1. Les labels des écoles de commerce
Décryptage

Les labels des écoles de commerce

Envoyer cet article à un ami

Bachelors des CCI, grade de master, AACSB, EPAS, EQUIS, visa… Les labels accordés aux formations des écoles de commerce et de management sont particulièrement nombreux. Quelles sont leurs différences ? Comment sont-ils accordés ? Que garantissent-ils aux étudiants ? Le point sur les 7 principaux labels.

Le visa des écoles de commerce

Qui l’accorde ?

L’autorisation à délivré un diplôme visé par l’Etat est accordée par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, après avis de la CEFDG (Commission d'évaluation des formations et des diplômes de gestion). En contrepartie, le ministère assure un contrôle pédagogique et désigne les jurys d’admission et de diplôme du cursus visé.

Pour y prétendre, les écoles de commerce doivent être reconnues par l’État depuis 5 ans au minimum et proposer des formations de niveau bac+3, bac+4 ou bac+5. Le visa est délivré pour une période allant de 1 à 6 ans. Attention, c’est un diplôme précis qui est visé et non l’établissement pour l’ensemble de ses formations.

Comment ?

Le visa est une reconnaissance de la qualité du contenu de la formation, de la pédagogie et du corps professoral. Outre le projet pédagogique, les modalités de recrutement, l’insertion professionnelle des diplômés et les périodes de stage en entreprise font partie des critères d’évaluation. 

Seul le visa du ministère autorise un établissement à délivrer un diplôme. Dans le cas contraire, les établissements ne délivrent que des certificats. De plus, si l’école ne respecte pas les programmes définis par la procédure, l’État peut à tout moment lui retirer le visa.

Ce que garantit le visa

Le visa garantit un bon niveau global de formation. C’est un diplôme professionnalisant qui doit vous permettre d’entrer armé sur le marché du travail.

Si vous étudiez dans une formation visée et êtes éligibles aux critères sociaux, vous avez droit à une bourse du Crous, et à un hébergement dans une chambre Crous.

Un diplôme visé bac+3 (ou bac+4) vous permet de poursuivre en master à l'université, ou dans une formation délivrant le grade de master dans une école de commerce.

Ce que ne garantit pas le visa

Le grade de master n’est pas attribué automatiquement à une formation bac+5, même si elle délivre un diplôme visé par le ministère. Le grade master est plus exigeant que le visa.

Les écoles de commerce visées

Une soixantaine d'écoles de commerce sont autorisées à délivrer un diplôme visé, de niveau Bac+3 à Bac+5, soit un total de près de 100 formations concernées. La liste est consultable au Bulletin officiel n° 30 du 25 août 2016. Vous pouvez aussi visiter le site de la CEFDG.



POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Réussir son concours d'école de commerce", par Eric Cobast.

Sommaire du dossier
Le grade de master des écoles de commerce Le label EQUIS Le label EPAS Le label américain AACSB Le label britannique AMBA Le Bachelor des CCI