Réussir ses études à l'étranger

Pendant vos études, c’est certain, vous ferez un passage par l’étranger ! Dans quel(s) pays ? Pour quelle durée ? Avec quel budget ? Nos conseils pour un choix stratégique et profiter à fond de l’expérience

Tous les articles

« J’ai eu la chance de partir et je veux donner cette chance aussi » Ivan, 30 ans, est parti en Italie, à Chypre, aux Pays-Bas et en République Tchèque. Partir en Erasmus - Etudier à l'étranger // © Erasmus+
Partir en Erasmus - Etudier à l'étranger // © Erasmus+
Partenariat

« J’ai eu la chance de partir et je veux donner cette chance aussi » Ivan, 30 ans, est parti en Italie, à Chypre, aux Pays-Bas et en République Tchèque.

EN PARTENARIAT AVEC L'AGENCE ERASMUS +. En 2012, Ivan passait neuf mois dans le Tyrol italien comme volontaire européen (SVE) Erasmus+ auprès d’une association d’aide aux réfugiés (voir ici : www.erasmusplus-jeunesse.fr/blog/395/17/Le-Service-Volontaire-Europeen-l-element-declencheur-de-ma-vie.html) Depuis, il est rentré en France. Mais son expérience Erasmus+ ne s’est pas arrêtée là…

« On a peu d’opportunités de voyager un an sans perdre une année scolaire » Léa, 22 ans, est partie en Croatie. Etudier à l'étranger - Partir en Erasmus // © Erasmus+
Etudier à l'étranger - Partir en Erasmus // © Erasmus+
Partenariat

« On a peu d’opportunités de voyager un an sans perdre une année scolaire » Léa, 22 ans, est partie en Croatie.

En partenariat avec l'Agence Erasmus +. Sur son blog (https://leamstramgram.com), Léa enregistre entre 8 et 10 000 visites uniques par mois. Sinon, dans la vie, elle est étudiante en Licence pro. En 2015, grâce à Erasmus +, elle partait huit mois en Croatie.

« Rien ne nous obligeait à faire des efforts : il fallait faire la démarche pour apprendre quelque chose » Marion, 16 ans, partie en Espagne. Démarches Erasmus // © Erasmus+
Démarches Erasmus // © Erasmus+
Partenariat

« Rien ne nous obligeait à faire des efforts : il fallait faire la démarche pour apprendre quelque chose » Marion, 16 ans, partie en Espagne.

EN PARTENARIAT AVEC L'AGENCE ERASMUS +. Elle s’en souviendra de sa Troisième ! A seulement 14 ans, Marion a passé trois mois dans la peau d’une collégienne espagnole. Une expérience Erasmus + qu’elle n’a toujours pas oublié, de retour dans son lycée, à Dax (Landes).

« C’est peut-être la dernière période où on n’a pas de responsabilité majeure » Alexandre, 35 ans, est parti en Allemagne Alexandre Vizorek en Erasmus // © Erasmus+
Alexandre Vizorek en Erasmus // © Erasmus+
Partenariat

« C’est peut-être la dernière période où on n’a pas de responsabilité majeure » Alexandre, 35 ans, est parti en Allemagne

EN PARTENARIAT AVEC L'AGENCE ERASMUS +. Vous le connaissez sûrement : Alexandre Vizorek est humoriste et chroniqueur sur France Inter et France 5. En 2002, pendant ses études de commerce, il découvre l’Allemagne grâce à Erasmus. Quinze ans plus tard, que reste-t-il ?

« Que l’on soit valide ou en situation de handicap, la peur de partir est présente » Audrey, 24 ans, est partie au Royaume-Uni et en Espagne. Partir en erasmus // © Erasmus+
Partir en erasmus // © Erasmus+
Partenariat

« Que l’on soit valide ou en situation de handicap, la peur de partir est présente » Audrey, 24 ans, est partie au Royaume-Uni et en Espagne.

EN PARTENARIAT AVEC L'AGENCE ERASMUS +. Audrey est partie deux fois grâce à Erasmus +. Tétraplégique, elle a parcouru l’Europe comme des milliers d’autres étudiants. Avec les mêmes craintes et les mêmes attentes.

« Je suis partie à Londres en stage, sous le statut de demandeur d’emploi » Sira, 25 ans, est partie en France, en Espagne et au Royaume-Uni. Stage à Londres // © Erasmus+
Stage à Londres // © Erasmus+
Partenariat

« Je suis partie à Londres en stage, sous le statut de demandeur d’emploi » Sira, 25 ans, est partie en France, en Espagne et au Royaume-Uni.

EN PARTENARIAT AVEC L'AGENCE ERASMUS +. Après ses études, Sira cherchait un emploi. Sa conseillère Pole Emploi lui a parlé du dispositif Erasmus + qui lui a permis de partir en stage quatre mois à Londres.

« C’est une ouverture sans égal sur les pratiques de travail de nos collègues européens » Alexandre, 30 ans, est parti en Espagne. Partir en erasmus // © Erasmus+
Partir en erasmus // © Erasmus+
Partenariat

« C’est une ouverture sans égal sur les pratiques de travail de nos collègues européens » Alexandre, 30 ans, est parti en Espagne.

EN PARTENARIAT AVEC L'AGENCE ERASMUS +. Alexandre Le Maillot est en charge du développement des formations internationales, à l’Université de Nantes. En 2017, il a bénéficié d’un crédit Erasmus + pour partir une semaine au Pays Basque espagnol en formation.

« Si on reste tout le temps en France, on a tendance à penser qu’on est seuls au monde » Yann, 23 ans, est parti en Roumanie. S'ouvrir aux autres avec Erasmus // © Erasmus+
S'ouvrir aux autres avec Erasmus // © Erasmus+
Partenariat

« Si on reste tout le temps en France, on a tendance à penser qu’on est seuls au monde » Yann, 23 ans, est parti en Roumanie.

EN PARTENARIAT AVEC L'AGENCE ERASMUS +. Il n’y a pas que l’université ou les écoles publiques qui ont accès à Erasmus + : Yann était étudiant en école d’ingénieur, à l’ISPA d’Alençon. Il est parti deux mois en Roumanie pour valider son diplôme d’ingénieur (bac+5). Et en apprentissage, avec ça !