Lettre de motivation pour un stage ou un emploi à mi-temps dans une banque : un mauvais exemple

publié le 21 May 2007
2 min

Étudiante en master en économie, Astrid est à la recherche d’un stage ou d’un emploi à mi-temps dans une banque.


    Objet : candidature spontanée

    Madame, Monsieur,

    Actuellement étudiante en deuxième année de master en économie à l’université de Bordeaux IV, je suis à la recherche d’un stage où d’un emploi à mi-temps que je souhaiterais effectuer dans votre entreprise.

    Bilingue anglais et diplômé d’une licence en finances-assurances et d’un master en intégration économique, j’espère donc pouvoir apprendre vraiment à travailler dans une banque de renom mondial.

    Ma formation initiale et mon stage de fin d’études m’ont permis de développer de bonnes capacités d’adaptation qui, je l’espère, devraient faciliter mon intégration dans votre organisation.

    Conscient qu’une simple lettre ne peut révéler entièrement ni ma personnalité ni mes aptitudes, je suis à votre disposition pour tout entretien afin de vous assurer de ma motivation.

    Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’assurance de ma considération distinguée.

Astrid XXX


Commentaire : étayez votre candidature



"Sa lettre n’est pas du tout convaincante, estime Véronique Leenhardt, responsable recrutement et relations écoles chez HSBC. On n’y trouve aucun argument concret, aucun fait, rien qui viendrait étayer son intérêt pour notre banque, ni même pour le secteur bancaire. De plus, en nous expliquant qu’elle espère que ses capacités d’adaptation devraient faciliter son intégration dans notre organisation, la candidate semble indiquer qu’elle n’en est pas sûre ! Une lettre à ne pas imiter."

Articles les plus lus

Nos sélections d'offres de jobs étudiants

A la Une CV, lettre de motivation...

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !