Réussir ses études à l'étranger

Pendant vos études, c’est certain, vous ferez un passage par l’étranger ! Dans quel(s) pays ? Pour quelle durée ? Avec quel budget ? Nos conseils pour un choix stratégique et profiter à fond de l’expérience

Etudier en Europe

Etudier en Asie

Etudier en Amérique

Etudier en Océanie

Etudier à l'étranger : pratique

choisissez un pays

Tous les articles

Comment financer une année d'études à l'étranger ? Pour évaluer le coût de la vie sur place, n'hésitez pas à contacter des étudiants ayant déjà séjourné dans la ville où vous vous rendez. // © Katja Kircher/Maskot/Plainpicture
Pour évaluer le coût de la vie sur place, n'hésitez pas à contacter des étudiants ayant déjà séjourné dans la ville où vous vous rendez. // © Katja Kircher/Maskot/Plainpicture
Décryptage

Comment financer une année d'études à l'étranger ?

Si vous êtes désireux de vous expatrier, financer votre voyage est la première équation à résoudre. Que vous soyez ou non dispensé de frais de scolarité dans votre établissement d'accueil, il vous faudra payer votre nourriture, votre logement et les transports. Mais différentes possibilités de financement existent. Extraits de l'ouvrage “Partir étudier à l'étranger” de Sophie Collet.

« C’est dans l’expérience Erasmus que nous avons puisé l’énergie qui alimente tous nos projets aujourd’hui » Lise, 23 ans, et Vlad, 28 ans, sont partis en Norvège.  // © 
// © 
Partenariat

« C’est dans l’expérience Erasmus que nous avons puisé l’énergie qui alimente tous nos projets aujourd’hui » Lise, 23 ans, et Vlad, 28 ans, sont partis en Norvège.

Elle est Française, il est Roumain, ils se sont rencontrés en Norvège, lors de leur voyage Erasmus en 2015. Toujours amoureux, mais plus étudiants, Lise et Vlad travaillent aujourd’hui ensemble sur un projet vidéo.

« J’assume mieux mes choix de vie : j’ai arrêté de chercher des débouchés en droit, je veux faire des langues. » Clément Almero, 27 ans, parti en Macédoine. Partir en erasmus // © Erasmus+
Partir en erasmus // © Erasmus+
Partenariat

« J’assume mieux mes choix de vie : j’ai arrêté de chercher des débouchés en droit, je veux faire des langues. » Clément Almero, 27 ans, parti en Macédoine.

En partenaiart avec Erasmus +. Clément a voyagé deux fois avec le programme Erasmus+. D’abord en tant qu’étudiant, puis en tant que volontaire européen. Deux expériences qui ont modifié le cours de sa vie.

« Je me sens plus autonome dans la vie de tous les jours » Léa Rallu, 24 ans, partie en Allemagne (2014) et en Belgique (2016) Etudes et international // © Erasmus+
Etudes et international // © Erasmus+
Partenariat

« Je me sens plus autonome dans la vie de tous les jours » Léa Rallu, 24 ans, partie en Allemagne (2014) et en Belgique (2016)

EN PARTENARIAT AVEC ERASMUS +. Partie deux fois grâce au programme européen – d’abord pour ses études puis pour un stage – Léa a aussi rencontré l’amour via Erasmus+ chez elle, à Strasbourg. La totale.

« Erasmus+ créé des liens plus profonds que les liens institutionnels » Partir en erasmus // © Erasmus+
Partir en erasmus // © Erasmus+
Partenariat

« Erasmus+ créé des liens plus profonds que les liens institutionnels »

EN PARTENARIAT AVEC ERASMUS+. Maria-Helena a passé toute sa carrière d’enseignant-chercheur en linguistique portugaise à l’université Paris 8. Elle est aujourd’hui professeure émérite. Dès les premières années de la création d’Erasmus, elle a profité du dispositif pour rencontrer ses pairs en Roumanie et au Portugal. Et elle ne s’est jamais arrêtée.

« J’ai eu la chance de partir et je veux donner cette chance aussi » Ivan, 30 ans, est parti en Italie, à Chypre, aux Pays-Bas et en République Tchèque. Partir en Erasmus - Etudier à l'étranger // © Erasmus+
Partir en Erasmus - Etudier à l'étranger // © Erasmus+
Partenariat

« J’ai eu la chance de partir et je veux donner cette chance aussi » Ivan, 30 ans, est parti en Italie, à Chypre, aux Pays-Bas et en République Tchèque.

EN PARTENARIAT AVEC ERASMUS+. En 2012, Ivan passait neuf mois dans le Tyrol italien comme volontaire européen (SVE) Erasmus+ auprès d’une association d’aide aux réfugiés (voir ici : www.erasmusplus-jeunesse.fr/blog/395/17/Le-Service-Volontaire-Europeen-l-element-declencheur-de-ma-vie.html) Depuis, il est rentré en France. Mais son expérience Erasmus+ ne s’est pas arrêtée là…