1. Alimentation
Boîte à outils

Alimentation

Envoyer cet article à un ami

Classés en 36 grands domaines d’activité, plus de 500 diplômes en fiches permettent de se préparer à 250 professions. Dans chaque secteur, les diplômes sont classés par niveau de qualification, du moins élevé au plus élevé. Pour chaque diplôme (CAP, BEP, bacs professionnels, brevets professionnels et mentions complémentaires), le métier préparé est expliqué, les principaux enseignements professionnels sont détaillés et le résultat aux examens, sous statut scolaire et en apprentissage, est précisé. Quand un diplôme est accessible en apprentissage, la lettre (A) est ajoutée à la fin de chaque intitulé.

Boulanger, pâtissier, boucher, charcutier, traiteur, poissonnier, les « métiers de bouche » vous intéressent ? Vous serez le bienvenu car le personnel manque ! Il est vrai que ces métiers demandent de l’endurance. Les amplitudes horaires sont souvent très grandes. On sait par exemple que le boulanger travaille de nuit, mais pour le poissonnier aussi, une partie de l’activité, l’achat et le transport des marchandises, s’effectue avant le lever du jour.

Autre qualité indispensable, le sens du contact. Participer à la vente des produits et assurer un rôle de conseil auprès de la clientèle font partie des activités du boucher ou du charcutier.

Les lieux d’exercice sont divers et vont du commerce de proximité à la grande surface, en passant par la restauration collective et les marchés.

Du CAP au bac pro. Les CAP du secteur ou les BEP alimentation comprennent en général un enseignement commercial qui permet, après quelques années d’expérience professionnelle, de s’installer à son compte. Il est conseillé toutefois de décrocher d’abord un BP (quand il existe) ou un brevet de maîtrise (après au moins trois ans d’expérience professionnelle, ce diplôme se prépare en deux ans après un CAP ou un BEP).

Six MC (mention complémentaire) permettent aux boulangers, aux charcutiers, et aux pâtissiers de consolider leur savoir-faire et de se spécialiser. Le bac professionnel oriente, quant à lui, vers des postes de chef d’équipe.
Si vous voulez voyager, sachez enfin qu’une formation à l’un de ces métiers peut être un excellent passeport. Les professionnels de la gastronomie française s’exportent bien.

Les qualités requises. Les gestes techniques appris durant la formation ne suffisent pas. Il faut aussi avoir le sens du contact pour savoir conseiller la clientèle.

Les mots de l’alimentation…
Additif alimentaire : substance ajoutée à une denrée alimentaire pour en améliorer la conservation ou la présentation • Boucher hippophagique : boucher spécialisé dans la viande de cheval • Microbiologie : ensemble des disciplines biologiques (bactériologie, parasitologie…) qui s’occupent des organismes microscopiques • Parasitologie : étude des parasites • Parer la viande : la préparer pour la consommation en enlevant les nerfs, la graisse… • Tripier : boucher spécialisé dans la préparation et le commerce de tripes (boyaux) et d’abats.

Sommaire du dossier
BEP alimentation (A) MC boulangerie spécialisée (A) MC employé traiteur (A) MC pâtisserie boulangère (A) MC pâtisserie, glacerie, chocolaterie, confiserie spécialisées (A) MC vendeur spécialisé en alimentation (A) Bac pro métiers de l'alimentation (A) MC organisateur de réception (A)