1. Admissions parallèles : l'école d'ingénieurs sans passer par la prépa
Décryptage

Admissions parallèles : l'école d'ingénieurs sans passer par la prépa

Envoyer cet article à un ami
Pour certaines écoles, la procédure d'admission parallèle passe par un concours, quand d'autres privilégient une sélection sur dossier. // © iStockphoto
Pour certaines écoles, la procédure d'admission parallèle passe par un concours, quand d'autres privilégient une sélection sur dossier. // © iStockphoto

La classe préparatoire n’est plus, depuis longtemps, un passage obligé pour intégrer une grande école. Un BTS, un DUT, ou au moins deux années de licence validées peuvent aussi vous en ouvrir les portes, parfois même sans passer par la case concours.

Aujourd'hui, de plus en plus de grandes écoles d'ingénieurs accueillent des élèves qui ne sont pas passés par une classe préparatoire. Et même les institutions les plus prestigieuses s'y sont mises : l'École polytechnique, à Palaiseau (91), réserve chaque année une quinzaine de places à des étudiants qui ont validé au moins deux années de licence avec un minimum de 13 de moyenne.

Sur concours, dossier ou entretien

Certaines écoles se sont rassemblées au sein de concours communs : banque d'épreuves ­BTS-DUT (brevet de technicien supérieur-diplôme universitaire de technologie), concours CASTing des écoles centrales, concours ATS (adaptation technicien supérieur)...

D'autres regroupent leurs procédures, sans forcément recourir aux concours : il s'agit des écoles de la FESIC (Fédération des établissements d'enseignement supérieur d'intérêt collectif), du réseau Polytech, des INSA (instituts nationaux des sciences appliquées), ainsi que des UT (universités de technologie).

Un troisième groupe d'établissements gère ses admissions via un dossier et/ou un entretien spécifique. Le nombre de places varie selon les écoles. Vous les contacterez directement pour connaître leur procédure.

La possibilité de se construire un parcours par étapes

Les admissions parallèles représentent la voie idéale pour ceux qui n'osent pas tenter la classe prépa ni se lancer directement après le bac dans une formation en cinq ans. Elles permettent de construire un parcours diplôme après diplôme et facilitent les réorientations.

Les écoles d'ingénieurs apprécient les profils des admis sur titre, plus habitués à travailler sur du concret, par exemple lors de travaux pratiques, que leurs camarades issus de classes préparatoires. Elles aimeraient, d'ailleurs, attirer davantage de candidats.

Avant de vous lancer, sachez toutefois que les concours dédiés aux admissions parallèles ne sont pas gratuits. Comptez entre 60 € et 150 € pour les écoles d'ingénieurs, si vous n'êtes pas boursier. Tout dépend ensuite du nombre d'établissements auxquels vous vous présentez.

Les principales procédures d’admissions parallèles

Concours Nombre d’écoles Nombre de places(1) Accès Site à consulter
Banque d’épreuves BTS/DUT 14 418 bac+2 http://concours.ensea.fr/portail/dut-bts.html
Concours ATS 44 460 bac+2 http://concours.ensea.fr/portail/ats.html
Concours des INSA 6 (+ 7 écoles partenaires et l'INSA euro-méditerranée) 1.000 bac+2 http://admission.groupe-insa.fr
Concours B, C et C2
de la banque agro-véto
9 ou 10 409 (cursus ingénieur uniquement) bac+2/3 www.concours-agro-veto.net
Concours réseau Polytech 14 1.090 bac+2 www.polytech-reseau.org
Concours CASTing 5 115 bac+3 http://casting.ecolescentrales.fr
Procédure mutualisée d’admission (Mines Ponts et ParisTech) 13 140 L3 et 170 M1 (2) bac+3/4 https://admission.gei-univ.fr

1. Sessions 2018. 2. Sessions 2017.

Sommaire du dossier
Les filières idéales pour entrer en école d'ingénieurs en admission parallèle Comment se préparer aux admissions parallèles en école d’ingénieurs ? Témoignage - Anthony, apprenti ingénieur chez Thalès Avionics : "Apprenti, je vais avoir le même diplôme que les étudiants «classiques» "