Bac pro CGEM (conduite et gestion des entreprises maritimes)

Par Service documentation de l'Etudiant, publié le 04 Juillet 2013
2 min

Ce bac pro est accessible en alternance


Examen

 

Scolaires
NC (Non-Communiqué)

Apprentis
NC (Non-Communiqué)

Options

A :  option commerce.

B :  option pêche.


Champ professionnel


Métiers de la mer.


Enseignements
  

Conduite de navires ; gestion ; commerce ; management ; techniques de pêche et de traitement des captures ; mécanique ; règles de sécurité.

Stage en entreprise : 22 semaines sur les trois ans de formation, avec une période de trois semaines minimum.


Métier : les missions


Le titulaire du Baccalauréat Professionnel Conduite et gestion des entreprises maritimes à la mer participe à la conduite du navire, si à la pêche participe en outre aux activités de pêche et de traitement des captures, participe ou assure la responsabilité d'une entreprise maritime; à terre participe ou assure la gestion d'armement à la pêche, peut occuper les responsabilités d'agent de maitrise dans les entreprises de secteur maritime, peut prétendre occuper des postes au sein d'organisation professionnelle.


Nombre d’établissements


Scolaires: 14

Apprentis: 2


Poursuite d’études


Les titulaires du bac pro peuvent envisager de poursuivre leurs études par l'accès à la filière B de formation d'officier de l'Ecole nationale supérieur maritime.

En savoir plus : le référentiel officiel pour le bac pro conduite et gestion des entreprises maritimes (CGEM).

À savoir
• Champ professionnel : depuis la rentrée 2009, le baccalauréat professionnel se prépare en 3 ans après la troisième. Il existe plus de 100 spécialités, y compris les baccalauréats professionnels agricoles. En formation initiale, le passage du brevet d'études professionnelles (BEP) rénové ou du certificat d'aptitude professionnelle (CAP) est intégré dans ce parcours.
• Enseignements : ne détaille que les enseignements technologiques et professionnels. Des enseignements de matières générales (français, mathématiques, EPS, langues…) sont aussi prévus. 
• Examen : reprend les résultats de la session 2011, fournis par la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du ministère de l’Éducation nationale; et pour les bacs pros agricoles par la Direction générale de l’enseignement et de la recherche (DGER) du ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt. 
• Poursuite d'études : le bac pro a pour premier objectif l'insertion professionnelle, mais une poursuite d'études est envisageable avec un bon dossier. 

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une lycée pro

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !