1. Supérieur
  2. Écoles d'ingénieurs
  3. Ingénieur : de jeunes professionnels témoignent
  4. Jeunes diplômés ingénieurs : pas de place pour la monotonie
Témoignage

Jeunes diplômés ingénieurs : pas de place pour la monotonie

Envoyer cet article à un ami

Récemment insérés dans la vie active, des jeunes professionnels racontent leur intégration. Comment se passe leur travail au quotidien ? Qu’est-ce qui les passionne ? Quelles sont les clés de leur réussite ? Sans édulcorer la réalité, ils vous confient ce qui constitue les avantages et les contraintes de leur profession.

Alain Ratsimba, ingénieur logistique chez Atlantic Industrie. Diplômé de l’École des mines d’Albi-Carmaux (2009).

Une fois mon stage de fin d’études terminé, je me suis mis à la recherche active d’un emploi. J’ai décidé de poser ma candidature pour le groupe Atlantic, dans le cadre de l’opération Jeunes diplômés 2009. J’étais très motivé par l’éventualité d’intégrer un groupe leader national dans son secteur d’activité. Deux mois plus tard, j’étais embauché en tant qu’ingénieur process au sein de l’usine chauffage du groupe, à La Roche-sur-Yon. Un poste très transverse.

Au bout d’un an et demi, une opportunité d’évolution m’a été proposée. Ainsi, depuis début 2011, j’occupe le poste d’ingénieur logistique sur une plate-forme logistique, toujours en Vendée. Pour ce changement de poste, c’est mon attirance pour la logistique qui a fait la différence. C’était tout à fait en adéquation avec mon projet professionnel.
 

L’écoute, avant tout
  

Je suis chargé d’un progiciel gérant toutes les missions de réception, stockage et expéditions de la plate-forme. Cela inclut le paramétrage, le pilotage des évolutions à apporter et la correction des anomalies. Pour réussir sur ce type de poste, je pense que la principale qualité est l’écoute. N’étant pas l’utilisateur au quotidien de ce progiciel, je fais confiance au personnel de terrain pour avoir l’expérience et être le mieux placé pour présenter un besoin. D’ailleurs, le personnel de la plate-forme est force de proposition, c’est une chance. Il est ainsi plus facile de l’impliquer.
 

Jamais de routine

 

Concernant le quotidien, un des principaux avantages de mon métier est le fait que deux journées de suite ne se ressemblent jamais. Cela ne laisse pas de place à la monotonie ! Côté inconvénient, je citerai la gestion informatisée de notre logistique : pour le traitement des anomalies, il n’est pas toujours évident de dissocier la défaillance du progiciel ou celle de l’informatique.
 

Mon conseil

 

Restez humble et respectez les autres. C’est dans un contexte sain que les choses avancent, on peut alors apprendre beaucoup des autres. Et également progresser soi-même.

Pour aller plus loin : Futurs ingénieurs, quels sont les secteurs les plus porteurs pour vous ? / Métiers d’avenir… si vous aimez inventer l’avenir / Les métiers de l'ingénieur expliqués / Ingénieurs : une même formation, des métiers différents

Sommaire du dossier
Retour au dossier Jeunes diplômés ingénieurs : apprendre, pour chaque nouveau projet Jeunes diplômés ingénieurs : des rencontres et des échanges permanents Jeunes diplômés ingénieurs : privilégiez les stages proches du terrain Jeunes diplômés ingénieurs : travailler sur des projets innovants Jeunes diplômés ingénieurs : évoluer dans un environnement dynamique Jeunes diplômés ingénieurs : une prise de responsabilités managériales très rapide Jeunes diplômés ingénieurs : pas de place pour la monotonie Jeunes diplômés ingénieurs : une montée en compétences plus rapide pour les consultants