1. Martin Hirsch lance sa commission pour la jeunesse

Martin Hirsch lance sa commission pour la jeunesse

Envoyer cet article à un ami

Le haut commissaire à la Jeunesse, Martin Hirsch, a lancé le 9 mars 2009, la première réunion de la nouvelle Commission sur la politique de la jeunesse, chargée de rédiger un Livre vert de propositions Nous suivons pour vous toutes les étapes de cette grande concertation.

"Ce Livre vert est l’anti-statu quo"

"Les 80 membres de la commission ont travaillé pendant quatre mois soit près de 170 heures de réunion, sur ce projet. On ne savait pas si on allait s’en sortir" a avoué Martin Hirsch, lors de la conférence de presse du 7 juillet. Et de souligner que "ce Livre vert est l’anti-statu quo, l’anti-immobilisme et l’anti-CPE". Le Haut commissaire à la Jeunesse s’est ainsi félicité d’une feuille de route "ambitieuse" et avec "des mesures audacieuses".

Interdire les stages hors-cursus

Ce Livre vert, qui contient 57 propositions destinées à refonder la politique pour les 16-25 ans, prévoit notamment de créer "un service public de l’orientation", indépendant de l’Education nationale, de mettre en place un tutorat dans les entreprises entre un employé senior et un jeune recruté, de doubler les contrats en alternance d’ici 2015, de prolonger l’obligation scolaire à 16 ans par une obligation portée à 18 ans, d’adapter le système rSa pour les salariés de moins de 25 ans, d’interdire les stages hors-cursus… Pour cette dernière proposition, Martin Hirsch a annoncé qu’elle pourrait s’appliquer à la rentrée.

Une "dotation autonomie" et une garantie de revenus devraient être expérimentées

Les membres de la commission ne sont cependant pas parvenus à un consensus sur l’épineuse question des ressources. Une "dotation autonomie" (le jeune toucherait à ses 18 ans une somme de 4 000 euros maximum) ainsi qu’une allocation (un jeune pourrait opter pour une garantie de revenus sur un ou deux ans avec des contreparties comme l’obligation de suivre une formation) devraient être expérimentées.

Sur le coût de ces préconisations, Martin Hirsch a dit "ne pas avoir fait les chiffrages dans les détails". Il a cependant confirmé le coût de la dotation autonomie qui s’élèverait à 1,6 milliard d’euros.

Et le Haut commissaire à la Jeunesse de conclure : "J’espère que tout cela servira à quelque chose. On fera tout pour".

Vous pouvez consulter l'ensemble du Livre vert sur www.lagenerationactive.fr

Séverine Tavennec

7 juillet 2009
Sommaire du dossier
La Commission Hirsch peaufine son Livre vert L'indépendance financière des jeunes fait débat Nicolas Sarkozy souhaite doubler le nombre des contrats en alternance Martin Hirsch dévoile ses pistes pour l'embauche des jeunes Coup d'envoi de la commission sur la politique de la jeunesse