Que faire après un bac STAV ? Les débouchés, les métiers

Par La rédaction de l'Etudiant, publié le 24 Octobre 2018
4 min

Avec un profil scolaire équilibré dans toutes les matières, les bacheliers en sciences et technologies de l’agronomie et du vivant (bac STAV) ont des débouchés en agriculture, industrie, agroalimentaire, ou en services en milieu rural.

Les débouchés en filières courtes avec un bac STAV

89% des élèves issus du bac STAV poursuivent leurs études vers un BTS Agricole. Il se prépare en deux ans au sein d’un lycée agricole. Parmi les spécialités de BTS qui sont accessibles : techniques et services en matériels agricoles ; bio-analyses et contrôles ; qualité dans les industries alimentaires et les bio-industries ; technico-commercial. Côté DUT, l’unique spécialité envisageable pour les bacs STAV est le génie biologique options : industries alimentaires et biologiques ; génie de l’environnement ; bio informatique ; agronomie ; diététique ; analyses biologiques et biochimiques.

Les bacs STAV et les certificats de spécialisation

Certains bacheliers STAV préparent, en quelques mois, un certificat de spécialisation (CS) au sein d’un lycée agricole, d’un CFA (centre de formation d’apprentis) ou d’une école. Les CS agricoles forment à des compétences variées (conduite d’élevage, comptabilité, vente…), utiles aux professionnels de l’élevage, de l’exploitation agricole, de l’aménagement paysager, du machinisme agricole… Le cursus se déroule souvent sous contrat d’apprentissage.

L’université après un bac STAV : quelques débouchés

Elle ne séduit que très peu de bac STAV. Quelques bacheliers STAV optent cependant chaque année pour un parcours universitaire classique, notamment dans les filières sciences de la vie, chimie et physique… Sachez que l’enseignement dans ces licences s’appuie sur le programme du bac S. Avec une sérieuse remise à niveau et une assiduité sans faille, les bons éléments STAV peuvent toutefois réussir ! À l’université, ce sont les licences professionnelles, accessibles après un BTS ou un DUT, qui conviennent le mieux aux bacheliers STAV, à l’image des licence professionnelle mention productions animales ou productions végétales, agronomie.

Les classes prépas pour les bacs STAV

Rares sont les bacheliers STAV qui s’inscrivent en classe prépa. Deux filières leur sont réservées parmi les prépas scientifiques : les prépas TB (technologie-biologie), en 2 ans, qui permettent de présenter les concours d’entrée dans les écoles d’agronomie ou les écoles vétérinaires. Ce cursus est proposé dans neuf établissements, dont le lycée Valentine Labbé à La Madeleine. Et les prépas post-BTSA/BTS/DUT en 1 an, peuvent également être envisagées après un BTSA ou un BTS de biologie, d’agriculture.

Autres débouchés : Les écoles accessibles pour les bacs STAV

Les écoles spécialisées préparent à un diplôme professionnel en un à cinq ans. Les écoles d’ingénieurs post-bac sont peu nombreuses dans le domaine de l’agriculture. La sélection, qui se déroule l’année de terminale, est sévère. La priorité est par ailleurs donnée aux bacheliers S.
D’autres filières sont également des débouchés possibles pour les STAV : écoles de gestion et de commerce, paramédical, social, formations complémentaires en tourisme rural, gestion…

Quels métiers après un bac STAV ?

Les bacs STAV pourront, suite à leurs études, s’orienter vers les métiers de l’agriculture, l’environnement, l’agroalimentaire, et plus particulièrement le métier de Chef d’exploitation agricole, Ingénieur agronome, Technico-commercial agricole, Chercheur agronome, Ingénieur agroalimentaire…

Articles les plus lus

A la Une lycée

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !