Les formations et métiers de l'audiovisuel : nos réponses à vos questions

Par Isabelle Maradan, publié le 20 Avril 2011
3 min

Radio, télé, ciné, animation, ou maquillage : vous nous avez posé des questions sur les formations et les métiers de l'audiovisuel lors des salons de l'Etudiant. Des inscriptions dans les écoles aux débouchés dans le secteur, les réponses extraites du livre d'Isabelle Maradan "Les Métiers de l'Audiovisuel", paru aux éditions l'Etudiant.

Que ce soit à 5, 10 ou 15 ans, soyons honnêtes, nous avons tous rêvé de passer à la télé ou de faire du cinéma. Devant un miroir, nous avons été chanteur, animateur télé ou comédien… Les plus ambitieux d’entre nous ont même déclamé un discours de remerciement pour la cérémonie des Césars… avant de garnir leur brosse à dents de pâte dentifrice au goût fraise et de filer se mettre en pyjama. Bref, nous nous sommes pris pour des stars, en nous disant pourquoi pas moi ? Maintenant que nous avons grandi, il est temps d’aller y voir de plus près.


Les célébrités... et les métiers mal connus

 
À la télé ou à la radio, la face visible de l’iceberg est composée des présentateurs de JT (journal télévisé) et d’émissions de divertissement. Côté cinéma, ce sont surtout les acteurs et les réalisateurs qui s’exposent, très médiatisés en période de promotion d’un film. Et derrière des voix et des visages connus, comme ceux de Laurence Ferrari, Karine Lemarchand, Harry Roselmack, Nagui, Laurent Ruquier, Nicolas Demorand, Sophie Marceau ou encore Luc Besson, se cachent de nombreuses personnes aux métiers mal connus, voire totalement ignorés. Ils permettent pourtant à votre JT, votre émission de divertissement ou votre film préféré d’arriver sur votre petit ou grand écran ou dans votre poste de radio. Là, se trouve peut-être un métier qui vous convient dans un univers qui vous attire.


La gloire ou la galère ?

 
Avant toute chose, si vous êtes attiré par cet univers, il faut essayer de savoir si ce n’est pas un monde de paillettes, de stars et d’argent facile qui vous fait rêver. Si certaines stars du petit ou du grand écran parviennent à gagner beaucoup d’argent, la plupart des gens qui travaillent à la télé ne s’enrichissent pas dans des proportions délirantes, et occupent bien souvent des emplois précaires. Pour ne pas s’y tromper, il vaut mieux ne pas s’identifier au destin exceptionnel d’un journaliste, d’un animateur ou d’une poignée d’acteurs ou de réalisateurs césarisés. Évidemment, ça peut vous arriver, et vous serez peut-être l’équivalent de Mélissa Theuriau ou de Guillaume Canet dans les années 2020. Mais n’oubliez pas qu’il a souvent fallu cumuler talent, travail et heureuses rencontres avant d’être reconnu, vu et consacré par un large public.

Les métiers de l'audiovisuel // (c)POUR ALLER PLUS LOIN

À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Les Métiers de l'Audiovisuel", par Isabelle Maradan.


Articles les plus lus

A la Une écoles spécialisées

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !