1. Les études d’ingénieur selon Eric, élève à l’INSA Strasbourg
Portrait

Les études d’ingénieur selon Eric, élève à l’INSA Strasbourg

Envoyer cet article à un ami

Eric, 26 ans, est étudiant en première année du cycle ingénieur de l’INSA Strasbourg. Originaire du Cameroun, ce "sage", travailleur et musicien, raconte sa vie en école, dans la capitale alsacienne.

Eric, l’étudiant qui venait du chaud. A 26 ans, ce jeune homme originaire du Cameroun est étudiant en première année du cycle ingénieur (soit la troisième année) de l’INSA (Institut nationale des sciences appliquées) de Strasbourg. "J’ai passé un bac électrotechnique en 2002 à Douala, puis je suis parti effectuer une licence d’électronique en Belgique, à la Haute Ecole du roi Baudouin", raconte-t-il. A la rentrée 2008, Eric intègre l’INSA sur dossier. "J’avais obtenu d’excellentes notes en licence et j’ai fait part de ma volonté de réussir. Je voulais venir ici pour suivre des études techniques mais aussi théoriques, car je savais que ça allait me rendre plus efficace". L’étudiant choisit l’INSA Strasbourg pour sa bonne réputation. "Comme tous les autres INSA", précise-t-il. Au cas où, il postule également à l’UTBM (Université de technologie de Belfort-Montbéliard). "Nous étions beaucoup de candidats à vouloir entrer à l’INSA. Je ne peux pas dire combien mais, le jour des résultats, le site Internet était saturé !".
 

Les différents accès à l’INSA Strasbourg

 
L’INSA Strasbourg propose deux cycles : le cycle architecture et le cycle ingénieur. En cycle ingénieur, il existe plusieurs portes d’entrée selon le niveau des candidats : en première année (juste après le bac, pour cinq ans d’études), en deuxième année (avec un bac + 1 validé, pour quatre ans d’études), en troisième année (avec un bac + 2 ou 3, pour trois ans d’études), en quatrième année (après un bac + 4 minimum, pour deux ans d’études).





Sommaire du dossier
A l’INSA Strasbourg, place aux sciences et aux techniques Eric, la tête chercheuse de l’INSA Strasbourg Trois stages, trois étapes clés de la formation d’ingénieur Des professeurs à l’écoute Eric, un baryton à l’INSA Strasbourg Après l’INSA, retour au Cameroun pour mener des projets