Les sections de langues rapportent des points au bac

Par Sophie de Tarlé, publié le 05 Février 2013
2 min

Le jour du bac, si vous êtes en section européenne, rien de spécial ne se passera. Vous serez confronté aux mêmes épreuves que tous les autres bacheliers, à savoir un écrit et un oral de langue.


En sections européennes, le contrôle continu compte aussi


Seule différence : votre note d'oral sera composée à 80 % de la note finale et à 20 % des points attribués par le professeur de DNL (discipline non linguistique) dans le cadre du contrôle continu.

Pour obtenir la mention "section européenne ou section orientale" sur votre diplôme, il faudra décrocher 12/20 à l'écrit et 10/20 à l'oral. À noter qu'il est possible aussi de choisir la section "euro" en option. Dans ce cas, votre note d'oral sera comptabilisée une seconde fois.


En sections internationales, des coefficients plus forts


Les élèves passent l'OIB (option internationale au bac), à savoir l'histoire-géographie et la littérature, à l'écrit et à l'oral à chaque fois.
Ces 4 épreuves ont un coefficient total de 16 en S, de 18 en L et en ES. En contrepartie, vous serez dispensé des épreuves de LV1 (langue vivante 1) et d'histoire-géographie française.


Une ouverture d'esprit à l'international assuré

 

Mais les sections européennes ou internationales ne représentent pas uniquement du travail ou des points supplémentaires. Les élèves les choisissent surtout pour l'ambiance, l'ouverture culturelle, les échanges (carnavals, fêtes nationales, bal de fin d'année et remise des diplômes émaillent l'année scolaire au lycée de Sèvres). Amélie l'avoue bien volontiers : "Je savais qu'en début de 2de un voyage était organisé à Londres et cela m'avait mise en appétit !"

Ces sections peuvent être payantes, même dans les établissements publics. Par exemple, au lycée de Sèvres, les classes internationales allemandes et anglophones coûtent 2.700 € par an. "Ce montant permet de couvrir le salaire des enseignants qui viennent de l'étranger", justifie Anne Potonnier.

Articles les plus lus

A la Une première

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !