Les licences professionnelles accueillent plus de BTS, est-ce vrai ?

Par Christèle Boisseau-Potier, publié le 21 Mai 2007
3 min

Voici les questions, et surtout les réponses, les plus fréquemment posées sur les BTS et les DUT. Inscriptions, admission, programmes, débouchés... Vous aurez toutes les clés pour choisir. Dossier extrait du guide de Christèle Boisseau-Potier, paru aux éditions l'Etudiant.

Pas forcément. En tout cas, ce qui était vrai hier ne l’est plus toujours aujourd’hui. La licence professionnelle poursuit sa croissance avec plus de 400 nouveaux projets présentés devant le CNESER (Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche) en 2008.

D’une manière générale, les profils privilégiés sont ceux qui sortiront de licence professionnelle avec une double compétence. Chaque université proposant une licence professionnelle a une véritable obligation de résultat, c’est dire l’enjeu crucial que représente le recrutement, et c’est tant mieux pour les étudiants.

Si le taux d’insertion de ces derniers n’est pas assez élevé, la licence professionnelle incriminée n’obtiendra pas son renouvellement d’habilitation pour l’année suivante. Pour preuve, en 2008, 36 licences (sur 600) n’ont pas obtenu ce précieux renouvellement.

Fruit d’une réflexion commune entre entreprises et professionnels


La licence professionnelle est un diplôme de niveau bac+3, créé en novembre 1999. Fruit d’une réflexion commune entre entreprises et professionnels, ce diplôme a été conçu pour améliorer l’insertion des étudiants et mieux correspondre à l’offre et à la demande des entreprises. C’est pourquoi cette formation comprend entre 12 et 16 semaines de stage en entreprise. Elle répond entièrement aux exigences européennes, qui ont toujours attendu des formations adaptées au marché européen de l’emploi.

La licence pro peut se suivre en apprentissage. Près de 500 licences peuvent être préparées en alternance, en apprentissage et, parfois encore (mais c’est rare), en contrat de professionnalisation. Ces formations sont souvent proposées par les IUT (institut universitaires de technologie).

BTS et DUT à égalité


La licence pro se prépare en 1 an (2 semestres) et permet d’acquérir en peu de temps une formation professionnelle qualifiante. Près de 1.620 licences couvrent l’ensemble des secteurs, qu’ils soient commerciaux, industriels, agricoles… Le public de ces licences est plutôt diversifié en formation initiale.

C’est vrai que les BTS (brevet de technicien supérieur) ont plutôt la cote pour entrer dans les licences pro car leurs profils de techniciens opérationnels séduisent. Mais elles prennent aussi des étudiants venant de DUT (diplôme universitaire de technologie), ce qui n’est pas pour leur déplaire puisque cela favorise la mixité des promotions, créant ainsi un véritable dynamisme.

Une réelle émulation de groupe se crée, qui facilite grandement l’apprentissage des connaissances. À la fin des 2 semestres, vous soutiendrez un mémoire en rapport avec le projet tutoré choisi pendant l’année. Et il n’y a pas de règles en la matière : les étudiants qui intègrent les licences professionnelles proviennent de BTS et de DUT.

Bien choisir son BTS ou son DUTPOUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Bien choisir son BTS ou son DUT", par Christèle Boisseau-Potier.

Articles les plus lus

A la Une BTS/DUT

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !