1. Organiser une braderie solidaire sur votre campus

Organiser une braderie solidaire sur votre campus

Envoyer cet article à un ami

Nous vous proposons dans cette fiche pratique une action intéressante et originale : organiser une braderie solidaire !

Une braderie solidaire : qu’est-ce que c’est ?

Une braderie consiste à vendre à bas prix des articles récupérés auprès d’entreprises ou de particuliers (vêtements, livres, CD, accessoires, chaussures). Grâce à cela, vous menez une double action de solidarité : faire profiter les étudiants de produits utiles moyennant une participation très faible et récolter des fonds qui pourront vous servir à aider les étudiants en situation précaire.


Monter une braderie solidaire de vêtements

Trouver des vêtements

Pour organiser une braderie de vêtements, il faut d’abord pouvoir récolter des vêtements. Pour cela, vous avez plusieurs possibilités :
• les grandes surfaces qui peuvent faire don de leurs invendus ;
• les grandes marques qui font parfois don de leur fin de série ;
• les créateurs et les magasins « fin d’usine » ;
• les boutiques indépendantes sont souvent les plus généreuses même si elles ne donnent pas de grandes quantités ;
• les autres étudiants qui peuvent faire don de vêtements en très bon état (fripe) ;
• acheter des vêtements à bas prix.

À l’occasion de votre braderie, ces vêtements vont être revendus aux étudiants du campus. Il faut penser à choisir une date où il y a le maximum d’étudiants pour que votre braderie ait du succès.

Trouver une association partenaire

Cette braderie devrait vous permettre de récolter des fonds qui pourront être reversés au Secours populaire français (SPF), partenaire de cette opération. Cet argent sera, selon des critères pré-établis, ensuite redistribué aux étudiants qui en ont besoin sous forme de tickets repas, d’aide vestimentaire, alimentaire ou de réductions sur des activités culturelles et sportives. Faire don de votre argent à une association reconnue qui lutte contre la pauvreté permettra de véhiculer auprès des étudiants, une image de confiance et de transparence. De plus, le SPF a une meilleure connaissance des étudiants en situation de précarité, et il pourra ainsi opérer une redistribution « équitable ». Le SPF pourra même vous venir en aide pour organiser votre braderie, et vous profiterez de leurs conseils et de leur savoir-faire. Il faudra bien entendu établir une convention qui définira les termes auxquels s’engagent les différents participants : modalités de versements de l’argent par l’association, les conditions de redistribution des dons, etc.

Choisir un lieu stratégique

Il y a des endroits stratégiques dans une fac pour placer son stand. Il faut un lieu sécurisé et où il y a du passage, où les étudiants peuvent s’arrêter sans encombrer et qui puisse accueillir le matériel de votre stand.
Exemples : le parvis de la faculté, devant la scolarité en période de rentrée, dans le hall de la fac ou près de la cafétéria. Ces endroits sont plus propices au stationnement des étudiants.
Votre stand braderie devra être ouvert toute la journée (10 heures-17 heures), les horaires d’ouverture et de fermeture dépendant des autorisations accordées par la faculté ou l’école. Les étudiants sont les plus nombreux aux intercours et à l’heure du déjeuner. Dans ce cas, prévoyez des renforts pour épauler l’équipe en place. Il serait bon de vous munir de panneaux d’affichage pour être plus visible. Le stand doit être imposant mais pas envahissant, il doit rester humain et accessible. Sur ces panneaux vous pouvez accrocher :
• le but de votre action, à quoi va servir l’argent ;
• une enquête sur la précarité étudiante ;
• des contacts utiles pour les étudiants (SPF, CROUS, Emmaüs…).
Vous pouvez aussi prévoir un poste de radio pour la musique, du café, des bonbons…

Les démarches légales

L’organisation d’une braderie est autorisée pour les associations, et constitue pour elle une source annexe de financement. Mais la vente de vêtements ou autre (comme des objets pour les brocantes), doit être considérée comme un véritable acte de commerce. Une association qui organise une braderie doit donc effectuer certaines démarches avant d’entreprendre une telle opération.

Les autorisations administratives

Votre braderie a lieu dans l’enceinte du campus universitaire. Vous devez faire la demande d’autorisation écrite auprès du responsable du site (directeur d’UFR ou d’école, président d’université). L’autorisation doit mentionner le lieu de la braderie, le nombre de mètres carrés nécessaire, le nombre de stands et le nombre de personne participant à la braderie. Faites votre demande le plus tôt possible (un ou deux mois à l’avance).
Votre braderie a lieu dans le local privé de l’association. Si la braderie est organisée dans le local privé de l’association accessible aux seuls adhérents (et non au public), aucune autorisation n’est nécessaire.
Votre braderie a lieu dans un espace public. Si la braderie a lieu sur la voie publique ou dans un local propriété d’une collectivité locale, l’association organisatrice doit tout d’abord faire une demande d’autorisation d’occupation temporaire du domaine public. L’autorisation, dans ce cas, sera délivrée par le maire pour une surface de vente inférieure à 300 m2. La demande d’autorisation est adressée au moins trois mois avant la date prévue.
NB. Si votre braderie (ou brocante) compte plusieurs stands de vente, l’association est tenue d’avoir un registre des vendeurs qui contient les noms, prénoms, qualité et domicile de chaque personne, la nature et le numéro d’une pièce d’identité. Ce registre doit être coté et paraphé par le maire pour chaque manifestation et déposé en préfecture au plus tard dans les huit jours.

Fiscalité et exonérations

Si la braderie constitue une opération exceptionnelle, les recettes peuvent être exonérées de tout impôts et taxes. Dans les autres cas, le régime fiscal de droit commun est applicable. Il faut savoir que les associations peuvent organiser six manifestations exceptionnelles de soutien à leur activité principale par an, en étant exemptées d’impôts et de taxes. Pour bénéficier de cette exonération, les manifestations (soirées, braderie, voyage…) doivent faire appel à la générosité publique et procurer à l’association les moyens financiers exceptionnels qui lui permettent d’améliorer la réalisation des buts poursuivis. Pour la taxe professionnelle, toutes les manifestations ponctuelles en sont exonérées.

Préparer votre campagne de communication

Qui dit braderie, dit publicité ! Même si votre braderie a lieu sur le campus, vous devez absolument préparer un minimum de chose pour communiquer sur cette action. Faites des affiches, simples et claires qui rappellent la date et le lieu de la braderie. Vous pouvez aussi faire des tracts à distribuer la semaine précédente à la sortie des cours. Passez dans les amphithéâtres pour présenter votre projet aux étudiants. Organiser une braderie étudiante dans l’objectif de récolter des fonds pour les étudiants en situation précaire, voilà un sujet qui ne manquera pas d’intéresser les médias !

Autres idées de projets sur le même principe :
Brocante : récupérer des objets apportés par les étudiants, ou en faisant les greniers de vos grands parents, et les vendre sur votre campus.
Bourse aux livres : les livres, c’est indispensable. Livres de cours, romans, BD, autant de bouquins à récupérer pour les vendre pas cher et récolter de l’argent.
Épicerie solidaire : un peu plus difficile, mais très utile, l’épicerie solidaire consiste à récupérer des produits alimentaires courant et à les revendre à très bas prix.
Renseignez-vous sur les autorisations légales et la juridiction auprès du SPF.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Dépoussiérer les statuts Réussir l'AG de son asso Développer une vie démocratique dans votre association Prévenir les risques et assurer votre association Réaliser un budget prévisionnel Rédiger un plan de trésorerie Comment embaucher un salarié ? Choisir un logo et un nom pour son association Rédiger un dossier de partenariat Quelques règles pour négocier avec des partenaires Communiquer avec les médias Obtenir une subvention FSDIE Obtenir une subvention Culture-Action Monter un journal étudiant Organiser une conférence Organiser un voyage au ski Sécurité routière et consommation de substances psychoactives Organiser une action de prévention routière contre l'alcool Monter une action de prévention des infections sexuellement transmissibles (IST) et comportements à risques Organiser le téléthon des associations étudiantes Réagir contre la précarité en milieu étudiant Organiser une braderie solidaire sur votre campus La semaine étudiante du commerce équitable Bien finir l'année universitaire Organiser et dynamiser un réseau associatif étudiant