1. CV n°3 : gérer un cursus laborieux

CV n°3 : gérer un cursus laborieux

Envoyer cet article à un ami

Les différents CV que nous vous présentons mettent en évidence la nécessité de soigner la mise en page. Ils illustrent les diverses manières de présenter les expériences professionnelles et permettent d’aborder des problématiques liées à la formation telles que l’échec au diplôme ou les redoublements fréquents.

BRUN Sébastien
21 rue du Vercors
38100 Grenoble
Tél : 06.00.00.00.00 ou 03.00.00.00.00
E-mail : sbrun@newmail.com
Célibataire
Age : 24 ans                     Candidature pour un poste de
Permis B                           chargé d’accueil ou de conseiller clientèle

FORMATION
2002-2006 : Licence de Sciences Economiques et de Gestion, filière Gestion, à l’université de Grenoble
1999-2002 : Niveau BTS Commerce International (1re et 2e année) à l’IAE de Grenoble
1999 : BAC ES mention "Assez Bien" au Lycée Champollion de Grenoble
Langues : Anglais (obtention du TOEIC : 740 points)
Allemand : bon niveau
Informatique : Word, Excel ; Access (notions)

EXPERIENCE PROFESSIONNELLE
2006 : Stagiaire au Crédit Lyonnais à Meylan (38), 6 semaines :
Gestion de l’accueil, recherche de parrainage et réalisation d’actions commerciales
2005 : Employé au magasin Cocktails and Co à Grenoble (38), 10 semaines :
Vente de vins, accueil des clients et traitements des commandes
2005 : Stagiaire à HSBC de Grenoble, 6 semaines :
Répartition des clients par catégorie et par commercial, réalisation d’une action commerciale
2002 : Stagiaire à la SNCF (Grenoble), 2 semaines :
Réalisation d’une étude de marché sur le frêt en Espagne
2001 : Stagiaire aux services Marketing, Export et Clients chez The Wine Society à Stevenage (Angleterre), 1 mois.

CENTRES D’INTERET
Sports : Tennis, Football
Voyages : Grande-Bretagne, Egypte, Espagne, Tunisie, Martinique, Île Maurice
Autres loisirs : Cinéma, Musique


=> Commentaire
Ce candidat a suivi un parcours de formation laborieux : 7 années se sont écoulées entre l’obtention de son bac et de sa licence. Parallèlement, il cumule peu d’expériences professionnelles. Néanmoins, il devrait commencer son CV par celles-ci et opter pour une mise en page claire (périodes dans la marge à gauche, lieux et entreprises à droite, fonctions en gras, etc.). Il devrait ensuite les développer au maximum (missions occupées, responsabilités prises) et dégager un fil conducteur dans son parcours en entreprise.

Concernant les dates, le candidat ne doit pas donner des années mais des périodes et ne pas indiquer des semaines mais des mois et rassembler au même endroit ces informations temporelles, par exemple : Juin-juillet 2006 : stagiaire à la Société générale.

La partie "Formation" doit, elle, être minimisée. Le candidat aurait éventuellement intérêt à ne pas indiquer son âge ou à supprimer les dates. Il prend un risque, certes, mais dans l’état actuel ce CV ne donne pas envie au recruteur de rencontrer ce jeune de 24 ans qui vient d’être diplômé niveau bac+3 !

La rubrique "Centres d’intérêt" doit aussi être développée et indiquer le niveau des sports pratiqués, leur fréquence ainsi que le cadre et la durée des voyages (l’information n’est pas crédible telle quelle).
Découvrez :
- nos annonces de jobs, stages et emploi
- l'actu de l'emploi
- l'annuaire des DRH
- les CV et lettres de motivation pour bac +2/3
- les CV et lettres de motivation pour bac +4/5
- les vidéos coaching : communication, audit, environnement, commerce
- les secteurs qui recrutent
- le dossier salons de recrutement
- comment soigner sa réputation en ligne
- le banc d'essai des sites d'emploi

Céline Manceau, Guillaume Verney-Carron
Sommaire du dossier
Retour au dossier CV n°1 initial : une mise en page inexistante CV n°1 remanié : une mise en page perfectible CV n°1 finalisé : une mise en page refaite CV n°2 : atténuer un échec au diplôme CV n°3 : gérer un cursus laborieux CV n° 4 : présenter un catalogue d’expériences CV n°5 : des expériences très détaillées