1. BTS physico-métallographe de laboratoire
Boîte à outils

BTS physico-métallographe de laboratoire

Envoyer cet article à un ami

Pour le BTS physico-métallographe de laboratoire, retrouvez en un clic le programme, les débouchés, le nombre d’établissements qui le proposent et le taux de réussite. Source : Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), session 2016. En cas d’absence d’information, vous trouverez la mention : NC (non communiqué).

Ce BTS est accessible en alternance.

OÙ SE FORMER au BTS physico-métallographe de laboratoire

Pour trouver votre futur établissement :
- consultez notre annuaire des formations
- pour une formation en alternance, consultez notre annuaire de l'alternance

LES CHIFFRES CLÉS du BTS physico-métallographe de laboratoire

- Nombre d'établissements : 1

- Origine des admis : NC

- Taux de réussite : NC

LE PROGRAMME du BTS physico-métallographe de laboratoire

- Volume horaire hebdomadaire en 1re et 2e année : français (2 h) ; langue vivante (2 h) ; mathématiques (2 h) ; statistiques (1,5 h) ; informatique (1 h) ; photographie, imagerie (1 h) ; électricité (3 h) ; métallurgie générale (4,5 h) ; physique des matériaux (1,5 h) ; élaboration des matériaux (1,5 h) ; chimie (1,5 h) ; physique (2,5 h) ; mesures physiques (5 h) ; traitement de surface (1 h) ; méthodes d’analyses chimiques (4 h)

- Volume horaire total par an : 1020 h

- Stage en entreprise : 1 à 2 mois en 1re année

LES DÉBOUCHÉS du BTS physico-métallographe de laboratoire

Le titulaire de ce BTS est spécialisé dans les matériaux métalliques, plastiques, céramiques et composites dont il analyse les propriétés. Il étudie l'élaboration des métaux, le traitement de surface, les mesures et analyses physiques et chimiques, la résistance des matériaux. Les débouchés se trouvent dans : la recherche, l'étude des matériaux dans les laboratoires, les bureaux d'études, les plateformes d'essais et de mises au point de fabrication.

- Exemples de métiers : opérateur(trice) ou technicien(ne) en traitement des matériaux - technicien(ne) en métrologie

- Poursuite d'études : licence professionnelle (chimie et physique des matériaux, chimie industrielle...), prépa ATS

POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Bien choisir son BTS ou son DUT", par Christèle Boisseau-Potier.