Au bout du chemin : un double diplôme en finance

Par Virginie Bertereau, publié le 13 Février 2009
2 min

Thomas, 21 ans, est étudiant en deuxième année à l’EDHEC Lille. Ce Parisien d’origine, attiré par la finance, partage son temps entre les cours et ses activités au sein de deux associations, dont une l’amènera à faire un tour du monde à vélo.

Pour Thomas, l’EDHEC Lille permet de suivre des cours, mais pas seulement… Entre les stages, les échanges, les projets, l’école de commerce offre de nombreuses opportunités. "En troisième et dernière année, j’aurai le choix entre effectuer un échange à l’étranger (ce que font la moitié des étudiants) ou passer un MSI (master of sciences) et donc obtenir un double diplôme : le MSI et le master en management de l’école". Thomas pense choisir la spécialité finance enseignée sur l’antenne de Nice de l’établissement. "Je reviendrai d’un tour du monde donc je n’aurai pas l’utilité de repartir. Je préfère suivre cette année de cours en anglais".
 

Un stage pour parfaire sa formation

 
Après cette dernière année, Thomas pourra directement se lancer sur le marché du travail. Ou pas… "Comme j’ai peu d’expérience professionnelle, je compte effectuer un stages en entreprise. Finalement, je n’ai eu qu’un stage de 3 mois entre la première et la deuxième année. J’étais analyste chez BNP-Paribas, à Prague". De ce stage de fin d’études dépendra l’avenir de l’étudiant qui hésite entre plusieurs voies : la fusion acquisition, les fonds d’investissement ou des montages juridiques "assez marrants" ("un mix entre le droit et la finance") réalisés en général dans un cabinet d’audit et de conseil. D’ici-là la crise ne sera peut-être qu’un mauvais souvenir…

Articles les plus lus

A la Une écoles de commerce

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !