1. Organiser le téléthon des associations étudiantes

Organiser le téléthon des associations étudiantes

Envoyer cet article à un ami

Les associations étudiantes sont, chaque année, de plus en plus nombreuses à participer au Téléthon, nommé aussi "le 14 juillet en hiver", récoltant en 2005 plus de 300 000 €.

Pourquoi participer à l’événement ?

L’objectif d’une animation Téléthon est de collecter de l’argent qui sera consacré à la mise au point de thérapies innovantes (les génothérapies) et de nouvelles voies de recherche pour guérir des maladies incurables, génétiques, rares mais aussi courantes. L’argent récolté lors du Téléthon est utilisé pour financer les missions sociales de l’AFM dont l’objectif principal est de guérir les maladies neuromusculaires et aider les malades au quotidien.
Depuis le premier Téléthon, des évolutions et révolutions déterminantes ont marqué le combat de l’AFM, notamment le décryptage de la carte du génome humain. Mais il reste des batailles à mener, notamment pour faire avancer les traitements à travers les premiers essais sur l’homme, et chaque Téléthon est une nouvelle étape qui nous rapproche un peu plus de la victoire sur la maladie !
Le Téléthon est aussi devenue une grande fête populaire et solidaire et rassemble, sur l’ensemble du territoire, le plus grand nombre : jeunes, moins jeunes, mais aussi des malades et leurs familles. Aussi, il est souhaitable d’associer non malades et malades dans l’organisation des animations.

Comment participer au « Téléthon des associations étudiantes » ?

Pour participer et associer le plus grand nombre à la cause, les associations étudiantes sont chaque année toujours plus novatrices : petits-déjeuners solidaires, événements sportifs, culturels, soirées, lâchers de ballons, fresques géantes… c’est tout le dynamisme des étudiants qui est mis en œuvre !

Organiser un petit-déj’ solidaire

Les associations étudiantes montent des stands « petit-déj’ » sur les campus universitaires (cafétérias, lieux de vie étudiante…). Ces petits-déjeuners sont vendus au prix de 2 €. La somme d’argent ainsi collectée est ensuite reversée à l’antenne locale de l’AFM-Téléthon. Nous vous invitons à contacter les artisans boulangers de votre ville pour obtenir des dotations en viennoiserie (la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française est partenaire officielle du Téléthon. Leurs membres sont invités à soutenir et à participer à des opérations Téléthon). Attention, leur soutien n’est pas toujours garanti !
Les CROUS sont invités à se mobiliser, contactez-les pour définir avec eux sous quelle forme ils peuvent se mobiliser. Les supermarchés peuvent vous donner des produits. N’hésitez pas à les solliciter ! En ce qui concerne le matériel de communication (affiches, banderoles, ballons, tee-shirts) pour animer les stands, il peut être fourni par les coordinations locales de l’AFM (sous réserve des stocks disponibles).

L’action pour 2006 : le « marathon chanté »

En 2006, les étudiants pouvaient également participer au premier événement relayé au niveau national par les associations étudiantes : le « marathon chanté », premier fil rouge national des associations étudiantes. Le principe consistait à chanter une heure l’air du Téléthon, composée en 1987 par Marc Goldfeder, puis de passer le relais à la ville suivante, pendant toute la durée de l’émission.
Par ailleurs, tout le monde était invité à porter du jaune pendant toute la durée du Téléthon, sur toutes les manifestations organisées. La couleur jaune est maintenant l’emblème du Téléthon ! Ne pas oublier qu’un contrat d’engagement doit être signé avec l’AFM, avec la coordination départementale dont vous dépendez, avant tout événement, pour l’organisation de la collecte et la remontée des fonds !

Les événements sportifs

• Courses de relais « fil rouge » pendant toute la durée du Téléthon : course à pieds, vélo, natation… Trouvez un itinéraire accessible à tous et des emplacements à forte affluence pour les relais. On peut également mêler défi sportif et esprit festif, et mettre en place des « courses de garçon de café «, course en sac, « à trois pieds »…
• Animations de découverte proposées au grand public (remise en forme, séances de stretching). Moins l’activité demande un équipement particulier, plus elle est facile à mettre en place (par exemple dans la rue)…
• Les manifestations handisports : il s’agit d’épreuves sportives en fauteuil roulant. L’an dernier un « tournoi électrofoot » : un match de football en fauteuil roulant électrique a été organisé à Brest. On peut également mettre en place un parcours d’accessibilité en fauteuil roulant dans l’université, afin de sensibiliser les étudiants au problème plus large de la vie quotidienne avec un handicap. L’objectif est également d’associer étudiants valides et handicapés dans la réalisation de ces animations, et provoquer ainsi une réflexion quant à la situation des étudiants vivant avec une maladie ou un handicap.

Les événements ludiques

• Reconstitution d’un planisphère géant.
• Épreuve type Question pour un champion sur la génétique et les progrès de la recherche. De nombreuses informations scientifiques sont disponibles sur le site du Téléthon ou de l’AFM : www.telethon.fr ou www.afm-france.org.
• La vente de nounours ou de biberons remplis de bonbons.

Les événements culturels

• Organisation d’un carnaval des associations étudiantes dans l’esprit festif qui caractérise le Téléthon depuis ses origines (costumes, maquillage, échasses…).
• Concerts, fanfares, chorales, percussions… c’est l’occasion de faire connaître les talents de certains étudiants musiciens.
• Représentations théâtrales, spectacles de rue, danse, cirque, jonglerie… laissez votre imagination et votre créativité s’exprimer, pourvu que la fête soit belle !
• Défilé de mode : Fixez un prix d’entrée attractif et communiquez largement pour annoncer l’événement !
• Vente de livres d’occasion, vide-grenier… Un bon moyen de vous débarrasser d’objets encombrants.
• Vente aux enchères de tableaux, de créations artistiques diverses : pensez à solliciter les étudiants artistes.

Comment aller plus loin : le Handicap à l’université !

Cette mobilisation ne doit pas seulement durer deux jours par an, mais instaurer une véritable solidarité de proximité au quotidien avec les étudiants malades. Le Téléthon est l’occasion de s’interroger sur la place des étudiants handicapés ou souffrant d’une maladie chronique dans l’enseignement supérieur. En effet, des difficultés d’accessibilité sont régulièrement soulignées par les étudiants handicapés. Même si elles sont encore sous-représentées dans l’enseignement supérieur, les personnes souffrant d’une maladie chronique ou d’un handicap y sont de plus en plus présentes. Parmi ces étudiants, 28,1 % souffrent de déficiences sensorielles, 23,4 % de troubles de la santé, et 22,6 % de déficiences motrices (source : OCDE, rapport Les Étudiants handicapés dans l’enseignement supérieur, 2003).

De nombreuses dispositions ont été mises en place pour faciliter l’insertion des étudiants vivant avec un handicap ou une maladie chronique dans l’enseignement supérieur :
• depuis la loi du 13 juillet 1991, l’accessibilité des locaux universitaires de construction récente est assurée, cette exigence étant désormais obligatoirement intégrée dans tout projet architectural ;
• il existe un responsable de l’accueil des étudiants handicapés dans les établissements universitaires. Les CROUS ont adapté certaines chambres ou logements dans les cités universitaires ;
• concernant les bourses de cycle, certains aménagements ont été faits : pour le premier cycle, les étudiants peuvent bénéficier d’une bourse durant quatre années au maximum. Pour le second cycle, le maintien de la bourse peut être accordé pendant deux ans au-delà de la durée du cycle.

Mais, il reste encore du chemin à faire. De nombreux problèmes d’accessibilité persistent dans les universités et notamment dans les établissements les plus anciens, des obstacles architecturaux limitent les aménagements (portes de sécurité, ascenseurs, accessibilité aux toilettes).

Sommaire du dossier
Retour au dossier Dépoussiérer les statuts Réussir l'AG de son asso Développer une vie démocratique dans votre association Prévenir les risques et assurer votre association Réaliser un budget prévisionnel Rédiger un plan de trésorerie Comment embaucher un salarié ? Choisir un logo et un nom pour son association Rédiger un dossier de partenariat Quelques règles pour négocier avec des partenaires Communiquer avec les médias Obtenir une subvention FSDIE Obtenir une subvention Culture-Action Monter un journal étudiant Organiser une conférence Organiser un voyage au ski Sécurité routière et consommation de substances psychoactives Organiser une action de prévention routière contre l'alcool Monter une action de prévention des infections sexuellement transmissibles (IST) et comportements à risques Organiser le téléthon des associations étudiantes Réagir contre la précarité en milieu étudiant Organiser une braderie solidaire sur votre campus La semaine étudiante du commerce équitable Bien finir l'année universitaire Organiser et dynamiser un réseau associatif étudiant