1. Prépas commerciales, option scientifique

Prépas commerciales, option scientifique

Envoyer cet article à un ami

Les classes préparatoires économiques et commerciales se sont délestées de leur image trop "galère" et trop "fric". Aujourd’hui véritables partenaires des grandes écoles de management, elles recommencent à séduire.

Consultez le classement 2009 des prépas !

C’est chaque année un peu plus vrai : pour entrer dans l’une des meilleures ESC (école supérieure de commerce), mieux vaut être inscrit dans un lycée parisien ou en région parisienne. Seule exception provinciale du "top ten" pour l’option scientifique : Sainte-Marie, à Lyon, qui, depuis 2004 où elle occupait la dix-septième place, a gravi régulièrement les échelons. Parmi ce groupe des prépas les plus performantes de France, une majorité, désormais, sont des privées, hors-contrat ou sous contrat avec l’État. Seuls quatre établissements publics figurent parmi les dix meilleurs.

Le trio de tête chamboulé
Le leader, Ipésup, reste inchangé depuis trois ans. Mais ses challengers directs ne sont plus les mêmes. L’institution Saint-Jean, à Douai, qui était seconde depuis deux ans, perd neuf places (avec, quand même, 73,8 % d’intégrés à nos écoles…). De même, le lycée Saint-Louis occupe enfin le troisième rang, délogeant "Ginette" (Sainte-Geneviève, à Versailles) de sa place habituelle.
Ce sont les lycées Stanislas, à Paris, et Champollion, à Grenoble, qui effectuent les plus belles percées en gagnant plus de dix rangs chacun. Le lycée Ozenne, à Toulouse, qui enregistre de bien meilleurs résultats sur l’option économique, et le lycée Lavoisier, à Paris, décrochent et se placent légèrement en deçà de la moyenne nationale… Les lycées qui intègrent en valeur absolue le plus grand nombre d’élèves sont les lycées Stanislas, dont la promotion compte 71 élèves, Sainte-Geneviève (promo de 78 élèves), Janson-de-Sailly (promo de 82 élèves) et Pierre de Fermat (promo de 77 élèves).

Le vivier des Parisiennes
Si l’on considère les affectations dans les seules Parisiennes (HEC, ESSEC, ESCP-EAP), le classement s’en trouve modifié. Ipésup reste en tête et place 95 % de sa promotion dans ces prestigieuses écoles ! Les établissements qui y mènent le plus sûrement sont ensuite, et dans l’ordre, Louis-le-Grand (77 % d’intégrés), Saint-Louis (70,5 %), Sainte-Geneviève, Henri-IV, Marcelin-Berthelot, Janson-de-Sailly, Saint-Jean, à Douai, Sainte-Marie, à Lyon, et Prépacom, à Paris. Ipésup, Louis-le-Grand, Saint-Louis, Sainte-Geneviève, Henri-IV et Janson-de-Sailly mènent majoritairement à HEC, tandis que Marcelin-Berthelot, à Saint-Maur-des-Fossés, Saint-Jean, à Douai, et Sainte-Marie, à Lyon, sont les pépinières de l’ESCP-EAP. Enfin, Stanislas, à Paris, et le lycée du Parc, à Lyon, placent une majorité de leurs élèves à l’ESSEC. Signalons par ailleurs que le lycée Descartes, à Rabat au Maroc (absent de notre tableau en raison de sa localisation), a vu plus de 36 % de sa promotion rejoindre l’une des trois Parisiennes.


 
Prépas commerciales, option scientifique, intégration 2007 à Audencia, EDHEC, EM Lyon, ESCP-EAP, ESSEC, HEC
Établissement
Effectifs
Intégrés
1. Ipésup, Paris
39
97,4 %
2. Sainte-Marie, Lyon
32
93,8 %
3. Saint-Louis, Paris
44
88,6 %
4. Stanislas, Paris
71
85,9 %
5. Marcelin-Berthelot,
Saint-Maur-des-Fossés
37
83,8 %
6. Louis-le-Grand, Paris
43
81,4 %
7. Sainte-Geneviève, Versailles
78
80,8 %
8. Notre-Dame-du-Grandchamp, Versailles
48
79,2 %
9. Intégrale, Paris
23
78,3 %
10. Janson-de-Sailly, Paris
82
75,6 %
11. Saint-Jean, Douai
42
73,8 %
12. Prépacom, Paris
39
69,2 %
13. Henri-IV, Paris
45
68,9 %
14. Pierre-de-Fermat, Toulouse
77
68,8 %
15. Hoche, Versailles
38
65,8 %
16. Le Parc, Lyon
84
65,5 %
17. Chateaubriand, Rennes
45
64,4 %
18. Lakanal, Sceaux
48
60,4 %
19. Carnot, Paris
63
60,3 %
20. Michelet, Vanves
25
60,0 %
21. Saint-Jean-de-Passy, Paris
61
55,7 %
22. Thiers, Marseille
36
55,6 %
23. Chaptal, Paris
48
52,1 %
24. Chartreux, Lyon
28
46,4 %
25. Masséna, Nice
69
44,9 %
26. Champollion, Grenoble
43
44,2 %
27. Montaigne, Bordeaux
84
40,5 %
28. Clemenceau, Nantes
36
38,9 %
29. Kléber, Strasbourg
85
37,6 %
30. Joffre, Montpellier
35
37,1 %
31. Saint-Paul, Lille
31
35,5 %
Moyenne nationale
 
35,3 %
Sommaire du dossier
Retour au dossier Prépas commerciales, option scientifique Prépas commerciales, option économique