1. Jobs, Stages, Emploi
  2. Cv, lettres de motivation et entretiens d'embauche
  3. Réussir son CV en anglais : exemples commentés pour faire évoluer sa carrière à l’international
  4. Exemple de CV en anglais pour travailler dans l'organisation d'événements

Exemple de CV en anglais pour travailler dans l'organisation d'événements

Envoyer cet article à un ami

L’objectif de Valérie

Après avoir suivi une partie de ses études outre-Manche, elle a déjà acquis une solide expérience professionnelle en Angleterre. Elle est à un stade de sa carrière où elle aimerait bien évoluer, changer d’entreprise tout en restant dans le secteur de l’organisation de manifestations et d’événements pour les entreprises.

L’objectif de Valérie

La présentation est originale, dynamique et attrayante. On a envie d’en savoir plus et de se plonger dans la lecture. Malgré cela, mieux vaut éviter l’italique !
cv-anglais-directeur-commercial-evolution-1
cv-anglais-directeur-commercial-evolution-2

À la loupe

• Le CV commence par la profession que Valérie exerce. Ce choix a le mérite d’éclairer immédiatement le recruteur sur les postes qu’elle vise.
• Valérie a démarré son CV par un résumé. C’est une bonne idée. Mais il faut en revoir le style, améliorer la présentation en ajoutant des “bullet points” qui permettraient d’y voir tout de suite plus clair. On ne commence généralement pas une phrase par un chiffre. “6 years…” doit être remplacé par “Six years…”

L’adjectif “good” revient de nombreuses fois. Il faudrait lui trouver des synonymes plus percutants. Par exemple, pour “good sense of humour”, elle pourrait remplacer par “excellent sense of humour”, ensuite pour “a really good level of Spanish”, elle devrait donner précisément son niveau : “fluent in Spanish” ou “advanced level in Spanish”.
• Les langues sont capitales si on regarde le cursus universitaire de Valérie. Elle doit donc faire un effort dans la manière de présenter cette rubrique, éviter le “really good”. L’emploi de la 1re personne ne fait pas l’unanimité chez les recruteurs, certains estiment qu’il est préférable de l’éviter le plus possible dans son CV.
• Valérie a choisi de commencer son CV par la description de sa formation, mais elle devrait inverser l’ordre des rubriques en faisant précéder “Education” par “Work Experience”. Ce serait plus pertinent car elle a déjà une solide expérience professionnelle qu’elle doit d’abord mettre en avant pour intéresser l’employeur. S’il n’est pas indispensable de préciser que l’on est titulaire d’un DEUG lorsqu’on a obtenu la licence correspondante, il est en revanche indispensable pour Valérie de le mentionner puisqu’elle est ensuite venue étudier en Grande-Bretagne : ne pas le signaler reviendrait à laisser apparaître un trou de 2 ans dans son cursus.

Elle doit cependant ajouter la traduction de l’équivalent d’un DEUG, cela peut être : “two-year university degree in…”. Elle doit aussi mentionner le bac. Il ne faut jamais l’omettre ! Sauf pour les États-Unis où cela va de soi si l’on a obtenu d’autres diplômes.
• Valérie pourrait remplacer l’emploi de “I” superflu et commencer par le verbe, ou par “In charge of” directement dans l’exemple. Il serait plus correct­ de remplacer “My job function implies” par “My job functions are”. Elle ne doit pas oublier non plus d’expliciter toutes les abréviations (SME par exemple).
• La phrase qui commence avec “Besides…” et le descriptif qui suit manquent de clarté. Pourquoi est-ce “Besides” puisqu’il s’agit de l’entreprise pour laquelle Valérie travaille ? Des éclaircissements sont nécessaires. Dans la description de l’expérience suivante, la répétition de “work” et de “I” est trop lourde.

Encore une fois, il faut éviter l’emploi de la première personne, et il faut trouver des synonymes à “work”, un verbe beaucoup trop vague. Valérie doit être plus précise : que fait-elle exactement ? Attention aussi de ne pas mélanger les formes progressives et les formes simples. Mieux vaut garder le même temps.
• L’expérience “Sales Executive” manque aussi de précisions. À première vue, on pense que Valérie n’a fait que vendre des stands pour un seul événement. Et après ? On se demande ce qu’elle a fait dans les mois qui ont suivi l’événement, entre mai 2003 et janvier 2004.
• Par “University Work Placement”, que veut dire Valérie ? Est-ce bien un stage dans une université ? Enfin, il faudrait que la durée soit indiquée dans la colonne de gauche.
• Dans sa rubrique “Other”, dont elle peut améliorer l’intitulé, (par exemple : “Other interests”), elle peut faire figurer ce qu’elle a mentionné comme "sports et loisirs". Enfin, elle peut ajouter une petite ligne pour préciser que des références sont disponibles sur demande.

  POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Le guide du CV de la lettre de motivation et de l'entretien", par Dominique Perez.

Pour aller plus loin : Améliorer son CV en anglais : modèles commentés avant / après / CV et lettre de motivation en anglais : le vocabulaire pour chercher un emploi / CV en anglais : valoriser les compétences et expériences / Réussir sa lettre de motivation en anglais : exemples commentés pour un stage, un job, ou un premier emploi

Sommaire du dossier
Retour au dossier Exemple de CV en anglais pour travailler dans l'organisation d'événements Exemple de CV en anglais commenté pour un directeur commercial qui veut évoluer Exemple de CV en anglais commenté pour travailler dans un organisme de solidarité Exemple de CV en anglais commenté pour travailler dans un organisme humanitaire Exemple de CV en anglais commenté pour faire évoluer sa carrière CV en anglais commenté : modèle pour suivre un master dans une université de Grande-Bretagne