1. Cours particuliers : en parler à ses profs ou pas ?

Cours particuliers : en parler à ses profs ou pas ?

Envoyer cet article à un ami

Qu’est-ce qui influence vos professeurs au moment de corriger vos copies ? Vos connaissances, bien sûr, mais pas seulement. Votre réputation, votre attitude, vos parents, vos soucis… comptent aussi. Pour "l’Etudiant", des enseignants ont accepté de lever le voile sur leur façon de vous évaluer et vous livrent ainsi les clés pour voir vos résultats s’améliorer.

En classe, vous avez baissé les bras. C’est désormais grâce à un professeur particulier que vous faites des progrès. Faut-il en parler ? Aucune obligation. Surtout si vous êtes du genre à vous rouler les pouces au lycée. C’est un peu agaçant pour un enseignant d’être confronté à un élève qui ne fait rien dans sa matière… et qui la travaille avec un autre.


Restez discret si vous prenez des cours privés


"Quand j’ai commencé à prendre des cours particuliers en maths, je suis remonté juste au-dessus de la moyenne. Mais je n’ai pas voulu en parler à mon prof. J’ai eu peur qu’il le prenne mal", raconte Elliot, élève en première L. "En physique et en maths, mes notes étaient franchement mauvaises, explique à son tour Léa, élève en terminale S. Grâce au soutien, j’ai enfin compris les cours ! Mes profs m’ont félicitée, mais je ne leur ai pas dit pourquoi. Sinon, ils le prennent pour eux, comme si on les critiquait."


N’en profitez pas pour ne rien faire en classe


Le message est clair pour les élèves : si le soutien permet de relever les notes, mieux vaut rester discret ! Dans l’ensemble, les enseignants sont du même avis. "Ce qui me fait râler, ce sont les élèves qui prennent des cours particuliers alors qu’ils ne font rien en classe", s’agace Pascale Pombourg, professeur de maths à Montauban. Même constat de la part de Sophie Blité (1), professeur de SVT à Vitry-sur-Seine (94) : "Un élève qui n’écoute pas en classe et qui prend des cours de soutien, ça m’énerve. En revanche, un élève qui travaille mais qui a des nœuds à dénouer, je l’encourage à en prendre."
Autrement dit, les cours de soutien passent bien auprès des profs uniquement si vous bossez en classe, comme le rappelle Éric Barbazo, professeur de mathématiques au lycée Les Iris, à Lormont (33) : "En maths, il est courant que les élèves prennent des cours de soutien. Le fait de le savoir pourrait m’influencer dans un sens favorable : quand je les corrige, j’y pense et j’essaie de mesurer l’effort fourni."

Autre situation qui peut changer le rapport à votre enseignant et aux notes : les cours de soutien proposés bénévolement par l’enseignant lui-même, au sein même de son lycée. "Le fait de suivre des élèves en rattrapage en dehors des heures de cours crée un climat de confiance, estime Pascale Pombourg. Ça change le comportement de l’élève et ma perception de son travail…"

(1) Le prénom et le nom ont été changés
Sommaire du dossier
Retour au dossier Comment gagner des points : soigner vos copies, ça paie ! Améliorer ses notes : l’attitude en cours peut jouer Face aux profs, faites mentir votre mauvaise réputation Améliorer ses notes : comment les parents peuvent intervenir Mauvaises notes : les activités extrascolaires, un alibi à oublier Cours particuliers : en parler à ses profs ou pas ? Des soucis à la maison? Confiez-vous à vos profs Notes : ce que les professeurs valorisent… et sanctionnent