1. Prépas à la fac : pourquoi tenter sa chance ?
Décryptage

Prépas à la fac : pourquoi tenter sa chance ?

Envoyer cet article à un ami

Les prépas à la fac se multiplient. Comment fonctionnent-elles ? A quels concours préparent-elles et avec quelles chances de réussite ? L’Etudiant fait le point.

Pour beaucoup, les cycles préparatoires universitaires possèdent "les avantages de la prépa sans les inconvénients". A savoir, des effectifs limités, un encadrement et un suivi des enseignants mais avec une pression limitée sur les concours.

 
Un atout de taille : les passerelles

 
Les étudiants sont inscrits à l’université et cumulent des crédits ECTS. Si à l'issue de la prépa, vous souhaitez intégrer une licence classique, rien ne vous en empêche. Surtout si vous vous découvrez une passion pour une discipline en particulier.

 
Des filières de plus en plus prisées

 
De plus en plus de places sont offertes dans ces filières. Les écoles de commerce et d'ingénieurs apprécient les profils des élèves issus de l'université.

Les élèves de maths sup ne s’y trompent pas. Déçus de leur première année de CPGE ou refusés en deuxième année, un nombre significatif de "taupins" se tournent vers les prépas à la fac pour tenter à nouveau leur chance. Un signe de l’attrait de ces formations en pleine expansion.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Prépas à la fac : quels débouchés ? Prépas à la fac : pour quels étudiants ? Prépas à la fac : pourquoi tenter sa chance ? Zoom sur la prépa écoles de commerce de l’université Bretagne-Sud Zoom sur la prépa Sciences po de l’université de Rouen