L’enseignement d’exploration PFEG en seconde : ce qu’on y apprend selon Alexandre, en terminale S

Par Isabelle Dautresme, publié le 10 Mai 2016
2 min

En seconde, Alexandre, 18 ans, avait opté pour l'enseignement de PFEG (principes fondamentaux de l'économie et de la gestion) plutôt que celui de SES (sciences économiques et sociales). Il a tellement apprécié qu'il regrette de ne pas avoir pu poursuivre en première S.

Pourquoi avoir choisi PFEG ?

"L'intitulé de cet enseignement m'attirait. Les termes 'économie' et 'gestion' renvoient au monde de l'entreprise, des affaires, domaines que j'avais envie de découvrir plus précisément."

En quoi cet enseignement consiste-t-il ?

"Le programme est assez proche de celui des SES pour tout ce qui concerne la partie économie. La différence, c'est qu'en PFEG, il n'y pas de sociologie et que les méthodes d'enseignement sont plus pratiques.

Si, au cours de l'année, nous avons abordé quelques notions théoriques, comme le marché ou le crédit, l'essentiel de l'enseignement de PFEG est très concret. On a appris à calculer un chiffre d'affaires, un profit, un seuil de rentabilité, un point mort…

L'essentiel des cours reposait sur des études de cas. On a, par exemple, étudié le cas d'une petite entreprise française de vêtements. Le professeur nous a demandé de trouver une stratégie pour cette entreprise dans un contexte de forte concurrence. Il nous a fallu réfléchir aux produits, aux prix, au positionnement marketing…"

Et si c'était à refaire ?

"Je referais le même choix. J'ai trouvé cet enseignement très utile. Il participe largement à nous rendre plus responsables et nous permet de mieux comprendre l'entreprise. Je regrette que cet enseignement ne soit pas poursuivi en première S, qu'il n'y ait pas de possibilité de le prendre en option."

Articles les plus lus

A la Une seconde

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !