Tous les articles

Ma vie d’étudiant à l’ISAT : Stéphane, à fond la caisse ! Stéphane s’attaque à la pyramide des savoirs, à l’entrée de l’ISAT. // © Delphine Dauvergne
Stéphane s’attaque à la pyramide des savoirs, à l’entrée de l’ISAT. // © Delphine Dauvergne
Témoignage

Ma vie d’étudiant à l’ISAT : Stéphane, à fond la caisse !

Stéphane, 21 ans, est en troisième année à l’ISAT (Institut supérieur de l'automobile et des transports), une école d’ingénieurs spécialisée dans l’automobile implantée à Nevers (58). Autoentrepreneur, il bénéficie d’un cadre adapté pour ses ambitions.

Diplôme d’ingénieur : au fait, c'est quoi l’habilitation CTI ? Lors de son audit, la CTI doit s'assurer que les formations d'ingénieurs répondent toujours à une exigence de qualité et qu'elles s'adaptent aux nouveaux enjeux économiques. // © ISEN, Centrale Paris, ESTP, Alexis Chézière/Grenoble INP. // © ISEN /  Centrale Paris /  ESTP /  Alexis Chézière/Grenoble INP.
Lors de son audit, la CTI doit s'assurer que les formations d'ingénieurs répondent toujours à une exigence de qualité et qu'elles s'adaptent aux nouveaux enjeux économiques. // © ISEN, Centrale Paris, ESTP, Alexis Chézière/Grenoble INP. // © ISEN /  Centrale Paris /  ESTP /  Alexis Chézière/Grenoble INP.
Décryptage

Diplôme d’ingénieur : au fait, c'est quoi l’habilitation CTI ?

Chaque année, quelque 130.000 étudiants se forment dans les 206 écoles d’ingénieurs que compte la France. Tous ces établissements, qu’ils soient publics ou privés ont un point commun : leurs formations d’ingénieurs ont toutes été accréditées par un organisme indépendant, la CTI (Commission des titres d’ingénieur). Comment est délivrée l’accréditation ? Pour combien de temps ? Quels sont les contrôles effectués sur les écoles ? Letudiant.fr répond aux questions fréquemment posées sur le sujet.

Des élèves ingénieurs au chevet des soins palliatifs Les MIG permettent aux élèves ingénieurs de première année de plancher sur des sujets de société. // © MINES ParisTech - TVaerman
Les MIG permettent aux élèves ingénieurs de première année de plancher sur des sujets de société. // © MINES ParisTech - TVaerman
Décryptage

Des élèves ingénieurs au chevet des soins palliatifs

Dans le cadre de leur formation de première année, 12 élèves ingénieurs de l’école des Mines ParisTech se sont penchés sur un sujet de société : l’organisation des soins palliatifs. Pendant trois semaines, ils ont rencontré des acteurs du secteur hospitalier. En ressortent des solutions très concrètes, qui pourraient être appliquées sur le terrain.

Ma vie d’étudiant à l’INSA Rouen : Jean, quand la chimie opère Jean a rejoint une école d'ingénieurs postbac, l'INSA Rouen, pour "rentrer plus vite dans le vif du sujet, dans le concret". // © Céline Authemayou
Jean a rejoint une école d'ingénieurs postbac, l'INSA Rouen, pour "rentrer plus vite dans le vif du sujet, dans le concret". // © Céline Authemayou
Portrait

Ma vie d’étudiant à l’INSA Rouen : Jean, quand la chimie opère

Originaire de région parisienne, Jean, 21 ans, a rejoint l’école d’ingénieurs INSA Rouen en 2011, attiré par la filière chimie de l’établissement. Aujourd’hui en quatrième année, le jeune homme espère décrocher son premier emploi dans les secteurs de la pharmacie ou de la cosmétologie. En attendant, il savoure ses études et en profite pour “s’ouvrir l’esprit”.

Ma vie d’étudiant à l’ESTACA : Guillaume, la tête dans les étoiles À l’ESTACA, Guillaume a choisi la spécialité espace. // © Delphine Dauvergne
À l’ESTACA, Guillaume a choisi la spécialité espace. // © Delphine Dauvergne
Portrait

Ma vie d’étudiant à l’ESTACA : Guillaume, la tête dans les étoiles

À 22 ans, Guillaume sait déjà qu'il veut travailler dans le domaine de l'espace. C'est pour cela qu'il a choisi de suivre l'un des cursus de l'ESTACA. En quatrième année, il apprécie fortement l’univers de passionnés dans lequel il évolue. Rencontre.

Polytechnique, Centrale, HEC... Les ambitions des futurs diplômés de la "crème de la crème" plafonnent Les diplômés des grandes écoles d'ingénieurs comme Centrale Paris reverraient leurs exigences à la baisse. // © Centrale Paris
Les diplômés des grandes écoles d'ingénieurs comme Centrale Paris reverraient leurs exigences à la baisse. // © Centrale Paris
Enquête

Polytechnique, Centrale, HEC... Les ambitions des futurs diplômés de la "crème de la crème" plafonnent

Exigences salariales qui plafonnent, moindre goût pour la grande entreprise traditionnelle, envie d’un premier emploi à l’étranger pour faire décoller leur carrière… Les futurs diplômés des plus grandes écoles conservent des aspirations élevées mais qui plafonnent, selon la 13e édition du baromètre de l'observatoire Gallileo des grandes écoles. 

Ils sont les ambassadeurs de l'énergie solaire au Mexique L’équipe de Camille et d’Elise (respectivement troisième et première en partant de la droite de la photo) est partie en juillet 2014 au Mexique. // © Mexisol
L’équipe de Camille et d’Elise (respectivement troisième et première en partant de la droite de la photo) est partie en juillet 2014 au Mexique. // © Mexisol
Portrait

Ils sont les ambassadeurs de l'énergie solaire au Mexique

En juillet 2014, Élise et Camille, deux étudiantes à Polytech Montpellier, sont parties apprendre à des Mexicains à utiliser l’énergie solaire. En 2015, c'est au tour de Corentin, Nicolas et Thomas de prendre le relais dans le cadre de l'association Mexisol.

Le métier d’ingénieur expliqué en vidéo par un étudiant Aloys dresse en trois minutes le portrait robot de l'ingénieur du futur, "acteur du changement" // © AF.
Aloys dresse en trois minutes le portrait robot de l'ingénieur du futur, "acteur du changement" // © AF.

Le métier d’ingénieur expliqué en vidéo par un étudiant

Dans le cadre de la Journée nationale des ingénieurs organisée par IESF (Ingénieurs et scientifiques de France), le 15 avril 2015, un concours vidéo a été lancé à destination des étudiants sur le thème de l’ingénieur du futur. En quelques minutes, les candidats devaient livrer leur vision du métier. Le premier prix a été remporté par Aloys Fortier, élève de l’École supérieure d'ingénieurs Léonard-de-Vinci (92).

300 élèves ingénieurs réunis autour d'une idée Centrale 300 élèves des 5 Ecoles Centrales se sont réunis les 12 et 13 avril 2015 sur le campus francilien. // © PXC Marseille
300 élèves des 5 Ecoles Centrales se sont réunis les 12 et 13 avril 2015 sur le campus francilien. // © PXC Marseille
Décryptage

300 élèves ingénieurs réunis autour d'une idée Centrale

Les 12 et 13 avril 2015, les associations étudiantes des écoles Centrales (Lille, Lyon, Marseille, Nantes et Paris) se sont réunies pour la première fois en congrès. L’occasion pour 300 étudiants d’échanger et de construire ensemble un projet commun.