1. Master 2 : les clés d'une candidature réussie pour un master en lettres, arts et SHS
Coaching

Master 2 : les clés d'une candidature réussie pour un master en lettres, arts et SHS

Envoyer cet article à un ami
Université Bordeaux-Montaigne // © Université Bordeaux-Montaigne
Université Bordeaux-Montaigne // © Université Bordeaux-Montaigne

Comment mettre toutes les chances de votre côté de franchir le cap de la sélection pour un master 2 en lettres, arts et sciences humaines et sociales ? Zoom sur les attentes de quatre responsables de formation. De quoi y trouver des pistes pour soigner votre propre candidature.

ENTRER EN M2 EXPOGRAPHIE, MUSÉOGRAPHIE

Université d'Artois


En alternance - 120 candidats / 15 admis (externes)


Qui rentre et comment ?

Sur la quinzaine d'étudiants du M2, une dizaine vient du M1 de l'université. Les 5 autres sont sélectionnés parmi 120 dossiers sur la base d'une lettre de motivation, d'un CV détaillé et d'un entretien de trente à quarante-cinq minutes. Pas de voie royale pour intégrer ce M2 : certains élus ont fait du droit, d'autres de l'histoire de l'art, des sciences ou des sciences sociales..., le tout est d'avoir un projet professionnel solide et original.

“Cette année, la promotion compte par exemple une étudiante passionnée de broderie qui va travailler dans les musées de textile”, précise Serge Chaumier, professeur de muséologie, responsable du master. Le jury veille aussi à mélanger les disciplines ou les thématiques d'origine : “Si on a déjà cinq étudiants qui s'intéressent à l'art contemporain, on va essayer d'en prendre un autre spécialisé en ethnologie ou dans les musées de sciences.”

On va préférer un étudiant créatif et débrouillard à un très bon élève un peu passif


Ce qui va compter

Un bon dossier scolaire avec des bases solides en compta-gestion et en droit de la culture est nécessaire. Une expérience professionnelle, associative ou un stage de préférence dans le domaine de la culture est aussi préférable. Et surtout, préparez un projet précis et solide que vous pouvez argumenter : “On va préférer un étudiant créatif et débrouillard à un très bon élève un peu passif.” Apportez en entretien les travaux que vous avez déjà réalisés.

> À lire en complément :
Notre avis sur le M2 expographie, muséographie dans le banc d'essai des meilleurs masters à la fac en lettres, arts et SHS.


ENTRER EN M2 URBANISME, STRATÉGIE, PROJETS, MAÎTRISE D'OUVRAGE

Université Bordeaux-Montaigne


400-500 candidats / 30 admis


Qui rentre et comment ?

400 à 500 étudiants postulent chaque année à cette formation qui prépare aux métiers de la planification urbaine, des politiques foncières, etc. À l'issue d'une présélection sur dossier, environ la moitié des candidats est reçue en entretien. Parmi ces 30 admis, 60 % sont issus du M1 du même nom. Le M2 recrute aussi parmi les titulaires d'un diplôme d'architecte, d'un master de droit de l'urbanisme, d'un M1 d'urbanisme et, plus ponctuellement, de M1 en géographie et aménagement, de science politique, de sociologie urbaine ou d'étudiants d'école d'ingénieurs... à condition “d'avoir des connaissances en matière d'histoire urbaine, de collectivités territoriales, de dynamiques spatiales et territoriales et de cartographie”, note Maurice Goze, responsable du M2.

“Ce qui compte, c'est de montrer qu'on a cherché à comprendre le secteur et ses métiers"


Ce qui va compter

Vos notes sont importantes, en particulier, celles du M1, où une moyenne minimale de 12/20 est requise. Puis, votre lettre de motivation. Elle devra montrer votre compréhension de ce qu'est l'urbanisme, faire le lien avec votre parcours antérieur et votre projet professionnel.

Décrivez vos stages et n'hésitez pas à y joindre “tous les documents qui peuvent attester de travaux sur les questions territoriales, de forme urbaine ou architecturale”. À l'oral, vous devrez répondre à un QCM (questionnaire à choix multiple) pluridisciplinaire avec des questions “aussi bien sur les outils statistiques, les méthodes d'enquêtes, l'histoire des politiques urbaines ou les collectivités locales”, suivi d'un entretien de quinze minutes.

“Ce n'est pas grave si le projet professionnel n'est pas finalisé, ce qui compte c'est de montrer à travers des lectures, des rencontres, un stage ou une expérience associative dans le domaine, que vous avez cherché à connaître le secteur et ses métiers.” Le fait d'être issu d'un master accrédité par l'APERAU (Association pour la promotion de l'enseignement et de la recherche en aménagement et urbanisme) est un point positif.

À lire en complément :
Notre avis sur le M2 urbanisme, stratégie, projets, maîtrise d'ouvrage dans le banc d'essai des meilleurs masters à la fac en lettres, arts et SHS.



ENTRER EN M2 INSERTION PROFESSIONNELLE ET RISQUES PSYCHO-SOCIAUX

Université Reims-Champagne-Ardenne


70 candidats/Une quinzaine d'admis


Qui rentre et comment ?

L'équipe responsable de ce M2 reçoit chaque année autour de 70 dossiers de candidature, parmi lesquels elle retient 30 candidats pour passer l'entretien. Une quinzaine seront retenus au final. La quasi-totalité est titulaire d'un M1 en psychologie et de manière très exceptionnelle d'un M1 ou d'un M2 en gestion ou en RH.

"On veut des gens qui savent ce qu'ils veulent : ils risquent moins d'être surpris par le décalage parfois criant entre l'idéal et le terrain”


Ce qui va compter

Un dossier solide depuis la L1, "au moins une mention bien en M1" et de bonnes notes dans les matières fondamentales type "statistiques" ou "psychologie sociale". "On veut des gens qui savent ce qu'ils veulent : ils risquent moins d'être surpris par le décalage parfois criant entre l'idéal et le terrain, notamment au niveau de l'insertion professionnelle."

Le jury demande aussi un résumé de votre mémoire du M1 qui lui permet de mesurer votre "capacité à analyser, formuler des hypothèses claires et des statistiques cohérentes" : "On va préférer les thèmes de mémoire en lien avec la psychologie sociale, mais un très bon dossier passera avec un sujet de psychologie clinique", précise l'enseignante. Vous pouvez ajouter des lettres de recommandation, de préférence de maîtres de stages.

Lors de l'entretien (quinze minutes), il vous faudra notamment être capable "d'argumenter les incohérences dans votre parcours, comme s'orienter tout à coup vers les risques psychosociaux si vous n'avez fait avant que de la psychologie."

À lire en complément :
Notre avis sur le M2 insertion professionnelle et risques psycho-sociaux dans le banc d'essai des meilleurs masters à la fac en lettres, arts et SHS.



ENTRER EN MASTER 2 SYSTÈMES D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE ET AMÉNAGEMENT DES TERRITOIRES

Université Rennes 2


70 candidats / 15 admis


Qui rentre et comment ? 

Soixante-dix étudiants candidatent chaque année à ce M2 qui forme des spécialistes du traitement de l'information géographique numérique aux débouchés variés – services système d'information géographique, urbanisme des collectivités, géomarketing dans le commerce, etc.). La moitié environ est retenue après examen des dossiers pour un entretien. Même si aucun quota n'est fixé, la très grande majorité des quinze étudiants sélectionnés est issue du M1 "maison". Les "extérieurs" sont surtout titulaires d'un M1 ou d'un M2 de géographie et des métiers du territoire, d'informatique, d'un diplôme d'école d'ingénieurs...

“Les candidats qu'on recrute ont quasiment tous ou presque un stage à leur actif"


Ce qui va compter

La qualité du dossier académique, mais pas seulement. La cohérence du parcours et le réalisme du projet professionnel défendus dans le CV et la lettre de motivation seront déterminants. "On cherche des étudiants pas trop scolaires qui ont pris le temps de se frotter aux réalités du terrain, explique Erwan Quesseveur, maître de conférence en géographie et responsable du master Sigat. Les candidats qu'on recrute ont quasiment tous ou presque un stage à leur actif." L'entretien en présentiel ou à distance sert d'abord à vérifier que vous savez pourquoi vous êtes là. Au-delà de votre intérêt pour les thématiques et les méthodologies mobilisées dans le cadre du master, on va aussi évaluer votre ouverture d'esprit : "L'objectif est de former des cadres capables de prendre du recul par rapport aux technologies et à leurs usages, ce qui va permettre à nos diplômés d'envisager des évolutions de carrière très diversifiées."

POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Le guide des masters, mastères et MBA", par Yaël Didi et Violaine Miossec.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Master 2 : les clés d'une candidature réussie pour un master en lettres, arts et SHS Master 2 : les clés d'une candidature réussie pour un master en droit Master 2 : les clés d'une candidature réussie pour un master en économie-gestion Master 2 : les clés d'une candidature réussie pour un master en sciences, technologies et santé