L’enseignement d’exploration MPS en seconde : ce qu’on y apprend selon Arnaud, en terminale S

Par Isabelle Dautresme, publié le 10 Mai 2016
2 min

En complément de son premier enseignement d'exploration en sciences économiques et sociales, Arnaud, en section européenne anglais, avait choisi les MPS (méthodes et pratiques scientifiques). Son objectif : donner une coloration résolument scientifique à son profil.

Qu'est-ce qui a guidé votre choix ?

"Je voulais un enseignement scientifique et c'était le seul compatible avec les horaires de la section européenne."

En quoi cet enseignement consiste-t-il ?

"Nous avons travaillé deux thèmes : cosmétiques et sciences de la police. Dans le cadre du premier thème, on s'est amusés à fabriquer une crème de soin. On l'a ensuite comparée à une recette de crème hydratante de l'Égypte ancienne et on s'est aperçu qu'à deux ou trois ingrédients près, on avait la même recette !

Côté sciences de la police, on a travaillé sur une enquête tout au long de l'année. Les professeurs nous donnaient des indices : sang ou cheveux que l'on devait analyser de façon à faire avancer l'enquête."

Et si c'était à refaire ?

"Je referais le même choix. J'ai trouvé cet enseignement intéressant, ludique et varié. C'est un bon moyen de faire de la science en s'amusant."

Articles les plus lus

A la Une seconde

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !