1. Jobs, Stages, Emploi
  2. Cv, lettres de motivation et entretiens d'embauche
  3. Réussir son CV en anglais pour obtenir un stage ou un job
  4. CV en anglais commenté : exemple de CV pour un job dans l'hôtellerie-restauration

CV en anglais commenté : exemple de CV pour un job dans l'hôtellerie-restauration

Envoyer cet article à un ami

Marie, Nathalie, Sophie et Thibault sont étudiants ou jeunes diplômés. En quête tous les 4 d'un stage ou d'un job à l'étranger, ils ont conçu leur CV en anglais. Les commentaires de leurs CV ont été réalisés grâce aux conseils et à l’aide de la conseillère du bureau Emploi-Formation du consulat de France à Londres et de la responsable d’un cabinet de recrutement britannique. Élisabeth Blanchet et Marie-José Zhu les rapportent.

L’objectif de Sophie

Elle vient d’arriver en Grande-Bretagne. Un bac technologique actions commerciales en poche, elle veut tenter sa chance et pour commencer, trouver un job dans l’hôtellerie ou la restauration. Elle préférerait cependant trouver une place de vendeuse, mais elle pense que son niveau en anglais n’est pas assez élevé.

À première vue

Apparemment, Sophie a traduit son CV français en anglais et a conservé le même genre de tournures de phrases. Une des règles d’or de l’écriture du CV en anglais est de ne pas traduire son CV français, mais de penser et construire son CV en anglais. Ensuite, il faut obligatoirement le faire relire par une personne de langue maternelle anglaise. Ce qui saute d’abord aux yeux dans le CV de Sophie, ce sont les fautes… À cause d’elles, un employeur risque de ne pas s’attarder sur son CV.


job dans l'hôtellerie-restauration : le CV de Sophie

cv-anglais-job-hotellerie
cv-anglais-job-hotellerie
Pensez à respecter les particularités orthographiques anglaises et américaines.

À la loupe

Sophie doit commencer par son prénom et non par son nom. Elle a déjà une adresse à Londres, c’est un plus, car on favorisera sa candidature par rapport à quelqu’un qui n’est pas encore installé sur place. Elle a cependant négligé de préciser une information capitale : son numéro de téléphone et son adresse électronique.
“Education or qualifications”. Elle peut simplifier : “Education” suffirait. La présentation laisse à désirer : mélange d’italique (à éviter), de “; ” et de “-”, il faut être clair et toujours utiliser les mêmes signes. Sophie a voulu donner des traductions de ses diplômes français en utilisant directement ce qu’elle pensait être les équivalents anglais. Elle aurait d’abord dû donner les intitulés français. Cela lui aurait évité des erreurs. À la place de BTEC, il aurait été préférable qu’elle écrive "Baccalauréat technologique", suivi des matières principales étudiées en terminale. Ensuite, elle devait donner l’équivalence anglaise, soit “BTEC National”.

De même pour le GCSE, elle voulait certainement parler du brevet des collèges. Or le GCSE n’existe pas en France. Il s’agit d’un diplôme qui se déroule à la fin de l’équivalent de l’année de 2nde en Grande-Bretagne. Si Sophie tient à mentionner qu’elle a obtenu le brevet des collèges (ce qui peut se comprendre dans la mesure où elle n’a pas beaucoup de diplômes), il faut qu’elle en donne l’intitulé exact, et que, comme pour les autres diplômes, elle donne une traduction anglaise de son équivalent. Elle peut, pour le brevet des collèges, traduire par “GCSE’s under C grade”.
Sophie a peut-être intérêt à faire figurer sa rubrique “Professional Experience”, que l’on peut rebaptiser “Employment History”, avant la rubrique “Education”. Elle a déjà 5 années d’expériences professionnelles derrière elle, alors que ses qualifications ne sont pas très nombreuses ou élevées. Mieux vaut donc mettre en valeur l’expérience. Dans cette rubrique, Sophie doit revoir non seulement la présentation – les dates par exemple prennent beaucoup trop de place et "empêchent" de voir le reste – mais aussi le style, très peu anglais. Des verbes en “-ing” seraient les bienvenus et donneraient du dynamisme. Il faudrait que Sophie donne plus d’informations chiffrées, des résultats, d’autant plus qu’elle a travaillé dans le domaine de la vente.
Son expérience de baby-sitting semble intéressante, mais elle ne la met pas suffisamment en valeur. Dans quel cadre gardait-elle ces enfants ? Quelles étaient ses responsabilités précises? Et surtout, qu’a-t-elle retenu de cette expérience ?
La dernière rubrique peut rester telle quelle, mais s’intituler “Languages and IT skills”, ce sera l’occasion pour Sophie d’ajouter qu’elle maîtrise l’informatique. Quant à l’anglais, peut-être Sophie devrait-elle préciser qu’elle suit des cours d’anglais pour se perfectionner rapidement dans la langue?

Rappel : votre CV ne doit contenir aucune information sur votre âge, race, sexe ou situation familiale. C’est contre la loi.

Pour aller plus loin : Forces et faiblesses du CV : nos exemples commentés / CV et lettre de motivation pour valoriser ses stages, jobs et premiers postes / Nicolas, parti travailler à Londres : « Malgré la crise, il y a encore des opportunités » / 10 conseils pour assurer lors d’un entretien d’embauche en anglais / Booster son niveau en langues

Sommaire du dossier
Retour au dossier CV en anglais commenté : exemple de CV pour un stage humanitaire CV en anglais commenté : exemple de CV pour un stage juridique CV en anglais commenté : exemple de CV pour un job dans l'hôtellerie-restauration CV en anglais commenté : exemple de CV pour un stage ou un job d'été