1. Bac pro électromécanicien marine
Boîte à outils

Bac pro électromécanicien marine

Envoyer cet article à un ami

Examen

 

NC.


Champ professionnel

 

Ce bac pro n'entre dans aucun champ professionnel


Enseignements

 

Machines marines ; Electrotechniques ; Système de commande ; Description du navire et stabilité ; Sécurité ; Anglais technique ; Environnement professionnel ; Gestion de l'environnement technique et humain ; Conduite du navire/matelotage ; Développement durable ; Prévention santé environnement.

Stage en entreprise : 22 semaines sur les trois ans de formation, avec une période de trois semaines minimum.

Métier : les missions

 

Le titulaire de ce bac pro exerce son activité dans des entreprises du secteur maritime, dans un contexte réglementaire international.

Lorsqu'il est embarqué, sous réserve de satisfaire aux conditions physiques et réglementaires, il participe à la conduite et à la maintenance, dans les différents domaines (électrique, mécanique, hydraulique, frigorifique...) des machines principales et auxiliaires.

A bord des navires de pêche, il participe ou assure également la conduite et la maintenance des équipements de manœuvre des engins de pêche, des installations de traitement et de conservation des captures ; à bord d'un navire de commerce, il participe également à la conduite et à la maintenance des équipements spécifiques liés au type de navire : porte-conteneurs, pétrolier, navire de service, navire à passagers,...

A terre, il peut occuper des responsabilités d'agent de maîtrise dans des entreprises du secteur maritime et para-maritime (chantiers de réparation navale, services techniques de l'armement)


Nombre d’établissements

 

Scolaires
13.

Apprentis
0.
 

Poursuite d’études

 

BTS électrotechnique

BTS systèmes électroniques

Filière B de formation des officiers de la marine marchande (vers le brevet de chef mécanicien)

À savoir
Champ professionnel : depuis la rentrée 2009, le baccalauréat professionnel se prépare en 3 ans après la troisième. Il existe plus de 100 spécialités, y compris les baccalauréats professionnels agricoles. En formation initiale, le passage du brevet d'études professionnelles (BEP) rénové ou du certificat d'aptitude professionnelle (CAP) est intégré dans ce parcours.
Enseignements : ne détaille que les enseignements technologiques et professionnels. Des enseignements de matières générales (français, mathématiques, EPS, langues…) sont aussi prévus.
Examen : reprend les résultats de la session 2011, fournis par la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du ministère de l’Éducation nationale; et pour les bacs pros agricoles par la Direction générale de l’enseignement et de la recherche (DGER) du ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt.
Poursuite d'études : le bac pro a pour premier objectif l'insertion professionnelle, mais une poursuite d'études est envisageable avec un bon dossier.    

Sommaire du dossier
Retour au dossier Bac pro ELEEC (électrotechnique, énergie, équipements communicants) Bac pro TFCA (technicien du froid et du conditionnement de l'air) Bac pro TISEC (technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques) Bac pro électromécanicien marine Bac pro SEN - systèmes électroniques numériques (ex-bac pro micro-informatique et réseaux : installation et maintenance)