Salons de recrutement : comment se démarquer ?

publié le 16 Février 2009
3 min

Avantage majeur d’un salon de l’emploi : le contact direct avec les recruteurs. Inconvénient de la formule : les candidats sont de plus en plus nombreux et les temps d’entretien limités. Comment attirer l’œil du recruteur et faire en sorte que votre CV atterrisse sur la bonne pile ? Nos conseils pour mettre toutes les chances de votre côté, avant, pendant et après un tel salon.Tous les recruteurs sont d’accord : "Le candidat qui arrive ‘en touriste’ sur un salon n’a aucune chance de retenir l’attention", comme le résume Isabelle Combeau, directrice des ressources humaines chez Suez Environnement-Lyonnaise des Eaux.

salon de recrutementChoisir son salon. Organisés par les écoles, les collectivités locales ou les filières professionnelles, les salons sont de plus en plus nombreux. Faites une sélection, en optant pour un salon thématique, dédié à une formation, un secteur d’activité ou un corps de métier spécifique qui vous corresponde.

Sélectionner les entreprises. La plupart des salons occasionnent la création d’un site Internet détaillant les entreprises présentes et les offres proposées. "Evidemment, plus les compétences du candidat sont en adéquation avec les postes, plus il aura de chance de retenir l’attention du recruteur", précise Isabelle Combeau. Un conseil : n’inondez pas le salon de vos CV. Passez plutôt du temps avec quelques recruteurs ciblés. "Le candidat qui court de stand en stand et dépose son CV au petit bonheur la chance est vite repéré…et éliminé", confirme Mohamed Madounari, chargé de recrutement pour Kiabi. "Vu le nombre de candidats, l‘entreprise est en position de force. Pour faire bonne impression d’emblée, le recruteur doit sentir que vous avez choisi son entreprise, qu’il s’agit d’une démarche réfléchie."

Privilégier les CV avec photo. Pas indispensable dans le cadre d’une candidature "par correspondance", les recruteurs conseillent généralement de mettre une photo sur son CV destiné à être distribué sur un salon. "Après avoir vu passer des dizaines de candidats en une journée, impossible de se rappeler un nom, même si l’entretien a été particulièrement convaincant", avoue Mohamed Madounari. "Un visage est plus mémorable. Au moment de faire le bilan, la photo, en plus du CV, permet de se souvenir de ce qui nous a plu chez ce candidat. Un bon moyen de rester en haut de la pile."

Soigner sa présentation. Vous allez vous retrouver face à un recruteur, préparez-vous donc comme pour un entretien : tenue et coiffure soignées, barbe rasée. Certes, l’entrevue sera moins formelle sur un salon que lors d’un tête-à-tête avec un directeur des ressources humaines, mais " une cravate ne peut jamais nuire, surtout quand on est un jeune diplômé", souligne Jean-Batiste Mounien, recruteur pour Laforêt immobilier.

Choisir ses horaires. Il n’y a pas vraiment "d’heures creuses" sur un salon, mais n’hésitez pas à venir tôt, dès l’ouverture : cela peut souligner votre motivation. Pour avoir toute l’attention des recruteurs, évitez en revanche l’heure du repas et la fin de journée… lorsqu’ils sont trop épuisés !

Laura Martel

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une CV, lettre de motivation...

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !