BUT en biologie-chimie (ex-DUT)

Par Séverine Maestri, publié le 24 Février 2022
7 min

Les BUT en biologie et chimie (bachelors universitaires de technologie – ex-DUT) permettent de se doter en trois ans d’un diplôme et de débuter dans le secteur de la biologie-chimie, si les expériences et les manipulations en laboratoire vous passionnent ! Programmes, modalités d’inscription et voies d’études à privilégier, débouchés et poursuites d’études : l’Étudiant vous dit tout.

Quels sont les BUT en biologie-chimie ?

Quatre BUT pour vous orienter dans la biologie-chimie peuvent être mentionnés :
• le BUT spécialité chimie et ses quatre parcours : analyse, contrôle-qualité, environnement ; synthèse ; matériaux et produits formulés et chimie industrielle ou comment apprendre à surveiller le fonctionnement des unités de fabrication, du laboratoire à la production

• le BUT spécialité GB (génie biologique) et ses cinq parcours : agronomie (pour apprendre à conduire une production agricole) ; sciences de l’aliment et biotechnologie (pour faire des contrôles microbiologiques, physico-chimiques et biochimiques) ; diététique et nutrition (pour dispenser des conseils en nutrition et santé) ; sciences de l’environnement et écotechnologies (afin de devenir un spécialiste du traitement des pollutions) et biologie médicale et biotechnologies (pour se former aux analyses biologiques, physico-chimiques et biochimiques)

• le BUT spécialité GC-GP (génie chimique-génie des procédés) et ses trois parcours : conception des procédés et innovation technologique ; contrôle, pilotage et optimisation des procédés et contrôle-qualité, environnement et sécurité des procédés. Ces parcours sont orientés vers l’industrie, le pilotage de lignes de production et le contrôle-qualité, que ce soit pour les secteurs de la chimie, de l'environnement, ou de l'agroalimentaire, par exemple.

• le BUT spécialité SGM (sciences et génie des matériaux) et ses trois parcours : métiers du recyclage et de la valorisation des matériaux ; métiers de l'ingénierie des matériaux et des produits ou métiers de la caractérisation et de l'expertise des matériaux et des produits. Tous les trois permettent au diplômé d’acquérir des connaissances sur déférents matériaux (céramiques, métalliques…) et de connaître leurs comportements physiques durant leur fabrication ainsi que les moyens de les recycler.

Qu’apprend-on dans un BUT en biologie-chimie ? Quelles sont les matières au programme ?

Les semaines en BUT dans le domaine de la biologie-chimie sont chargées (entre 35 et 45 heures de cours). Le programme est fondé sur l’acquisition de compétences générales et professionnelles. On retrouve quelques matières transversales aux BUT cités ci-dessus, comme :
• de la physique
• de l’informatique
• de l’expression-communication
• de l’anglais• des mathématiques
• des cours de QHSSE (qualité, hygiène, santé, sécurité, environnement)

À ce socle s’ajoutent des matières plus techniques, liées à la spécialité choisie pour le BUT :
• Analyse d’échantillons solides, liquides, gazeux
• Synthèse de molécules
• Production de composés intermédiaires et de produits finis
• Gestion d’un laboratoire de chimie
• Contrôle des aspects hygiène, sécurité, environnement
• Analyse en biologie médicale
• Ingénierie moléculaire en biologie de la santé
• Conseil agricole
• Agronomie
• Conduite des productions agricoles
• Pollutions biologiques/chimiques
• Bases d’écologie
• Climatologie
• Géosciences
• Biotechnologies
• Pilotage d’une installation automatisée
• Contrôle qualité
• Génie industriel et alimentaire
• Nutrition et alimentation
• Conception d’équipements de protection industrielle
• Optimisation d’une installation automatisée
• Génie climatique/biologique
• Chimie organique
• Chimie générale
• Recyclage
• Éco-conception : du matériau au produit
• Mise en forme des matériaux

Par ailleurs, des TD (travaux dirigés), des TP (travaux pratiques), des projets tutorés (600 heures sur les 3 ans) et 22 à 26 semaines de stages en entreprise rendent les BUT en biologie-chimie très professionnalisants.

Chaque BUT est assorti de plusieurs parcours qu’il est parfois possible de choisir dès l’inscription en première année. Un certain nombre d’heures est également consacré au PPP (projet personnel et professionnel) pour découvrir les environnements professionnels ou les métiers associés à la spécialité ou encore travailler sur une meilleure connaissance de soi et de ses motivations professionnelles. Pour cela, différentes modalités peuvent être mises en œuvre : enquêtes métiers, rencontres avec des professionnels. Bien sûr, il est possible de suivre un BUT en biologie-chimie en alternance.

Lire aussi

Comment entrer dans un BUT en biologie-chimie ? Quel bac privilégier ?

La plupart des admis en BUT du domaine biologie-chimie proviennent d’un bac général avec une spécialité scientifique (physique-chimie, mathématiques, SVT, biologie-écologie, sciences de l’ingénieur) ou d’un bac technologique, en particulier STL, ST2S ou STAV.

Les IUT, qui dispensent les BUT, sont présents sur la plateforme Parcoursup. Le recrutement dans ces établissements se fait généralement sur dossier voire tests et/ou entretien de motivation.

Lire aussi

Que faire après un BUT en biologie-chimie ? Quelles poursuites d’études sont possibles ?

Les titulaires d’un BUT du domaine biologie-chimie peuvent poursuivre vers un master de la même spécialité ou d’une spécialité proche (chimie ; chimie et sciences des matériaux ; chimie moléculaire ; chimie physique et analytique ; sciences et génie des matériaux ; génie des procédés et des bio procédés ; biologie-santé ; risques et environnement ; sciences et technologies de l’agriculture, de l’alimentation et de l’environnement...). Une classe préparatoire ATS en métiers de la chimie ou biologie peut être utile pour rejoindre une école d’ingénieurs spécialisée en chimie, en agriculture-agroalimentaire, en génie industriel et matériaux, ou une école vétérinaire.

Quels sont les métiers accessibles après un BUT en biologie-chimie ?

Les BUT en biologie-chimie donnent accès à d’innombrables secteurs d’activités : secteur de la santé, du médical, de la pharmacie, de la cosmétique, de l’alimentaire, de la plasturgie, de l’emballage, du BTP, de l’aéronautique, de l’agriculture

Les fonctions exercées sont de niveaux technicien ou assistant. Citons les plus emblématiques : technicien.ne agricole ou en alimentation animale, conseiller agricole, assistant ingénieur dans le secteur du service ou de la production animale ou végétale, technicien de laboratoire, diététicien, technicien de mesure de la pollution, responsable de réseaux d'assainissement, responsable technique de collecte de déchets, technicien.ne de la qualité de l'eau, technicien qualité en industrie alimentaire, technicien de fabrication

Les plus lus BUT (ex-DUT)

Contenus supplémentaires

A la Une BUT (ex-DUT)

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !