1. Photographie de la jeunesse

Photographie de la jeunesse

Envoyer cet article à un ami

Le ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative vient de publier les derniers chiffres clés de la jeunesse. Le document dresse un bilan statistique émanant de différentes sources et mettant en lumière l’état de la population des jeunes à travers six thèmes : démographie, école et scolarité, santé, emploi et activité, et justice.Les résultats au bac général augmentent mais, à la sortie de leurs études, les jeunes subissent un taux de chômage élevé.

Concernant le taux de scolarisation, on observe que, de 3 à 14 ans, 100 % des enfants sont scolarisés. Un chiffre qui diminue de 10 % environ chaque année pour atteindre 42 % à 20 ans et finit à 12 % à 25 ans. Que font les jeunes après la 3ème ? A la rentrée 2005, un jeune sur trois a choisi la voie de seconde générale ou technologique. Un sur cinq a préféré un BEP (brevet d’études professionnelles).



Résultats au bac
On note une belle progression du bac général, qui côtoyait la série technologique en 1995 à 75 % de réussite, pour atteindre 87 % en 2006 (un record). De son côté, le bac technologique « stagne » à 77 %. Le bac professionnel souffre des mêmes maux malgré une remontée en 2006 pour s’établir à 77 %.
En 2004, 24 % des jeunes sortants du système scolaire avaient le bac pour diplôme le plus élevé. Viennent ensuite le BEP avec 17 % de diplômés, et le BTS (brevet de technicien supérieur) avec 11 %. Chiffre alarmant en revanche : 10 % des 700.000 jeunes achevant leur scolarité sortent sans aucun diplôme. Enfin, pour vous persuader de l’utilité de la journée d’appel à la défense, sachez qu’il y est détecté le taux d’analphabètes en France. On compte ainsi près de 5 % de jeunes de 17 ans présentant de sévères difficultés de lecture et 7 % ayant de très faibles capacités.

Un chômage élevé
Le taux d’activité des jeunes augmente depuis 2000. Une bonne nouvelle à priori, sauf lorsque l’on sait que ce chiffre prend en compte les chômeurs… Et avec un taux de chômage de 25 % pour les jeunes femmes de 15-24 ans et 21 % pour leurs homologues masculins en 2005, la situation ne semble pas s’améliorer… Sachant que tous contrats confondus, la part des CDD (contrats à durée déterminée) atteint 16 %, contre 7 % pour l’ensemble de la population, les jeunes n’abordent pas l’avenir avec sérénité. Sachez que 26 % des postes des jeunes sont des emplois aidés. Dans ce secteur, l’alternance (apprentissage, contrats de qualification et de professionnalisation) domine toujours, avec 73 % des 761.000 contrats aidés.

Le rapport complet est disponible sur le site du ministère.


Camille Allain
Sommaire du dossier
Population, santé et justice