La procédure d’affectation dans les lycées parisiens mise à l'épreuve

Par Sandrine Chesnel, publié le 12 Juillet 2010
1 min

Affelnet, 3ème ! Pour sa troisième édition, le logiciel Affelnet, chargé de valider les inscriptions des collégiens dans les lycées, a connu, cette année comme en 2009, quelques ratés, notamment en région parisienne.

Dans son bilan officiel de la procédure Affelnet 2010, le rectorat de Paris a "oublié" les lycées professionnels. Contacté, le rectorat explique que l’enseignement professionnel est trop complexe pour être résumé à quelques chiffres et statistiques, tout en précisant que cette année, 5945 jeunes ont demandé leur inscription dans un lycée professionnel à Paris, et que 91% d'entre eux ont été affectés sur l'un de leurs voeux au premier tour.

Le 8 juillet, à l'issue du deuxième tour d'Affelnet, 299 jeunes, la plupart venant de troisième, étaient sans affectation faute de place dans les filières les plus demandées (commerce, restauration, arts graphiques, systèmes électroniques). D’après le rectorat, chacun de ces jeunes sera contacté pour se voir proposer des places dans les autres spécialités (filières industrielles, secrétariat, comptabilité). 

Articles les plus lus

A la Une seconde

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !