1. Réussir son CV en anglais : exemples commentés pour faire évoluer sa carrière à l’international

Réussir son CV en anglais : exemples commentés pour faire évoluer sa carrière à l’international

Envoyer cet article à un ami

L’objectif de Nicolas

Nicolas a déjà une expérience de quelques années sur le marché du travail britannique. Il a aussi suivi une partie de ses études en Grande-Bretagne. Après 2 années dans la même société en tant que consultant média, il souhaite continuer d’exercer sa profession, qu’il apprécie, mais voudrait changer d’entreprise.

À première vue

Il s’agit du bon CV, bien présenté, à la fois clair et aéré.
cv-anglais-international-changer-entreprise-1
cv-anglais-international-changer-entreprise-2

À la loupe

• Sur la forme : il est inutile de faire précéder les dates du mot “From”, cela surcharge inutilement le CV. Nicolas doit également éviter l’emploi de l’italique.
• Dans la rubrique “Work Experience”, les postes occupés pour chaque expérience sont bien mis en valeur, les verbes en “-ing” apportent beaucoup de dynamisme. Il faut cependant veiller à uniformiser l’emploi de cette forme active et éviter de changer les formes de temps comme dans l’expression “Took part…”. Expression qu’on pourrait remplacer par “Regularly taking part…”.

Sur le fond, on aimerait en savoir un peu plus sur les différentes activités. Nicolas pourrait citer un exemple de “Multi-media campaigns”, cela ajouterait une touche de vécu, de concret. Enfin, le contenu manque aussi de résultats et de chiffres.
• “Gap Year”. Nicolas a eu tout à fait raison d’indiquer cette année "sabbatique" dans son CV. Alors qu’en France, les candidats hésitent à la mentionner, craignant souvent à juste titre que les recruteurs l’interprètent comme un manque d’engagement vis-à-vis du travail ou de l’entreprise ("Ah, il/elle veut glander pendant un an !"), ce choix est très courant en Angleterre et aux États-Unis. Cette “Gap year” montre que Nicolas a décidé de prendre du temps pour voyager, découvrir une partie du monde et ses cultures.
• Dans la rubrique “Education”, tout est clair. Nicolas devrait seulement préciser les matières principales qu’il a étudiées en terminale.

• La rubrique “Skills” peut être complétée par les compétences informatiques de Nicolas. Même s’il paraît évident qu’il les possède, il est toujours nécessaire de les préciser. Cette rubrique pourrait s’intituler “Languages and IT Skills” par exemple.

• La rubrique “Interests” est correcte, il n’y a rien à changer.

• À la fin de son CV, Nicolas doit ajouter que les références sont disponibles sur demande.

  POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Le guide du CV de la lettre de motivation et de l'entretien", par Dominique Perez.

Sommaire du dossier
Exemple de CV en anglais pour travailler dans l'organisation d'événements Exemple de CV en anglais commenté pour un directeur commercial qui veut évoluer Exemple de CV en anglais commenté pour travailler dans un organisme de solidarité Exemple de CV en anglais commenté pour travailler dans un organisme humanitaire Exemple de CV en anglais commenté pour faire évoluer sa carrière CV en anglais commenté : modèle pour suivre un master dans une université de Grande-Bretagne