1. Après un bac S : quelle prépa pour quelle école ?

Après un bac S : quelle prépa pour quelle école ?

Envoyer cet article à un ami

Selon l’école qu’ils souhaitent intégrer, les bacheliers scientifiques s’orientent vers les prépas correspondantes. Extraits du guide Que faire avec un bac S ?, de Thomas Fourquet, aux éditions l'Étudiant.

Chaque prépa ne correspond pas à un ensemble séparé d'écoles : au contraire, la plupart des écoles d'ingénieurs hors du domaine agronomie et biologie offrent des quotas de places aux étudiants issus des différentes filières.

Des concours en commun

Les voies PCSI-PC, MPSI-MP et PSI ont un très grand nombre de concours en commun. Les principaux sont les banques d'épreuves CCP (concours communs polytechniques, 33 écoles), Centrale-Supélec (10 écoles), e3a (64 écoles), et enfin les trois Écoles normales supérieures (ENS Paris, Cachan et Lyon).

En revanche, chaque filière se voit attribuer un quota de places. Les MPSI-MP bénéficient du contingent le plus important, mais ce sont celles qui présentent le plus grand nombre de candidats. Par conséquent, "la proportionnalité entre le nombre de candidats et le nombre de places est à peu près la même entre la MPSI-MP et la PCSI-PC", affirme Julien Dumont. Cependant, certaines écoles de chimie se préparent prioritairement par la voie PCSI-PC et quelques écoles de statistiques comme l'ENSAE ne sont accessibles que par la voie MPSI-MP. Notons que si les PSI ont des places dans chacun de ces concours, ils bénéficient d'un quota relativement élevé à l'école Arts et métiers ParisTech.

La banque d'épreuves PT

La voie PTSI-PT possède sa propre banque d'épreuves. Le débouché principal des PTSI-PT est le concours Arts et métiers ParisTech (plus de 500 places, soit beaucoup plus que les autres filières). Si les banques CCP (concours communs polytechniques), Mines-Ponts, Centrale-Supélec sont également ouvertes aux candidats de cette filière, le nombre de places est très réduit.

Un choix stratégique ?

Faut-il aller en MPSI parce que cette filière dispose du quota de places le plus important à Centrale ?
Ce type de calcul de nature stratégique est plutôt déconseillé par les professeurs. Plutôt que de choisir MPSI ou PCSI en fonction du quota de places de chaque filière dans une école que vous visez, il vaut mieux vous laisser guider par vos préférences et votre tournure d'esprit.

Pour en savoir plus sur ces concours, consultez les sites : www.e3a.fr, ccp.scei-concours.fr, www.concours-centrale-supelec.fr, www.ens.fr.

152103POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Que faire avec un bac S ", par Thomas Fourquet.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Après un bac S : les prépas MPSI, PCSI, PTSI, du plus théorique au plus concret La deuxième année des prépas scientifiques Après un bac S : quelle prépa pour quelle école ? Après un bac S : la BCPST (biologie, chimie, physique et sciences de la Terre), une voie à part Après un bac S : les prépas commerciales et littéraires