1. Que faire après un bac pro gestion-administration ?
Boîte à outils

Que faire après un bac pro gestion-administration ?

Envoyer cet article à un ami

Après votre bac pro gestion-administration, vous avez le choix entre poursuivre vos études et chercher un emploi. S’il est devenu courant pour un bachelier pro de choisir la première option, le bac pro GA permet aussi de travailler tout de suite dans bien des domaines. Le point sur toutes les options qui s’offrent à vous.

Le bac pro gestion-administration, et après ? Diplômé, vous avez le choix entre vous orienter vers une formation supérieure à bac+2 ou moins. Vous pouvez également travailler immédiatement, notamment comme assistant de gestion ou de ressources humaines.

Un large choix de BTS

"Une mention bien ou très bien vous permet d'obtenir automatiquement une place en BTS (brevet de technicien supérieur)", assure Bernard Beysson, chef de travaux au lycée Maintenon de Hyères (83). Mais même si vous n'obtenez pas de mention, le bac pro gestion-administration vous donne des atouts pour cette formation supérieure. "En bac pro, vous avez pris d'habitude d'évoluer dans des entreprises lors des stages ou en alternance. Du coup, vous vous habituez vite au rythme professionnel du BTS", souligne Sophie Mana, professeur au lycée Maintenon de Hyères.

De son côté, Daniel Arnou, proviseur du lycée Notre-Dame-du-Roc à La Roche-sur-Yon (85), précise que "le côté généraliste du bac pro gestion-administration aide à s'adapter au niveau BTS".

Plusieurs spécialités de BTS sont possibles après le bac pro GA. Liliane Cousseau, professeur au lycée Notre-Dame-du-Roc, estime que le BTS AG (assistant de gestion PME - PMI) reste le plus accessible "car il est polyvalent". Selon Gilles Vidal, directeur du lycée professionnel Saint-Charles à Arras (62), celui-ci est "plus orienté sur la comptabilité informatique que d'autres BTS". Autre piste : le BTS AM (assistant de manager). Selon Daniel Arnou, celui-ci permet d'acquérir "des compétences complémentaires en droit, en économie et en gestion" et vous resterez dans une fonction "très administrative".

Vous pouvez aussi suivre un BTS tourisme, mais il faut être doué en langues étrangères, surtout en anglais. Et si vous aimez étudier le droit, vous pouvez miser sur le BTS notariat. Quant au BTS CGO (comptabilité et gestion des organisations), Bernard Beysson explique que la comptabilité a tendance à attirer moins les diplômés. Enfin, vous pouvez aussi vous diriger vers les BTS commerciaux, comme le BTS MUC (management des unités commerciales) ou le BTS NRC (négociation relation-client), même s'ils sont plutôt dans la continuité des bacs pros commerce ou vente.

Hormis le BTS : le DUT ou les formations professionnelles

Hormis les BTS cités, peu de formations semblent dans la continuité de ce bac pro. Parmi les pistes possibles, le DUT GEA (gestion des entreprises et des administrations), cité par Magloire Dembet, chef de travaux au lycée Frédéric-Ozanam de Châlons-en-Champagne. "Il met l'accent sur les périodes de formation professionnelle", indique-t-il. Mais attention : le DUT s'effectue dans une université et le rythme exige beaucoup d'autonomie.

Si vous ne voulez pas vous lancer dans un bac+2 ou que vous n'avez pas le niveau requis, d'autres formations courtes vous permettent d'augmenter votre valeur sur le marché de l'emploi. "Certains de nos bacheliers professionnels suivent une formation de dix mois pour devenir secrétaire médical(e)", cite par exemple Liliane Cousseau.

Recherche d'emploi : misez sur les petites entreprises

Après votre bac pro, vous pouvez travailler comme assistant de gestion ou de ressources humaines. "Une sorte de couteau suisse administratif", selon Gilles Vidal, qui peut exercer dans des petites et moyennes entreprises (artisanat, commerces, TPE, PME-PMI), des collectivités territoriales, des administrations ou des associations. Lors de votre recherche, visez d'abord les organisations où vous avez effectué vos stages : elles vous connaissent, savent ce que vous valez et auront peut-être besoin de vous. Liliane Cousseau relate : "Certains chefs d'entreprise, pleinement satisfaits de stagiaires, m'ont confié que si ces élèves ne souhaitaient pas poursuivre en BTS, ils seraient prêts à les embaucher."

Chef de travaux au lycée Saint-Paul-Bourdon-Blanc d'Orléans, Nathalie Franceschini vous conseille aussi de miser sur les entreprises de petite taille, "qui ne peuvent pas forcément recruter une personne de niveau bac+2. Un diplômé de bac pro arrive sans souci à gérer les contraintes administratives courantes de ces structures." Enfin, n'oubliez pas que vous pouvez aussi passer des concours de la fonction publique (catégorie C).

Sommaire du dossier
Retour au dossier Que faire après un bac pro gestion-administration ?