Mode

Retrouvez tous nos dossiers, articles et contenus sur la thématique mode

Tous les articles avec le tag Mode

Oscars 2020 : Anaïs, 22 ans, "petite main" chez Dior, a retouché les robes des stars Anaïs, 22 ans, apprentie en CAP Couture chez Dior s'envole pour Los Angeles pour retoucher les robes des célébrités à la cérémonie des Oscars le 9 février // © Etienne Gless
Anaïs, 22 ans, apprentie en CAP Couture chez Dior s'envole pour Los Angeles pour retoucher les robes des célébrités à la cérémonie des Oscars le 9 février // © Etienne Gless
Portrait

Oscars 2020 : Anaïs, 22 ans, "petite main" chez Dior, a retouché les robes des stars

PORTRAIT. Après un diplôme des métiers d'arts (DMA), Anaïs prépare en apprentissage son CAP couture chez Dior (groupe LVMH). À la cérémonie des Oscars, dimanche 9 février 2020, elle a retouché les robes des stars. Comment s'est-elle orientée au lycée ? Comment a-t-elle décroché son contrat d’apprentissage dans une maison de couture ? L'Etudiant l'a interviewée avant son vol pour Los Angeles...

De jeunes designers récompensés par un concours de mode Les lauréats du concours Lab.Scene organisé par l'Istituto Marangoni // © 
Les lauréats du concours Lab.Scene organisé par l'Istituto Marangoni // © 
En bref

De jeunes designers récompensés par un concours de mode

Détecter de nouveaux talents via un concours de créateurs en les aidant à commercialiser leurs collections ? C'est le pari de WSN (Who’s Next et Premiere Classe) et de l’Istituto Marangoni Paris - The School of Fashion qui ont lancé l'incubateur Lab.Scene. Celui-ci vient de distinguer trois jeunes créateurs qu'ils vont accompagner dans leur développement.

Comment devenir designer de mode ou styliste? Créativité, rigueur et curiosité sont des atouts essentiels pour devenir un designer de mode. // © Mersiha Nezic
Créativité, rigueur et curiosité sont des atouts essentiels pour devenir un designer de mode. // © Mersiha Nezic
Reportage

Comment devenir designer de mode ou styliste?

Si vous avez une fibre de créateur, pourquoi ne pas opter pour le design de mode ou stylisme ? Pour réussir, il faudra miser sur votre force de travail et votre curiosité. Une grande variété d'écoles propose des formations. Elles sont à la recherche de profils atypiques. Reportage.

Istituto Marangoni : l’école de mode internationale sur le podium ! Ecole de mode internationale // © Istituto Marangoni
Ecole de mode internationale // © Istituto Marangoni
Partenariat

Istituto Marangoni : l’école de mode internationale sur le podium !

La mode est à la fois un secteur économique… et un mode de vie. Former des professionnels éclairés à tout niveau de cette galaxie est l’objectif d’Istituto Marangoni. Avis aux passionné(e)s ! Vous voulez développer votre créativité et votre sens du business, construire votre profil international, en étant formé(e) par les meilleurs experts du secteur ? Suivez le guide !

Fashion Styling : un Bachelor unique en France ! Stylisme + photographe : Marie Chaubet / Vêtements : Kimberly Segianto // © Marie chaubet
Stylisme + photographe : Marie Chaubet / Vêtements : Kimberly Segianto // © Marie chaubet
Partenariat

Fashion Styling : un Bachelor unique en France !

Vous venez d’avoir le bac, et la mode sous tous ses aspects vous attire ? Istituto Marangoni est la seule école à proposer un Bachelor (bac + 3) de Fashion Styling & Creative Direction qui conduit au métier de responsable de la communication et de l’image de mode. Titre reconnu par l’État, cette formation vous permettra de rentrer de plain-pied dans la mode, en devenant un(e) professionnel(le) de l’image au service de la marque. Prêt(e) à briller ?

Service national universel : des lycéens ont présenté les 13 tenues en lice Pour les lycéens, créer la tenue pour le SNU leur à demander de réaliser un projet de A à Z, avec une charte et des délais à respecter. // © plainpicture/Bernd Schumacher
Pour les lycéens, créer la tenue pour le SNU leur à demander de réaliser un projet de A à Z, avec une charte et des délais à respecter. // © plainpicture/Bernd Schumacher
En bref

Service national universel : des lycéens ont présenté les 13 tenues en lice

VIDÉO. Le 29 mars 2019, une vingtaine de lycéens étaient au ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse pour présenter les futures tenues des volontaires au service national universel. En attendant le verdict du jury, témoignages à chaud et en images des apprentis designers.

SNU (service national universel) : votre future tenue dessinée par des lycéens Service national universel : votre future tenue dessinée par des jeunes lycéens en mode et design. // © rawpixel/Unsplash
Service national universel : votre future tenue dessinée par des jeunes lycéens en mode et design. // © rawpixel/Unsplash
En bref

SNU (service national universel) : votre future tenue dessinée par des lycéens

Treize lycées pro et techno concourent pour imaginer l'uniforme du service national universel. Un jury comprenant le jeune créateur Simon Porte-Jacquemus délibérera fin mars 2019. Les premières tenues seront distribuées fin juin aux volontaires qui expérimenteront le SNU.

Marie-Christine, en lycée professionnel des métiers de la mode : "J'apprends un métier, c'est concret" À 17 ans, Marie-Christine est en terminale métiers de la mode au lycée professionnel des métiers de la mode et du vêtement Marie-Laurencin, à Paris, dans le 10e arrondissement. // © Marie-Pierre Dieterlé pour l'Etudiant
À 17 ans, Marie-Christine est en terminale métiers de la mode au lycée professionnel des métiers de la mode et du vêtement Marie-Laurencin, à Paris, dans le 10e arrondissement. // © Marie-Pierre Dieterlé pour l'Etudiant
Portrait

Marie-Christine, en lycée professionnel des métiers de la mode : "J'apprends un métier, c'est concret"

Marie-Christine prépare un bac professionnel dans le secteur de la mode et du vêtement. Sérieuse et assidue, elle est passionnée par cet univers qu’elle découvre également lors de ses stages.

Annabel, 43 ans : "Comment je suis devenue créatrice de chaussures" Annabel a ouvert sa propre boutique en 2010, rue du Dragon, à Paris. // © Cyril Entzmann/Divergence pour l'Etudiant
Annabel a ouvert sa propre boutique en 2010, rue du Dragon, à Paris. // © Cyril Entzmann/Divergence pour l'Etudiant
Portrait

Annabel, 43 ans : "Comment je suis devenue créatrice de chaussures"

Adolescente, elle dépensait l’argent de ses baby-sittings en paires de derbies ou de sandales. À 43 ans, Annabel Winship peut piocher à volonté dans ses propres collections. Outre son talent et sa bonne étoile, son succès tient en deux mots : travail et obstination !

Écoles de mode : le palmarès des pros Un dernier coup de fer à repasser. Le "projet défilé" est, pour les étudiants, l’un des moments les plus attendus de l’année. Ici, l’Atelier Chardon-Savard, de Nantes. // © Thomas Louapre/Divergence pour l'Etudiant
Un dernier coup de fer à repasser. Le "projet défilé" est, pour les étudiants, l’un des moments les plus attendus de l’année. Ici, l’Atelier Chardon-Savard, de Nantes. // © Thomas Louapre/Divergence pour l'Etudiant
Bancs d’essai

Écoles de mode : le palmarès des pros

L’Etudiant a demandé aux professionnels de la mode, notamment aux directeurs de collection, de dévoiler leurs coups de cœur en matière de formation. Nous avons ensuite passé au crible les écoles de stylisme les plus réputées. En termes de pédagogie et de programme, voici leurs atouts.

Écoles de mode : le défilé, "point d'orgue" de la formation Le défilé 2017 de l'atelier Chardon-Savard. // © Laura Taillandier
Le défilé 2017 de l'atelier Chardon-Savard. // © Laura Taillandier
Reportage

Écoles de mode : le défilé, "point d'orgue" de la formation

Le défilé est une étape incontournable du cursus en école de mode. Entre sens de l'organisation, savoir-faire technique et esprit d'équipe, cet exercice intense demande un fort investissement aux étudiants. Qui pourtant en redemandent ! Illustration lors de l'édition 2017 de l'atelier Chardon-Savard.

Elles créent un dressing partagé pour vivre la mode autrement Amandine et Céline vous offrent l'opportunité de louer en commun une vaste garde-robe partagée. // © Hylla
Amandine et Céline vous offrent l'opportunité de louer en commun une vaste garde-robe partagée. // © Hylla
Portrait

Elles créent un dressing partagé pour vivre la mode autrement

ELLES VONT FAIRE LA UNE. Louer ses vêtements pour pouvoir en changer régulièrement ? Consommer le prêt-à-porter de façon plus écolo ? Amandine Valcares et Céline Zimmermann, étudiantes auto-entrepreneuses de 22 ans, ont mis en place une garde-robe partagée. Un concept qui commence à séduire.