1. Perdu pour faire votre CV ? Le mode d'emploi par rubrique
Boîte à outils

Perdu pour faire votre CV ? Le mode d'emploi par rubrique

Envoyer cet article à un ami
Hiérarchisez les informations : les points essentiels de votre CV doivent être immédiatement identifiables. // © plainpicture/Westend61/Rainer Holz
Hiérarchisez les informations : les points essentiels de votre CV doivent être immédiatement identifiables. // © plainpicture/Westend61/Rainer Holz

Vous avez analysé votre parcours, défini vos qualités et vos défauts, recensé vos compétences… Comment ordonner cette masse d'informations en un CV clair et qui vous ressemble ? Les conseils de la spécialiste du recrutement Dominique Perez, extraits de son ouvrage “Le Guide du CV, de la lettre de motivation et de l'entretien d'embauche”.

Voici venu le temps de “ranger” toutes les informations concernant votre parcours pour rédiger votre CV. Ce n'est pas aussi simple que l'on pourrait le penser. Car votre vie ne se découpe pas en tranches égales qui rentreraient dans un format préétabli, le même pour tous. À l'heure où les moteurs de recherche des recruteurs tournent à plein pour repérer les profils désirés à l'aide de mots-clés, ce dossier présente des exemples commentés pour vous aider à personnaliser votre profil.

Word et PDF : les deux formats classiques

Quand vous réalisez votre CV, pensez à privilégier une forme simple, un ordre des rubriques qui met en valeur les informations les plus importantes, et à trouver des mots-clés efficaces. Pensez en le construisant à ce qui va apparaître sur l'écran du recruteur. Avant de l'envoyer, faites un test à partir de votre propre messagerie pour vérifier que le format est bien respecté et qu'il ne va pas parvenir “en vrac” sur son bureau.

Pensez aussi à la “vie” de votre CV dans l'entreprise. Si vous n'êtes pas certain de la lisibilité de votre document, envoyez-le sous Word et également en PDF. Il arrive que celui qui reçoit le document souhaite surligner des éléments, y ajouter de la couleur ou des annotations s'il l'envoie ensuite à d'autres personnes dans l'entreprise, ce qui est plus simple à réaliser sous Word.

Prenez garde aux couleurs : il faut qu'elles soient lisibles sur un écran. Et n'oubliez pas que les imprimantes ne sont pas toutes haute définition dans les entreprises.

Enfin, choisissez un nom de fichier explicite : soit CV-référence de l'offre, soit CV-nom du métier/du poste + votre nom ou vos initiales.

Ne faites pas un CV trop long

Attention à la pagination de votre CV : on peut penser que le fait qu'il ne soit pas adressé sur papier laisse plus de possibilités de “s'étaler”. C'est faux, ne serait-ce que parce que le recruteur peut encore imprimer le document pour mieux le consulter. Donc une page, en ces temps où le recruteur passe au mieux une minute ou deux sur un CV, semble raisonnable, deux si votre candidature doit comprendre des éléments précis (technicité particulière) ou si vous avez une longue expérience professionnelle difficile à résumer.

Attention aux sites qui vous proposent des mises en page et un traitement des informations soi-disant adapté à Internet. Le fait de synthétiser vos informations ne signifie pas tout présenter en diagrammes complexes pour prouver votre maîtrise de l'outil.

Soignez le mail d'envoi

Si vous répondez à une offre qui vous demande de joindre une lettre de motivation, suivez la consigne ! Ce qui ne vous empêche pas de soigner le mail accompagnant votre candidature. Un lapidaire “Voici mon CV” peut être pris pour une absence de respect de base pour le recruteur… et votre propre candidature. “‘Mon CV en PJ’ est en passe de devenir le nouveau standard de lettre de motivation ou plutôt de lettre de ‘pseudo-motivation’, regrette par exemple Laurent Hyzy, chasseur de têtes et dirigeant du cabinet Alterconsult. Quand on pense qu'une des finalités de la lettre de motivation est de décrocher un entretien, on se dit que le candidat qui postule de la sorte n'est fondamentalement pas très stimulé par cet objectif et se donne peu les moyens de l'atteindre.”

Attention aux envois sans pièce jointe…

Votre message prometteur sur l'envoi de votre CV est parti trop vite et vous n'avez pas joint votre candidature ? Ce n'est pas rédhibitoire, mais ce n'est pas envoyer un bon signe au recruteur. Certains logiciels de messagerie possèdent une fonction “annuler l'envoi”, que vous pouvez programmer pour éviter ce genre d'erreur. Si c'est trop tard, écrivez simplement un petit message d'excuse accompagnant votre deuxième envoi.

… et aux mailings visibles

Autre “travers” plus ennuyeux pour les recruteurs, l'envoi massif de candidatures toutes identiques, adressées parfois par l'intermédiaire de sites spécialisés dont la promesse est sans équivoque : “envoyez des centaines de CV par notre intermédiaire”. À quoi bon ? Inonder les messageries de recruteurs quasiment au hasard risque plutôt de vous valoir définitivement l'étiquette de spammeur.

POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux Éditions de l'Etudiant :
Le Guide du CV, de la lettre de motivation et de l'entretien d'embauche”,
par Dominique Perez, spécialiste du recrutement.

Sommaire du dossier
L’en-tête, la “signature” de votre CV L’état civil sur le CV : faites simple La formation, une rubrique clé du CV pour les jeunes diplômés L’expérience professionnelle : étoffez votre CV sans mentir Comment présenter vos stages sur votre CV ? Faut-il prévoir une rubrique “Loisirs” ou “Divers” dans votre CV ? Dans votre CV, où indiquer vos compétences ? Langues, informatique : dans quelle rubrique de votre CV les mentionner Concis et étayé : un exemple de CV réussi