1. Le commerce à l’international
Coaching

Le commerce à l’international

Envoyer cet article à un ami
Sommaire du dossier
Retour au dossier Le commerce à l’international Le commerce dans l’industrie et les services Le commerce dans la grande distribution Des chiffres et des liens

De bac + 2 à bac + 5, les profils de commerciaux sont recherchés dans tous les secteurs, allant de la grande distribution à l’industrie.

Quels métiers ?

 
Si les profils internationaux sont évidemment très divers parmi les commerciaux, certains ont plus particulièrement la cote, à l’exemple de l’acheteur international. De Barcelone à Londres, de New York à Hongkong, ce pro de la négociation est toute l’année à la recherche du meilleur rapport qualité/prix. Cela peut concerner aussi bien des matières premières, du bois au coton en passant par l’alimentaire, que des produits technologiques. Il doit bien connaître les réglementations douanières, la législation du transport international, les questions d’assurance et de paiement, et être capable d’évaluer les situations à risques politiques ou sociaux.
Contrairement à ce que l’on pourrait supposer, tous les métiers du commerce international n’impliquent pas de déplacements à l’étranger. L’assistant export suit ainsi depuis son bureau toutes les opérations liées à l’exportation des produits de son entreprise, de l’élaboration des contrats à l’envoi de la marchandise en passant par le suivi du règlement. Le téléphone, le télécopieur et le mail constituent ses principaux outils de travail, grâce auxquels il est en contact permanent avec les clients dans la zone d’exportation.
 

Quelles formations ?

 
Si le BTS (brevet de technicien supérieur) commerce international à référentiel commun européen est le premier diplôme dédié à l’international, le niveau bac + 5 est vivement conseillé pour la plupart des métiers. Un diplôme d’école de commerce, après deux ans de classe prépa ou après le bac, est une excellente carte d’entrée. De même, il existe de très nombreux masters professionnels, dont certains sont spécialisés sur une zone géographique. Inutile de préciser que la maîtrise de deux langues étrangères, dont l’anglais, est une condition préalable pour toute carrière dans ce domaine.