Réussir ses études à l'étranger

Pendant vos études, c’est certain, vous ferez un passage par l’étranger ! Dans quel(s) pays ? Pour quelle durée ? Avec quel budget ? Nos conseils pour un choix stratégique et profiter à fond de l’expérience

Tous les articles

Visas “vacances-travail”, volontariat, cours de langues… partir à l'étranger autrement Quatorze pays proposent des visas “vacances-travail” permettant d'alterner découverte touristique et petits boulots. // © Shutterstock
Quatorze pays proposent des visas “vacances-travail” permettant d'alterner découverte touristique et petits boulots. // © Shutterstock
Décryptage

Visas “vacances-travail”, volontariat, cours de langues… partir à l'étranger autrement

Séjours d'études et stages ne sont pas les seules possibilités pour s'expatrier. Que vous vouliez progresser en langues, découvrir d'autres pays ou vous rendre utile, une solution existe. Voici plusieurs pistes extraites de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Partir à l'étranger quand on est à la fac : motivation indispensable En licence de droit, économie, AES, lettres, art et sciences humaines, un étudiant sur trois part à l'étranger. // © Camille Stromboni
En licence de droit, économie, AES, lettres, art et sciences humaines, un étudiant sur trois part à l'étranger. // © Camille Stromboni
Décryptage

Partir à l'étranger quand on est à la fac : motivation indispensable

Les séjours hors de France ne sont pas l'apanage des grandes écoles. Les universités disposent elles aussi de leurs accords d'échanges. Mais seule une petite proportion d'étudiants peut en bénéficier : préparez bien votre projet et envisagez des pistes alternatives. Analyse extraite de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Étudier à l'étranger : y a-t-il un âge idéal pour partir ? Dans certaines écoles, c'est le programme qui déterminera le moment de votre départ à l'étranger. // © Fotolia
Dans certaines écoles, c'est le programme qui déterminera le moment de votre départ à l'étranger. // © Fotolia
Décryptage

Étudier à l'étranger : y a-t-il un âge idéal pour partir ?

Tout de suite après le bac, en licence, à bac+4… Quand profiterez-vous au mieux de votre séjour à l'étranger ? Cela dépend de votre maturité, mais aussi de votre cursus et de votre destination. Explications extraites de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

BTS, DUT : comment partir à l'étranger ? Dans la plupart des BTS et DUT, aucune période d'études à l'étranger n'est prévue. Pour découvrir d'autres pays, pensez aux stages. // © Fotolia
Dans la plupart des BTS et DUT, aucune période d'études à l'étranger n'est prévue. Pour découvrir d'autres pays, pensez aux stages. // © Fotolia
Décryptage

BTS, DUT : comment partir à l'étranger ?

S'expatrier dans le cadre d'un stage pendant leur formation ou d'un séjour d'études une fois leur diplôme obtenu : ce sont les principales pistes pour les étudiants des filières courtes, autrefois boudées par les programmes d’échanges. Explications extraites de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Je veux aller étudier à l'étranger, où puis-je me renseigner ? De nombreux établissements mettent en ligne les rapports de leurs étudiants partis à l'étranger. // © Fotolia
De nombreux établissements mettent en ligne les rapports de leurs étudiants partis à l'étranger. // © Fotolia
Décryptage

Je veux aller étudier à l'étranger, où puis-je me renseigner ?

Ça y est, vous êtes décidé, vous voulez partir à l'étranger. Mais par où commencer votre recherche ? Pas évident de s'y retrouver dans le dédale d'Internet et la profusion d'informations disponibles. Quelques conseils pour faire le tri, extraits de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Pour partir en échange à l'étranger, y a-t-il d’autres programmes qu’Erasmus ? Les accords bilatéraux entre établissements français et étrangers permettent de partir hors de la zone concernée par Erasmus+, par exemple à Moscou. // © iStockphoto
Les accords bilatéraux entre établissements français et étrangers permettent de partir hors de la zone concernée par Erasmus+, par exemple à Moscou. // © iStockphoto
Décryptage

Pour partir en échange à l'étranger, y a-t-il d’autres programmes qu’Erasmus ?

Procédure d’inscription simplifiée, exonération des frais de scolarité, reconnaissance du diplôme au retour : partir dans le cadre d'un échange, c’est bénéficier de formalités allégées. Les accords européens dans ce domaine sont bien connus, mais il existe d'autres dispositifs, présentés dans cet extrait de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Étudier à l'étranger : comment s'inscrire, pas à pas Dossier à remplir, CV, lettre de motivation, etc. : que vous partiez seul ou dans le cadre d'un échange, les pièces à fournir sont nombreuses. // © Shutterstock
Dossier à remplir, CV, lettre de motivation, etc. : que vous partiez seul ou dans le cadre d'un échange, les pièces à fournir sont nombreuses. // © Shutterstock
Boîte à outils

Étudier à l'étranger : comment s'inscrire, pas à pas

L'heure de la paperasse a sonné ! Phase peu gratifiante mais totalement indispensable de votre expatriation, l'inscription au sein de l'établissement d'accueil est un processus bien balisé. En voici les étapes clés, extraites de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Partir à l'étranger avant ou juste après le bac, c'est possible Inutile d'attendre d'avoir votre bac pour prendre votre envol. // © Rob Hammer/Aurora Photos/Plainpicture
Inutile d'attendre d'avoir votre bac pour prendre votre envol. // © Rob Hammer/Aurora Photos/Plainpicture
Décryptage

Partir à l'étranger avant ou juste après le bac, c'est possible

Si vous avez la bougeotte (et l'autonomie nécessaire), inutile d'attendre les études supérieures pour vous expatrier ! Les programmes d'échanges au lycée ou, pour les jeunes majeurs, les séjours “au pair” permettent de s'immerger dans une autre culture et de progresser en langues. Présentation extraite de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Premiers jours à l'étranger : à quoi vous attendre Ouvrir un compte en banque dans votre pays d'accueil peut être intéressant, notamment hors de la zone euro. Renseignez-vous ! // © Paul Viant/Caiaimages/Plainpicture
Ouvrir un compte en banque dans votre pays d'accueil peut être intéressant, notamment hors de la zone euro. Renseignez-vous ! // © Paul Viant/Caiaimages/Plainpicture
Coaching

Premiers jours à l'étranger : à quoi vous attendre

Découvrir une autre culture, se dépayser : c'est l'une des motivations des étudiants qui partent en séjour d'études ou en stage dans un autre pays. Mais à l'approche du jour J, cette perspective peut se révéler un peu stressante. Pas d'inquiétude ! Ce mode d'emploi, extrait de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet, devrait vous aider à bien préparer votre arrivée.

5 bonnes raisons d'aller étudier dans une “petite” fac américaine Même si l'université de Portland n'était pas son premier choix, Guillaume est ravi de son séjour dans cette fac. // © Photo fournie par le témoin
Même si l'université de Portland n'était pas son premier choix, Guillaume est ravi de son séjour dans cette fac. // © Photo fournie par le témoin
Boîte à outils

5 bonnes raisons d'aller étudier dans une “petite” fac américaine

Vous souhaitez tenter l'expérience américaine, comme plus de 8.000 Français chaque année ? Si votre établissement n'a pas de partenariat avec Harvard ou Stanford, faites-en vite le deuil ! Tournez-vous davantage vers les facs d'État moins connues : elles ont de nombreux atouts à révéler.

Partir étudier à l'étranger : comment choisir votre destination Vous sélectionnez à la fois la ville où vous allez vivre et l'établissement qui vous accueillera : réfléchissez à ces deux aspects. // © Fotolia
Vous sélectionnez à la fois la ville où vous allez vivre et l'établissement qui vous accueillera : réfléchissez à ces deux aspects. // © Fotolia
Décryptage

Partir étudier à l'étranger : comment choisir votre destination

Une année de mobilité peut vous permettre de réaliser un rêve ou au contraire de découvrir un endroit où vous n'auriez jamais pensé habiter ! Alors ne vous focalisez pas uniquement sur une ville : pensez également à la faisabilité de votre projet. À quels critères faut-il prêter attention ? Conseils extraits de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Partir à l'étranger : vaut-il mieux chercher un logement depuis la France ou sur place ? Renseignez-vous, par exemple sur des forums, pour connaître les sites de recherche de logement les plus utilisés dans votre pays d'accueil. // © iStockphoto
Renseignez-vous, par exemple sur des forums, pour connaître les sites de recherche de logement les plus utilisés dans votre pays d'accueil. // © iStockphoto
Décryptage

Partir à l'étranger : vaut-il mieux chercher un logement depuis la France ou sur place ?

Chambre universitaire sur le campus, résidence étudiante privée, chambre chez l'habitant, appartement en colocation ou indépendant… Les solutions sont multiples. Comment choisir et, surtout, comment trouver un logement ? Voici quelques conseils extraits de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Si je tombe malade pendant mon séjour à l'étranger, je fais comment ? Le coût des soins peut être très différent d'un pays à l'autre. // © Phovoir
Le coût des soins peut être très différent d'un pays à l'autre. // © Phovoir
Décryptage

Si je tombe malade pendant mon séjour à l'étranger, je fais comment ?

Dans certains pays, comme aux États-Unis, une consultation chez le généraliste peut coûter 150 €. Pour éviter les mauvaises surprises, il est donc indispensable de s'occuper de son assurance santé avant de partir. Et dans ce domaine, tout dépend de votre destination. Explications extraites de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Suède, Norvège, Finlande, Danemark : les étoiles montantes d'Erasmus Comme la Suède et la Finlande, le Danemark fait partie de l'Union européenne… mais il n'a pas adopté l'euro. // © Fotolia
Comme la Suède et la Finlande, le Danemark fait partie de l'Union européenne… mais il n'a pas adopté l'euro. // © Fotolia
Décryptage

Suède, Norvège, Finlande, Danemark : les étoiles montantes d'Erasmus

S'ils restent mal connus, les pays nordiques attirent de plus en plus d'étudiants étrangers, en misant sur des cursus totalement anglophones. Leur principal atout : leur qualité de vie. Présentation extraite de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Partir dans un pays dont on ne parle pas la langue, c'est possible ? Êtes-vous capable de prendre des notes et de rédiger des devoirs dans la langue dans laquelle vous allez étudier ? // © Fotolia
Êtes-vous capable de prendre des notes et de rédiger des devoirs dans la langue dans laquelle vous allez étudier ? // © Fotolia
Décryptage

Partir dans un pays dont on ne parle pas la langue, c'est possible ?

Vous souhaitez aller en stage en Chine, mais vous ne parlez pas mandarin ? Ou vous voulez étudier en Suède sans maîtriser le suédois ? Pas de panique, la langue constitue rarement un obstacle insurmontable. L'essentiel : connaître suffisamment celle qui sera utilisée dans votre cursus ou votre entreprise. Explications extraites de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Étudier au Canada : qualité de vie et universités “à l'américaine” Vancouver, sur la côte ouest canadienne, est une ville cosmopolite et accueillante. // © Fotolia
Vancouver, sur la côte ouest canadienne, est une ville cosmopolite et accueillante. // © Fotolia
Décryptage

Étudier au Canada : qualité de vie et universités “à l'américaine”

Le Canada, en particulier le Québec, est une destination appréciée des étudiants français depuis longtemps. On y trouve un enseignement de qualité, organisé sur le même modèle qu'aux États-Unis mais pour des coûts plus limités. Présentation extraite de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Jobs, stages… les autres possibilités pour partir aux États-Unis Jobs, stages… les autres possibilités pour partir aux États-Unis // © Fotolia
Jobs, stages… les autres possibilités pour partir aux États-Unis // © Fotolia
Décryptage

Jobs, stages… les autres possibilités pour partir aux États-Unis

Vous ne pouvez pas partir en séjour d'études, mais vous n'êtes pas prêt à renoncer à une expérience américaine ? Pas de panique, il existe d'autres opportunités de découvrir le pays de l'Oncle Sam. Voici trois pistes extraites de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Étudier en Espagne : cap sur la troisième langue la plus parlée au monde Malgré une vie quotidienne des plus agréables, en Espagne, l'université c'est du boulot ! // © Juan Aunion/Fotolia
Malgré une vie quotidienne des plus agréables, en Espagne, l'université c'est du boulot ! // © Juan Aunion/Fotolia
Décryptage

Étudier en Espagne : cap sur la troisième langue la plus parlée au monde

Notre voisin ibérique est la deuxième destination préférée des étudiants français. Mais malgré la réputation festive du pays, ne vous attendez pas à vous la couler douce ! À l'université, le rythme de l'enseignement est intense. Détails extraits de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

Étudier dans une université américaine : comment s'inscrire, étape par étape Pour augmenter vos chances, ne vous focalisez par sur les universités les plus prestigieuses, comme (ici) celle de Stanford. // © Fotolia
Pour augmenter vos chances, ne vous focalisez par sur les universités les plus prestigieuses, comme (ici) celle de Stanford. // © Fotolia
Décryptage

Étudier dans une université américaine : comment s'inscrire, étape par étape

Traduction des bulletins de notes, test d'anglais, demande de visa… Pour intégrer une université aux États-Unis, mieux vaut s'y prendre tôt et bien se préparer. Voici un mode d'emploi extrait de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.