1. Prépa littéraire : comment m’y retrouver dans les filières ?
Boîte à outils

Prépa littéraire : comment m’y retrouver dans les filières ?

Envoyer cet article à un ami

Vous souhaitez intégrer une classe prépa littéraire : laquelle choisir, pour quel enseignement ? Nos conseils, extraits du guide Bien choisir sa classe prépa, de Marie Bonnaud et Philippe Mandry, aux éditions l’Etudiant.

Les différentes filières littéraires des classes préparatoires se déclinent en fonction de l'école visée (ENS, Chartes) et de la section : lettres, sciences humaines, design. Même si, désormais, des passerelles sont possibles vers d'autres écoles qui participent à la Banque d'épreuves littéraires (BEL).

Les prépas ENS lettres (A/L et LSH)

C'est la classe au contenu le plus littéraire. La première année d'hypokhâgne lettres est très généraliste : cours de philosophie, de français, d'histoire-géographie, de langues vivantes, de langues et cultures de l'Antiquité (grec ou latin).

L'objectif est d'acquérir une vaste culture générale à dominante littéraire. D'une manière générale, les enseignements sont très généraux et assez théoriques. Les exercices phares sont la dissertation et le commentaire de texte.

En français, l'objectif est de bien maîtriser les différents genres (roman, poésie, théâtre) et l'analyse critique des "grands classiques" de la littérature.
En philosophie, il s'agit, outre de connaître les grands concepts, de maîtriser deux œuvres, l'une de philosophie ancienne ou médiévale, l'autre de philosophie moderne ou contemporaine.
En langues, l'accent est mis sur la littérature (à travers des explications de texte) et la découverte culturelle du pays concerné.

fleche-rouge Spécialisation en deuxième année

Ce n'est qu'en deuxième année que l'élève doit choisir à la fois sa spécialité (ce qui se traduit par un volume horaire plus important dans la discipline choisie) et le concours qu'il veut viser (Ulm ou Lyon).

La différence essentielle est qu'il est obligatoire de poursuivre une langue ancienne (latin ou grec) en khâgne Ulm (A/L), dite "khâgne classique", ce qui n'est pas le cas dans la khâgne Lyon (LSH), dite "khâgne moderne" qui, elle, impose le suivi d'un module en géographie.

Les prépas ENS lettres et sciences sociales (B/L)

Outre les matières littéraires (philosophie, lettres, langues vivantes, histoire), la prépa B/L donne beaucoup de place à l'enseignement des mathématiques et des sciences économiques et sociales.

Cette dimension scientifique est très exigeante. Résultat, la très grande majorité des recrutés sont des bacheliers scientifiques ayant une fibre littéraire ou des ES, avec l'option maths : "C'est une classe difficile car l'enseigne ment en maths est très poussé et parfois même difficile pour des profils scientifiques. Le programme est dense et il n'y a pas d'enseignement mineur", souligne la proviseur adjointe du lycée Guist'hau à Nantes qui propose une hypokhâgne et une khâgne B/L.

Cette formation prépare aux sections sciences sociales des ENS Ulm, Cachan et Lyon. Mais aussi à l'ENSAE (École nationale de la statistique et de l'administration économique) et l'ENSAI (École nationale de la statistique et de l'analyse de l'information), aux IEP et à des écoles de communication comme le CELSA.

Les cas particuliers

Les prépas Saint-Cyr lettres sont réservées à des profils littéraires qui envisagent une carrière d'officier dans l'armée en postulant au concours d'entrée de l'École spéciale militaire de Saint-Cyr. L'enseignement y est équilibré : français, philosophie, histoire-géographie, langues, maths (renforcées pour les bacheliers L et ES), sport.

Les prépas artistiques Cachan accueillent les bacheliers STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués) directement, et les bacheliers généraux après une année de mise à niveau en arts appliqués. L'enseignement est varié : arts graphiques, histoire et philosophie de l'art, création industrielle. Avec pour objectif le concours design de l'ENS Cachan.

Les prépas Chartes

Les "chartistes" sont des latinistes de haut niveau qui aspirent à entrer à l'École nationale des Chartes. Le programme des deux années est centré sur l'histoire (médiévale, mais aussi moderne et contemporaine), le latin, le français, les langues vivantes.

L'École des Chartes permet ensuite, après un cycle rétribué de trois ans d'études, d'obtenir le titre d'archiviste-paléographe et conduit à des carrières d'archiviste, de conservateur, d'enseignant dans le Supérieur, etc.

Les places sont peu nombreuses (une quinzaine de places par an), et les prépas sont rares. Parmi les plus réputées : la prépa Chartes au lycée Fermat à Toulouse et bien sûr, Henri-IV à Paris.

À lire, aux éditions de l'Etudiant :
Bien choisir sa classe prépa, de Marie Bonnaud et Philippe Mandry.

À consulter aussi

Une prépa, pour moi ?
Admission en classe prépa : des candidatures passées au crible
Quel est le bon profil pour postuler en prépa littéraire ?
Quel est le bon profil pour postuler en prépa scientifique ?
Quel est le bon profil pour postuler en prépa économique et commerciale ?

Ma prépa et moi
Comment choisir la prépa qui me convient ?
Boîte à concours ou prépa tranquille : quelle stratégie adopter ?
La prépa, point de départ d'études longues
- La prépa selon Théotime, en maths spé
Xavier, en prépa HEC voir technologique
La prépa selon Eléonore, élève en khâgne
La prépa HEC selon Kévin

La prépa, comment ce sera ?
À quoi doit-on s'attendre en prépa ?
Réussir sa prépa, les réponses à vos questions
Ma prépa est un échec, comment me réorienter ?

Vidéos
 - Elles sont étudiantes en prépa littéraire
La prépa, est-ce toujours un bon choix ?
- Sur Trendy : j'organise ma chambre... d'étudiant en prépa

Chats
 - Classes prépas : l'Etudiant a répondu à vos questions sur les CPGE
"Conseils pour réussir sa prépa HEC" : Éric Cobast vous a répondu

Pour aller plus loin : Le palmarès des prépas littéraires 2019 : quelle CPGE pour vous ? / Tchat spécial prépas : comment entrer et réussir en CPGE / Prépa au concours de Sciences po : fausse ou bonne idée ?

Sommaire du dossier
Retour au dossier Prépa littéraire : comment m’y retrouver dans les filières ? Prépa littéraire : quels doivent être mes points forts ?