1. Jobs, Stages, Emploi
  2. Cv, lettres de motivation et entretiens d'embauche
  3. Comment postuler dans l'informatique et les télécommunications
  4. Informatique et télécoms : 5 règles d’or pour votre CV et votre lettre de motivation

Informatique et télécoms : 5 règles d’or pour votre CV et votre lettre de motivation

Envoyer cet article à un ami

Après un net ralentissement, les embauches de jeunes diplômés repartent dans ces secteurs. Mais la partie n’est pas pour autant gagnée d’avance face aux recruteurs, qui attendent encore des candidats la marque d’une vraie détermination dans leur candidature et leur discours. Nos conseils pour être pertinent à chaque étape du processus de recrutement.

La mise en page du CV est la première chose que le recruteur va regarder, avant même de découvrir son contenu. Comment retenir son attention ? Un savant équilibre entre clarté (sur une page) et originalité (la couleur bleue ou bordeaux n’est pas exclue pour les titres !).

Un titre oui… s’il est informatif

Les CV ne doivent pas obligatoirement comporter de titre. Les candidats ont souvent l’habitude de choisir pour titre l’intitulé du poste à pourvoir, et le changent ensuite au gré de leurs candidatures. Les recruteurs ne sont pas dupes ! Soyez judicieux : mettez en avant des informations qui les intéressent directement, comme votre disponibilité (ex : disponibilité immédiate, disponible sous 3 mois…), votre mobilité (ex : mobilité internationale) ou encore vos spécialités.

Misez sur vos expériences

Les recruteurs regardent en premier l’expérience professionnelle (ou le stage) la plus récente, avant même la formation. Si elle est peu significative, Nicolas Petitjean, responsable recrutement chez Eurogiciel, conseille de "décrire ses expériences associatives ou sportives, en citant des éléments factuels, chiffrés, qui permettront de justifier vos compétences." Il ajoute également : "Concernant la présentation du parcours, il est primordial de trouver une logique et de savoir expliquer ses choix. Ne soyez pas mal à l’aise à cause d’un accident de parcours ; au contraire, montrez l’enseignement que vous avez su en tirer."

La mode est à la mise en avant d’une liste de compétences, souvent sur les conseils des écoles. Attention, pour avoir une vraie valeur ajoutée, elles doivent être commentées, accompagnées de preuves, d’illustrations.

Une lettre de motivation, toujours indispensable

Certains affirment que les recruteurs du secteur ne lisent pas les lettres de motivation. Si le CV est l’élément pivot de la candidature, c’est loin d’être le cas pour tous ! Ne prenez pas de risques en faisant l’impasse dessus. La présentation du projet professionnel (que vous développerez ensuite durant l’entretien) permet au recruteur de voir s’il est en adéquation avec les besoins et la stratégie de la société. C’est également un moyen de cerner votre personnalité et vos attentes.

Ne négligez pas non plus le corps d’e-mail

Rappelez-vous qu’il est important d’écrire une mini lettre de motivation dans le corps de l’e-mail. Un tel oubli sera perçu comme très impoli. Quelques lignes suffisent pour présenter l’objet de votre candidature, et vous pouvez remplacer la formule traditionnelle type "Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sincères salutations" par un sobre "Bien cordialement".

Les mots clés dans le CV

Ils doivent impérativement être en rapport avec le poste. Que votre profil soit technique ou métier, la méthode est la même : lisez attentivement les annonces et veillez à ce que leurs principaux termes soient contenus dans votre CV (sans mentir évidemment!). Si la maîtrise du langage JAVA J2EE est requise pour le poste, il faut qu’il apparaisse sur le CV.
Pourquoi ? Tout simplement parce que le recruteur tapera "JAVA J2EE" dans le moteur de recherche des CVthèques (de leur site ou des sites d’emploi). Si ce terme ne figure pas sur votre CV, votre candidature a peu de chance de sortir.

Attention à l’orthographe, encore et toujours

Même si vous avez un profil technique et que l’on ne vous recrutera pour vos compétences rédactionnelles, partez à la chasse aux fautes d’orthographe. Au besoin, demandez à un proche de relire votre dossier de candidature. Les fautes continuent d’agacer les recruteurs et peuvent se traduire comme un manque d’implication dans la recherche d’emploi.
laure pourageaud, drh sage informatiqueComplétez ces conseils par la vidéo :


Marie-Anne Nourry
Mars 2010
Sommaire du dossier
Retour au dossier Informatique et télécoms : 5 règles d’or pour votre CV et votre lettre de motivation Informatique et télécommunications : ce qu’il faut savoir avant de postuler Informatique et télécoms : réussir son entretien d’embauche