1. Les épreuves détaillées du concours Link
Boîte à outils

Les épreuves détaillées du concours Link

Envoyer cet article à un ami
Les trois épreuves écrites communes du concours Link se déroulent sur une demi-journée. // © iStockphoto
Les trois épreuves écrites communes du concours Link se déroulent sur une demi-journée. // © iStockphoto

Le concours Link permet d'intégrer quatre écoles parisiennes reconnues par l'État (EBS, EDC, EMLV, PSB), qui délivrent en cinq ans le grade de master.

Le concours Link est composé de trois épreuves écrites communes aux quatre écoles : note de synthèse et question d’opinion (2 heures), logique CAC (culture, analyse, compréhension) de 1 heure, et anglais (1 heure).

Quelle épreuve fait la différence ?

Le CAC (culture, analyse, compréhension) est une épreuve-clé du concours, car elle permet d’évaluer un nombre varié de compétences : la capacité à retenir un maximum d’informations en un minimum de temps, le sens de l’observation, l’esprit logique et la bonne maîtrise des outils de calcul de base. L’objectif est de mesurer la capacité des candidats à se concentrer, à gérer leur stress ou encore à faire preuve de méthode pour venir à bout de l'épreuve.

Le détail des épreuves écrites

Note de synthèse et question d'opinion (2 heures, coefficient 3)

Les candidats reçoivent quatre à sept documents divers : photos, schémas, graphiques, dessins, images et textes, traitant d’un thème commun. La note de synthèse (temps conseillé : 1 h 30, notée sur 15 points) évalue les capacités de compréhension et d’analyse des documents ; la question d’opinion (temps conseillé : 30 minutes, notée sur 5 points), l’esprit critique du candidat, son ouverture, sa hauteur de vue. 

Culture, analyse, compréhension (1 heure, coefficient 4)

Le candidat doit répondre à un QCM de 80 questions articulé en trois parties (culture contemporaine, compréhension et analyse). L’épreuve mesure les connaissances, les capacités analytiques et les compétences en résolution de problèmes du candidat.

Anglais (1 heure, coefficient 3)

Il s’agit d’un QCM (24 questions notées sur 12 points) et d’un essai (noté sur 8 points) à rédiger en anglais, selon un thème donné, généralement un sujet d'actualité ou de société à vocation généraliste. La répartition du temps entre les deux n’est pas imposée.

Le détail des épreuves orales

Elles sont propres à chaque école, et se déroulent sur leur campus principal.

Épreuves orales à l’EBS

Entretien individuel en français et en anglais : 1 heure (30 minutes de préparation, 30 minutes d'interview). L'interview a lieu en français et un temps de l'entretien (environ 10 minutes) est consacré à un échange en anglais. La note attribuée est dotée du coefficient 10. 

Épreuves orales à l’EDC

- Entretien individuel (30 minutes, coefficient 5). 

- Entretien de groupe (35 minutes, coefficient 5). Mise en situation simplifiée d’entreprise (publicité, lancement de produit, ouverture d'une boutique…), par équipes de cinq ou six candidats. "L’équipe dispose de 10 minutes pour prendre connaissance du sujet et peut poser aux membres du jury les questions qu’elle juge utiles pour une meilleure compréhension de l’exercice. 30 minutes sont ensuite consacrées à la résolution du problème et à la préparation de l’exposé final. L’équipe dispose de 5 minutes pour présenter sa solution", détaille les responsables du concours.

Épreuves orales à l’EMLV

À son arrivée, le candidat tire au sort deux sujets, et dispose de 30 minutes pour préparer celui de son choix. Lors de la première partie de l'entretien individuel, d'une durée de 15 minutes, il présente son sujet au jury. La moitié du temps est consacré au commentaire de texte, la seconde moitié à un moment d'échange avec le jury. Le candidat est évalué sur sa capacité à comprendre, analyser et illustrer son sujet, approfondir sa réflexion et apporter un point de vue personnel.

La deuxième partie de l'entrevue est un entretien de motivation, où le candidat présente son parcours et ses motivations. Sa capacité à parler de lui-même et son expression orale sont prises en compte dans la notation. 


Épreuves orales à PSB

- Entretien individuel (1 heure, coefficient 6) : le candidat tire au sort deux sujets, en choisit un, et dispose de 30 minutes pour préparer l’oral. Lors de l’entretien, il développe son sujet en temps limité (10 minutes). Durant les 20 minutes suivantes, le jury l’interroge, d’une part, sur le sujet, d’autre part, sur ses centres d’intérêt et ses objectifs professionnels.

- Entretien collectif (1 heure, coefficient 4). Organisation d’un débat entre deux équipes de cinq candidats : cinq “pour” et cinq “contre”. Chaque équipe dispose de 15 minutes pour préparer et construire un argumentaire. Ensuite, chacune expose son analyse pendant une dizaine de minutes. Puis, un échange entre les deux camps se déroule pendant 10 autres minutes. C’est toujours les étudiants défendant le “pour” qui s’expriment en premier. Les représentants du camp adverse concluront l'échange. Enfin, le jury dispose de 15 minutes supplémentaires pour interroger les membres de chaque équipe sur leurs positions. Une note est attribuée à chaque candidat, individuellement. 

Sommaire du dossier
Retour au dossier Le profil des candidats au concours Link Quelle est la vraie sélectivité du Concours Link ? Les épreuves détaillées du concours Link Bien se préparer au concours Link pendant l’année de terminale Le budget à prévoir pour passer le concours Le calendrier du concours Link 2018