1. Le DUT GEII (génie électrique et informatique industrielle) selon Alexandre

Le DUT GEII (génie électrique et informatique industrielle) selon Alexandre

Envoyer cet article à un ami

A quoi ressemblent les études en IUT ? Alexandre, 19 ans, est étudiant en 2e année de DUT GEII (génie électrique et informatique industrielle) à l’université Paris 13 Villetaneuse (93). Il parle de son choix d’orientation, de son intérêt pour l’informatique, des cours et de l’ambiance en IUT, de son quotidien d’étudiant très sportif et de ses ambitions de poursuites d’études. Vous y reconnaîtrez-vous ?

"Tout petit déjà, j’étais attiré par l’informatique, se souvient Alexandre. C’est mon frère aîné qui m’a initié. Et mon père, qui à l’époque, était réparateur d’écrans d’ordinateurs, ramenait parfois à la maison des carcasses d’écrans. Il nous montrait comment ça fonctionnait." Suivant les traces de son frère, Alexandre a choisi la filière S spécialité mathématique au lycée Georges Pompidou à Villeneuve-la-Garenne dans les Hauts-de-Seine. "J’ai quand même un peu forcé la voie pour être en S, car je n’étais pas super bon en maths. Mais je passais des heures sur l’ordinateur", avoue ce jeune homme.

alexandre dut geii"Le juste milieu pour moi, c’est le DUT"

Au moment des inscriptions post-bac, Alexandre a cherché une formation en informatique qui ne soit pas seulement axée sur la programmation, mais qui "apporte aussi des connaissances en hard". C’est après avoir assisté aux journées portes ouvertes du DUT (diplôme universitaire de technologie) GEII (génie électrique et informatique industrielle) qu’il se décide pour cette filière. "Je voulais un mode d’enseignement qui ressemble au lycée, précise le jeune homme. Une licence à la fac, c’était trop dur car trop de liberté, les classes prépas, trop encadrées et trop de pression. Le juste milieu pour moi c’est le DUT."

Premier voeu retenu

Avec un dossier de terminale qu’il juge "moyen" dans les matières scientifiques (9/20 en maths, de 6 à 12/20 en physique-chimie entre le premier et troisième trimestre, 11/20 en sciences de la vie) et "médiocres dans les matières littéraires, surtout en français", Alexandre craint que sa candidature ne soit pas retenue. Les bonnes appréciations de ses profs ne le rassurent pas. "En cas de coup dur, précise cet étudiant, je m’étais inscrit en licence de LEA (langues étrangères appliquées) parce que j’adore parler anglais et que je m’intéresse à la culture américaine et britannique." Alexandre s’était sous-estimé : son premier vœu pour l’IUT de Paris 13 Villetaneuse a été le bon.

En savoir plus sur les DUT :
vidéo dutVidéo : ils sont en DUT.
Les DUT en fiches.
Les DUT qui plaisent aux employeurs.
Que faire après un DUT ?
Le DUT carrières sociales selon Emeline.

Emmanuel Vaillant
Mars 2010
Sommaire du dossier
De la terminale au DUT GEII : à la découverte de nouvelles matières En DUT, un rythme de travail plus soutenu qu’au lycée Le DUT : à l’échelle d’un lycée, mais au coeur d’une grande université Après le DUT GEII, objectif bac +5 Marier ses deux passions : l’informatique et le Kung Fu