1. La candidature de Grégory, en M2 informatique à l'université Nice Sophia-Antipolis
Décryptage

La candidature de Grégory, en M2 informatique à l'université Nice Sophia-Antipolis

Envoyer cet article à un ami

Pour entrer en seconde année de master, vous devrez montrer patte blanche. Notes, recommandations, CV, lettres, argumentation verbale… tout compte. Pour 15 masters différents (en communication, informatique, maths, marketing, droit, commerce…), les jurys d’admission commentent des dossiers qui ont passé le cap de la sélection.

La sélection du master

 

Les étudiants inscrits en M1 MBDS (mobiquité, bases de données et intégration de systèmes)bénéficient d’une entrée de droit en M2. "C’est logique puisque la formation est prévue sur 2 années", précise Gabriel Mopolo, le responsable du master. Pour les autres, la sélection se fait sur dossier, puis sur entretien individuel. Au total, le master propose 20 places pour un peu plus de 60 candidats. Ainsi, environ un candidat sur 3 est accepté. La majorité des étudiants sélectionnés ont suivi un M1 en informatique ou en MIAGE (méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises).
 

Pourquoi Gregory a choisi ce master ?
  

Après un parcours un peu inhabituel – un DUT réseaux et télécommunications quitté rapidement avant une parenthèse de quelques années, durant lesquelles il a travaillé dans l’informatique et les télécommunications, avant de décrocher un DUT informatique puis 2 années d’études à Edimbourg, en Ecosse – Grégory est revenu en France pour candidater en M2. Son profil atypique a rencontré beaucoup de succès puisqu’il a été retenu dans 3 formations. "Le master MBDS était mon premier choix car je connaissais deux anciens diplômés qui en étaient sortis très satisfaits. Cette formation est réputée et je suis convaincu qu’elle m’ouvrira beaucoup de portes" se réjouit-il.

 

La candidature de Grégory passée au crible

  

Son dossier commenté

Le dossier de candidature est composé du CV, d’un questionnaire sur les motivations du candidat et d’un relevé de notes. Sur le CV, Gabriel Mopolo regarde principalement des éléments objectifs : les compétences techniques. "La formation étant intense, elle requiert un socle de connaissances solides pour suivre les différents modules. Dans des promotions précédentes, il nous est arrivé d’accepter des étudiants français venant de l’université d’Edimbourg, et nous n’avons pas été déçus", déclare-t-il. Selon lui, cet établissement propose un cursus informatique de qualité, et les 2 années outre-Manche sont le gage d’un excellent niveau en anglais. "De plus, nous connaissons bien le DUT informatique qu’a obtenu Grégory, ce qui est rassurant". Quant à la parenthèse professionnelle du jeune homme, elle n’a pas posé de problème, au contraire : "Cette expérience garantit des connaissances pratiques, qui sont un plus pour la formation et pour les autres étudiants."

L’entretien commenté

L’entretien, mené tambour battant par le responsable du M2 et 2 chefs de projet, a duré une heure et s’est découpé en 3 temps. La première partie a porté sur le parcours de l’étudiant, la deuxième sur des questions techniques visant à valider son niveau, et la dernière sur sa motivation.

Pour Grégory, la partie technique de l’entretien était l’occasion de démontrer qu’il était apte à suivre le master MBDS. "Bien qu’équivalent à un M1, le contenu de la formation que j’ai reçue en Ecosse diffère du contenu habituel d’un M1 d’informatique dispensé en France."

Gabriel Mopolo profite également de l’entretien pour s’assurer que l’intégration de l’étudiant va bien se passer. "Nous attendons de la part de nos élèves qu’ils soient éveillés, à l’aise dans l’entreprise." Il ajoute que c’est aussi important que la technique. "La plupart des étudiants vont travailler dans l’administration de bases de données et dans le développement mais, rapidement, ils prendront des responsabilités managériales". La dimension conduite de projet occupe d’ailleurs une place essentielle dans la formation.

"Au-delà de ses compétences, nous avons apprécié la maturité de Gregory", se rappelle le responsable du master. Cela se confirme aujourd’hui, puisque le jeune homme a récemment passé, avec succès, sa soutenance devant un industriel.

 

La candidature détaillée de Grégory
  

Découvrez le dossier complet du candidat (lettre de motivation, cv, notes des semestres précédents et/ou lettres de recommandation, etc...) dans ce document. Vous pouvez le voir en plein écran en appuyant sur l'option "full screen".


Master Gregory

Pour aller plus loin : MBA : un accélérateur de carrière / Le choix étape par étape / 10 conseils pour postuler en master ou en 3e cycle / Postuler en MBA : des candidatures commentées

Sommaire du dossier
Retour au dossier La candidature de Lauren, en M2 marketing à l'université Paris-Dauphine La candidature de Charles, en M2 communication à l'université Paris-Est Marne-la-Vallée La candidature de Julien, en M2 communication à l'université de Bourgogne La candidature de Grégory, en M2 informatique à l'université Nice Sophia-Antipolis La candidature de Jonathan, en M2 informatique à l'université de Cergy-Pontoise La candidature de Claire, en M2 mathématiques à l'UPMC La candidature de David, en M2 mathématiques à Bordeaux La candidature de Marie-Claire, en M2 mathématiques à Lille 1 La candidature de Mélia, en M2 politique générale et stratégie des organisations à l'université Paris-Dauphine La candidature d'Adrien, en M2 administration des entreprises à l'IAE de Caen La candidature de Chloé, en M2 droit de la vigne et du vin à l'université Montesquieu-Bordeaux 4 La candidature de Benoît, en M2 gestion des ressources humaines et relation du travail à Panthéon Assas La candidature de Clément, en M2 Système d'information géographique et aménagement des territoires (SIGAT) à l'université Rennes 2 La candidature d'Elodie, en M2 géomarketing et stratégies territoriales à l'université de Créteil