Ile-de-France : top 10 des métiers et secteurs qui recrutent en 2022

Par Etienne Gless, publié le 06 Mai 2022
8 min

Quels sont les secteurs et les métiers qui vont recruter le plus dans votre région cette année ? L’Etudiant a exploré les toutes dernières données en matière de prévisions d'embauche. Découvrez les dix grands secteurs et métiers les plus porteurs en Ile-de-France.

Plus de 532.000 recrutements prévus en 2022 en Ile-de-France (IDF). Bienvenue dans la région la plus riche de France et même d’Europe ! L’Ile-de-France représente 31% du produit intérieur brut (PIB) de la France et concentre 40% des activités de recherche et développement, source d’innovation. La région concentre aussi près d’un quart des emplois de l’Hexagone (23%) et même près de la moitié pour les emplois les plus qualifiés (bac+4/5 et plus).

Où trouver un emploi si vous résidez en Ile-de-France ? L’Etudiant a repéré les dix grands secteurs qui recrutent le plus en Ile-de-France cette année. A eux seuls ils fournissent 220.000 postes soit 40% des projets de recrutements dans la région pour 2022.

1. Métiers du soin et de la relation d’aide : plus de 36.000 recrutements en IDF en 2022

Si vous avez le goût des autres, vous trouverez facilement à vous employer dans les métiers du soin. Les besoins demeurent criants dans la région, d’aides-soignants (11.940 postes à pourvoir en 2022), d’infirmiers (7.150 postes) comme d’aides à domicile et d’aides ménagères (11.260 postes). 6.290 postes d’éducateurs spécialisés vont aussi recruter en IDF. Des revalorisations salariales ont été décidées par les pouvoirs publics pour les personnels du médico-social exerçant à l’hôpital, en Ehpad…

Vous pouvez aussi vous former tout en étant rémunéré dans ces métiers du soin en signant un contrat d’apprentissage (jeunes en formation initiale) ou un contrat de professionnalisation (adultes en reconversion).

Lire aussi

2. Métiers de la vente, du commerce, de la grande distribution : 34.500 postes à pourvoir en IDF

Les affaires reprennent ! Vendeurs en habillement (9.940 postes), en produits alimentaires (6.020 postes), en ameublement bricolage (2.320 postes)… Des milliers de postes sont à pourvoir dans la vente et le commerce en Ile-de-France cette année.

Si on y ajoute les postes de caissiers (5. 000 recrutements prévus), d’employés de libre-service dans les grandes et moyennes surfaces (7.930 postes), de vendeur généraliste (1.750 ou encore de télévendeurs (1610 postes)… Quelque 34.570 recrutements devraient être effectués cette année dans le commerce en IDF. Le commerce est le secteur qui emploie le plus de jeunes de moins de 25 ans.

3. Hôtellerie-restauration : plus de 33.000 postes en région parisienne

La page de la crise du Covid-19 est presque tournée et les activités touristiques repartent en flèche ! D'ailleurs, le territoire francilien cherche à redevenir la première région touristique du monde, qu'elle était en 2019.

Avec la reprise, les postes à pourvoir sont massifs dans l’hôtellerie et la restauration : le secteur connait un fort turnover de ses équipes. Il a perdu 230.000 salariés durant la crise sanitaire. Du coup, hôtels, cafés, restaurants franciliens ont de très gros besoins en cuisiniers (9.340 postes), employés de restauration (18.800 postes) ou serveurs de café-restaurant (13.650 postes). 5.790 postes d’employés sont également à pourvoir dans l’hôtellerie. Pour attirer les candidats, le secteur a négocié une hausse moyenne des salaires de 16% début 2022.

Lire aussi

4. Culture, arts et spectacles : plus de 31.000 postes à pourvoir

Paris, la capitale des arts ! La région Ile-de-France concentre 27% des compagnies dramatiques, 31% des compagnies de danse ou encore quatre des cinq théâtres nationaux. Danseurs, comédiens, techniciens du spectacle…

Après deux années à l’arrêt et de reprise laborieuse, le secteur de la culture redémarre : en IDF sont ainsi prévus cette année 24.000 recrutements d’artistes et 7.740 professionnels du spectacle (techniciens).

Près de la moitié de ces emplois sont saisonniers (festivals…) et dans ce secteur, les artistes dans la lumière et les techniciens de l’ombre travaillent le plus souvent par intermittence.

5. Sécurité-nettoyage : 30.000 postes en région parisienne

Bureaux, entrepôts, usines, commerces… De nombreux locaux doivent être protégés et entretenus : les besoins sont donc massifs et récurrents en agents d’entretien de locaux (17.230) comme en agents de sécurité et gardiennage (12.810 postes). La perspective des JO de Paris 2024 crée énormément d’opportunités d’emplois et de formations aux métiers de la sécurité et du nettoyage.

Lire aussi

6. Emballage, manutention, livraison courte distance : plus de 23.000 postes en IDF

Le secteur de la manutention, de la logistique et du transport est une machine à jobs boostée en partie par l’essor de e-commerce. Beaucoup d’emplois à pourvoir en Ile-de-France ne requièrent aucune qualification.

Pôle Emploi a ainsi recensé 10.340 postes d’ouvriers non qualifiés dans le secteur de l’emballage et de la manutention en Ile-de-France. 2.310 postes d’ouvriers qualifiés sont aussi disponibles. Enfin pour livrer les commandes, 9.430 postes de livreurs sur courte distance sont également à pourvoir cette année.

7. Ingénieurs, chefs de projet informatique : près de 20.000 postes de cadres

L'Ile-de-France concentre les plus grandes entreprises du pays : sièges sociaux, centres de R&D (recherche et développement) Pour innover et assurer les transitions numériques et écologiques, les métiers de la recherche ou de l’informatique ont d’importants besoins de recrutement en têtes bien faites.

19.760 projets de recrutement ont été recensés pour des postes ingénieurs et cadres d’études ou de recherche et développement ainsi que de chefs de projets informatiques dans la région.

Lire aussi

8. Finance, comptabilité, gestion, ressources humaines : 14.000 postes de cadres en Ile-de-France

Les fonctions transversales de l’entreprise ne chômeront pas cette année. Hommes et femmes du chiffre ou du droit sont toujours très demandés. Quelque 10.000 recrutements pour des postes de cadres dans les fonctions finance, comptabilité gestion sont ainsi attendus cette anéne.

Il faut y ajouter 2.750 postes de cadres en ressources humaines ou recrutement ainsi que 1.300 postes de juristes.

9. Marketing, vente et achats : plus de 12.000 postes de cadres


Vous avez un profil d’étudiant en école de commerce ou de gestion à l’université ? Les besoins en ingénieurs et cadres technico-commerciaux se chiffrent à 6.480 postes en 2022 dans la région IDF. Si on y ajoute les cadres commerciaux et marketing ainsi que les spécialistes du marketing (5.780 postes), ce sont plus de 12.000 projets de recrutement de cadres dans les fonctions clés des achats, du marketing et de la vente qui sont prévus cette année.

Lire aussi

10. Métiers du professorat et de la formation : plus de 7.800 postes de profs en IDF

Vous êtes pédagogue et aimez transmettre, enseigner ? Les métiers du professorat recrutent. Pour les débutants, bonne pioche : ces métiers ont du sens et connaissent une revalorisation salariale en début de carrière. Au niveau primaire, quelque 390 postes de professeur des écoles sont à pourvoir.

Au niveau du secondaire les besoins sont beaucoup plus criants et presque dix fois plus nombreux : 3.590 postes. Au niveau de l’enseignement supérieur ce sont 720 postes qui devront être pourvus en Ile-de-France. Enfin 3.220 autres postes de formateurs sont encore proposés par les établissements de formation.

Articles les plus lus

A la Une métiers qui recrutent

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !