Dossier : APB 2014 : les astuces pour s'inscrire à la fac

S'inscrire en licence sur APB : différentes procédures selon les universités

À priori, l’université n’est pas sélective. Il existe toutefois une priorité académique. En outre, pour certains cursus, la sélection est très corsée. Voici quelles stratégies adopter pour voir vos vœux exaucés.

L’accès à l’université est libre pour tout bachelier. Les candidats devront effectuer sur Admission-postbac au maximum 12 candidatures en licence.

Inscription à l'université : au moins 6 vœux si vous visez la région parisienne
Pour la plupart d’entre elles, en particulier en province, il n’y a aucune sélection et les candidats peuvent venir d’académies différentes. En région parisienne, le nombre de candidats étant supérieur aux places offertes dans certaines formations (comme STAPS), on vous incitera vivement à faire au moins 6 vœux.

Cette préconisation n’est pas à prendre à la légère. "Si vous ne faites pas six vœux, un algorithme fera passer votre candidature automatiquement après les autres", prévient Bernard Koehret, responsable d’Admission-postbac.

Ensuite, c’est le rectorat qui affectera les candidatures par tirage au sort. Priorité sera donnée aux candidats qui ont passé leur baccalauréat dans un lycée de la même académie que l’université auprès de laquelle ils postulent. Le lieu du domicile n’est pas pris en compte, sauf pour les internes en région.
Une sectorisation plus souple ailleurs
Pour les universités parisiennes, par exemple, le rectorat choisit d’abord par tirage au sort les futurs élèves parmi les candidats parisiens, puis ceux de banlieue (académies de Créteil et de Versailles), et enfin dans un troisième temps, ceux des autres régions.

Dans les universités de province, la sectorisation est généralement plus souple, même si les facs recrutent en priorité les jeunes de leur académie pour les licences les plus demandées.

Bon à savoir, si vous prévoyez de déménager, vous devrez en faire part au rectorat, en envoyant un e-mail via le site Admission-postbac. Ne pensez pas que cela soit si facile. Le rectorat vous demandera des preuves très concrètes de ce déménagement (copie du bail, par exemple). Pas question de faire vos vœux d’abord, et de trouver une chambre de bonne ensuite.
Les licences à effectifs limités :
des procédures plus exigeantes
Pour une licence classique (droit, histoire, sociologie…), l’accès n’est pas sélectif. Mais les universités cherchent aussi à attirer les meilleurs profils. Pour cela, elles ont créé des licences plus "exigeantes", pour reprendre l’adjectif d’Assas. Ces licences sont souvent des doubles licences avec une matière (droit, histoire…) et une langue. L’admission se fait alors sur dossier scolaire. L’université demande aussi parfois une lettre de motivation. Il est également possible que l’on vous fasse passer un test.

Même si les universités ne demandent pas une mention au bac, dans les faits, les admis ont souvent une mention bien ou très bien.

Découvrez dans la suite de ce dossier comment s’opère la sélection pour des licences à Paris 1 Panthéon-Sorbonne et à Paris Ouest-Nanterre-la Défense, deux universités très prisées de la région parisienne. La procédure passe généralement par APB, mais pour les cursus particuliers, la sélection se fait hors APB (comme à l’université Paris - Dauphine, par exemple).

Et pour médecine ?

Il n’y a aucune sélection pour entrer en première année de médecine. La sélection a lieu ensuite pour accéder à la deuxième année. En effet, un "numerus clausus" est fixé chaque année par décret. La PACES (première année commune aux études de santé) est une année commune qui permet de préparer le concours de médecine, mais aussi dentaire, pharmacie et sage-femme, et dans certains cas, kinésithérapie.

En région parisienne, les candidats devront choisir le vœu "UFR de santé en Île-de-France" sur le site Admission-postbac, puis hiérarchiser quatre UFR parmi sept, dont l’une au moins se situe dans l’académie où le candidat s’est inscrit au baccalauréat. Ensuite, un logiciel affectera les élèves en tenant compte de l’académie d’origine, de l’ordre de leurs vœux et de leurs résultats scolaires, afin que le niveau soit à peu près égal dans chaque faculté.


Pour en savoir plus, regardez la vidéo "Sélectionner ses formations sur APB : 

apb-pour-nulsÀ lire
“APB. L'admission postbac décryptée pour les nuls”, de Bruno Magliulo, First Éditions.
Du choix de votre orientation aux astuces pour s'inscrire, en passant par les étapes clés d'APB, retrouvez toutes les réponses à vos questions et augmentez vos chances de voir vos vœux exaucés !



En savoir plus
 
- Admission-postbac - les 3 phases d'admission : du 12 juin au 19 juillet.
- Admission postbac, la procédure complémentaire.

S'INSCRIRE SUR APB : LES ASTUCES À CONNAÎTRE...

- pour s'inscrire en prépa.
- pour s'inscrire en BTS et en DUT.
- pour s'inscrire en école d'ingénieurs.
- pour s'inscrire en école de commerce.
- pour s'inscrire en école nationale supérieure d'art.
- pour s'inscrire en école spécialisée.

COMPRENDRE APB
- APB décrypté : comment se repérer sur Admission-postbac étape par étape.
- APB : vos questions, les réponses du responsable du site Admission-postbac.

LES ÉCOLES HORS APB
- Les écoles médicales et sociales.
- Les écoles de commerce.
- Les écoles d'ingénieurs.
- Les écoles d'art.
- Les IEP (instituts d'études politiques).
- Les licences sélectives de Dauphine, d'Assas et de l'UPMC.

DES CANDIDATURES PASSÉES AU CRIBLE
BTS-DUT : la candidature de Marion en BTS MUC.
- MANAA-écoles d'art : la candidature de Henri à Estienne.
- Prépas : la candidature d'Aurélie en hypokhâgne.

EN PARALLÈLE D'APB
- Tout pour réussir le bac.

Sommaire du dossier
 

blog comments powered by Disqus



Trouver une formation

Annuaire de l'enseignement supérieur

Recherche express
Nom de la formation ou de l'établissement...

Annuaire de l'alternance

Recherche express
Nom de la formation ou de l'établissement...

Les établissements à la une

Zoom sur

Voir toutes les fiches










calcul-salaire










Le blog de l'orientation



Découvrez « Conseils de classe »,
un blog de Bruno Magliulo, inspecteur d'académie honoraire, ancien professeur de sciences économiques et sociales et auteur dans la collection l’Etudiant.
Vous pourrez y débattre librement de tous les sujets liés à l’orientation et à l'actualité éducative.