1. Enquête : comment entrer dans un lycée d’élite
Enquête

Enquête : comment entrer dans un lycée d’élite

Envoyer cet article à un ami

Henri-IV, Louis-le-Grand, Stanislas, Thiers, Le Parc… Que faut-il savoir quand on vise ces lycées emblématiques de l’excellence à la française, véritables portes d’entrée des grandes écoles les plus cotées ? Quels sont les codes à connaître pour déjouer les chausse-trappes de leur sélection ? L’Etudiant a enquêté auprès des proviseurs, des parents et des heureux élus pour vous livrer toutes les clés.

Bienvenue dans les lycées de prestige ! Dans ces établissements, décrocher le bac n’est qu’une formalité. Ici, ce que les élèves visent, c’est la mention bien ou très bien, un prix au Concours général et la réussite aux études les plus sélectives. Ils n’attirent pas que les enfants de ministres ou de patrons du CAC 40. Beaucoup de parents se damneraient pour y faire entrer leur progéniture, établissant leur stratégie dès l’entrée au collège, voire à l’inscription en maternelle quand elles visent le gratin des écoles privées. Mais quels sont ces lycées qui suscitent autant les convoitises ? Qu’y recherche-t-on ? Surtout, comment fait-on pour y être admis ?


Des lycées où les élèves brillent au bac comme au Concours général


Ce sont d’abord des établissements aux résultats académiques exceptionnels. Ils se distinguent généralement aussi bien au niveau de leur pourcentage de reçus au bac, que de leur proportion de mentions très bien à cet examen et le nombre de prix récoltés au Concours général. Créé en 1744, ce concours récompense aujourd’hui les meilleurs élèves ou apprentis scolarisés dans les lycées français. Chaque année, il évalue des candidats de première et terminale sur des sujets plus exigeants et plus longs que ceux du bac. Pour éviter qu’une poignée de lycées ne rafle tous les prix, le nombre de concurrents par établissement est limité à 8 % de l’effectif total.

Ainsi, les deux prestigieux lycées parisiens Louis-le-Grand et Henri-IV ont compté 100 % de réussite au bac en 2012, aligné respectivement 52 % et 59,22 % de mentions très bien et obtenu en trois ans 22 et 79 prix au Concours général. Mais d’autres lycées, moins connus, comme Saint-Louis-de-Gonzague, à Paris, Fabert, à Metz (57), ou le lycée franco-allemand de Buc (78) affichent aussi des résultats impressionnants.


Des filières d’excellence aussi dans les lycées “normaux”

Nombre de lycées proposent des sections internationales et des classes à horaires aménagés en danse, musique, sport, qui réunissent des élèves excellents… Tout le monde peut y postuler, quelle que soit son académie d’origine. Mais les modalités d’accès sont sélectives et diffèrent selon les académies.

Dans les classes à horaires aménagés, les élèves vont au lycée le matin, l’après-midi étant consacré à la pratique d’un sport ou aux études dans un conservatoire. Pour postuler dans les classes danse et musique, passer par Affelnet ne suffit pas. À Paris, par exemple, un candidat à la section danse remplit au préalable un dossier dans lequel il doit faire trois choix de conservatoires (conservatoire municipal, de région, national). Il passe ensuite des tests de sélection. Le dossier de candidature est téléchargeable sur le site du Conservatoire à rayonnement régional de Paris.

Avant de passer les tests, l’élève doit faire une demande auprès du lycée où il souhaite être scolarisé, ainsi qu’auprès de son collège d’origine. Une fois les tests passés, la liste des admis est transmise aux lycées concernés, à vous-même, puis envoyée à l'inspection d'académie. Ce qui vous permettra de mettre le ou les lycées convoités en premier dans vos vœux.

Quant aux sections internationales, elles sont destinées aux élèves déjà bilingues,car une partie de l'enseignement se fait dans la langue de la section. À Paris, pour s'inscrire, le candidat doit adresser une demande à l'établissement concerné, puis réussir des tests d'admission. Ensuite, il pourra mettre l'établissement en premier sur sa fiche de vœu (à demander au rectorat).

La liste des secondes à recrutement interacadémique et la procédure à suivre figurent normalement sur le site de chaque académie. Si ce n'est pas le cas, il faut la demander. Si vous n'êtes pas de l'académie du lycée concerné, vous devrez demander une feuille de vœux au rectorat (à Paris par exemple, c'est ici).

Sommaire du dossier
Quel est l’intérêt d’intégrer un lycée d’élite ? Comment entrer dans un lycée d’excellence désectorisé Comment intégrer un lycée d’excellence sectorisé Comment intégrer les meilleurs lycées privés Que vaut le piston pour intégrer un lycée d’élite ? Le palmarès des lycées d'excellence, classement réalisé par l’Etudiant Le palmarès des lycées, réalisé par l’Etudiant