Le BTS selon Laurie, étudiante en BTS MUC

publié le 09 Octobre 2009
3 min

Laurie, 20 ans, est étudiante en 2nde année de BTS (brevet de technicien supérieur) MUC (management des unités commerciales) au lycée Toulouse-Lautrec, à Toulouse (31). Elle témoigne de ses choix d’orientation, des cours et de l’ambiance en STS (section de techniciens supérieurs), des stages, de son quotidien d’étudiante et de sa vocation pour le commerce et le marketing…

Laurie BTS MUC classe"J’ai toujours voulu travailler dans le commerce", affirme d’emblée Laurie. Sans doute cette vocation tient-elle en partie à son environnement familial : ses parents sont eux-mêmes commerçants, à la tête d’un café-brasserie à Castelnaudary (11). Mais c’est avant tout par goût pour "la communication, l’échange, la relation avec les autres" que cette jeune étudiante affable a choisi cette orientation qui, par ailleurs, lui "assure de trouver un emploi".

De la mode au commerce

En entrant au lycée de Castelnaudary où elle a suivi toute sa scolarité, Laurie a d’abord pensé s’orienter vers un bac L. "C’était l’époque où je visais des métiers artistiques, notamment dans la mode", précise-t-elle. Soucieuse de son insertion, elle choisit finalement la filière STG (sciences et technologies de la gestion). Elle s’y sent plus à l’aise et est vite confortée dans son intérêt pour des études commerciales. Cette bonne élève décroche alors sans problème son bac, spécialité mercatique.

Entre BTS MUC et BTS commerce international, son cœur balance

Pour ses études supérieures, Laurie hésite un temps : "Comme j’aimerais travailler plus tard à l’étranger, le BTS [brevet de technicien supérieur] commerce international aurait peut-être été une bonne option… Mais je ne me sentais pas au niveau en langues [ce BTS exige la maîtrise de 2 langues étrangères, NDLR]", souligne la jeune femme, qui avoue tout de même se faire très bien comprendre en anglais comme en espagnol.
Après avoir demandé conseil auprès de ses enseignants de terminale, elle opte pour un BTS MUC (management des unités commerciales) et envoie sa candidature auprès des 2 établissements publics les plus proches de son domicile : les lycées Toulouse-Lautrec à Toulouse (31) et Henri-Matisse à Cugnaux (31). Résultat : elle est retenue pour son 1er vœu.

Emmanuel Vaillant

Articles les plus lus

A la Une BTS/DUT

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !