Réussir ses études à la fac

Après le bac, direction la fac ! Comment réussir sa licence tout en profitant de cette nouvelle liberté par rapport au lycée ? À quoi ressemblent vraiment les études à l’université ? Conseils et témoignages.
Portrait
À l'Institut catholique de Paris, Farah étudie la théologie, l’anthropologie et la philosophie. // © Photo fournie par le témoin
À l'Institut catholique de Paris, Farah étudie la théologie, l’anthropologie et la philosophie. // © Photo fournie par le témoin

Ma vie d’étudiante à la Catho de Paris : Farah fait le plein d'humanités

Déçue par les études de commerce, Farah, 21 ans, a débuté en 2015 une licence pluridisciplinaire à l’Institut catholique de Paris, suivant des enseignements axés sur la théologie, la philosophie et l’anthropologie. Des études en humanités qui forment notamment aux métiers de la culture.

Trouvez une formation dans le supérieur

Trouvez une formation dans notre annuaire et comparez les avis des étudiants sur leur formation.

Spécial licences

Classements masters à la fac

Tous les articles

Ma vie d’étudiante à la Catho de Paris : Farah fait le plein d'humanités À l'Institut catholique de Paris, Farah étudie la théologie, l’anthropologie et la philosophie. // © Photo fournie par le témoin
À l'Institut catholique de Paris, Farah étudie la théologie, l’anthropologie et la philosophie. // © Photo fournie par le témoin
Portrait

Ma vie d’étudiante à la Catho de Paris : Farah fait le plein d'humanités

Déçue par les études de commerce, Farah, 21 ans, a débuté en 2015 une licence pluridisciplinaire à l’Institut catholique de Paris, suivant des enseignements axés sur la théologie, la philosophie et l’anthropologie. Des études en humanités qui forment notamment aux métiers de la culture.

Sélection à l'entrée de l'université : l'UNEF recense 379 licences "illégales" L'université Paris-Sorbonne est l’université qui propose le plus de licences sélectives selon l'UNEF. // © E. Vaillant et C. Stromboni
L'université Paris-Sorbonne est l’université qui propose le plus de licences sélectives selon l'UNEF. // © E. Vaillant et C. Stromboni
Décryptage

Sélection à l'entrée de l'université : l'UNEF recense 379 licences "illégales"

La sélection en licence ? C'est déjà une réalité selon le syndicat UNEF qui chiffre à 379 le nombre de filières choisissant ses étudiants par dossier, entretien ou prérequis. Une pratique jugée "illégale" par l'organisation étudiante qui alerte sur son augmentation.

Exclusif. Ce qu'imagine la ministre de l'Enseignement supérieur pour en finir avec le tirage au sort Frédérique Vidal veut mettre en place un Contrat de réussite entre l'université et l'étudiant. // © Nicolas Tavernier / R.E.A
Frédérique Vidal veut mettre en place un Contrat de réussite entre l'université et l'étudiant. // © Nicolas Tavernier / R.E.A
Décryptage

Exclusif. Ce qu'imagine la ministre de l'Enseignement supérieur pour en finir avec le tirage au sort

Frédérique Vidal lance une grande concertation, lundi 17 juillet 2017, avec les représentants des universités et les syndicats pour mettre fin au tirage au sort. Une réforme qui pourrait même toucher l'organisation de la licence. La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche explique à l'Etudiant ses projets.

Faites de la musique vos études ! Les filières musicologie donnent un bagage théorique aux étudiants musiciens par ailleurs. // © plainpicture/Wavebreak
Les filières musicologie donnent un bagage théorique aux étudiants musiciens par ailleurs. // © plainpicture/Wavebreak
Décryptage

Faites de la musique vos études !

Quand on parle d'études musicales, on pense d'abord aux conservatoires. Mais les universités s'intéressent, elles aussi, à Bach, à Mozart, ou même au jazz et à la création contemporaine ! À l'occasion de la Fête de la musique, découverte de la musicologie, une filière discrète nichée dans les facs d'arts et de sciences humaines.

Frédérique Vidal, ministre : les étudiants de l'université de Nice réagissent sur les réseaux Frédérique Vidal était présidente de l'université de Nice depuis avril 2012. // © UNS service de communication
Frédérique Vidal était présidente de l'université de Nice depuis avril 2012. // © UNS service de communication
Témoignage

Frédérique Vidal, ministre : les étudiants de l'université de Nice réagissent sur les réseaux

Comment les anciens et actuels étudiants de l'université de Nice ont-ils vécu la nomination de leur présidente, Frédérique Vidal, comme ministre de l'Enseignement supérieur ? Entre fierté et scepticisme, les sentiments sont mitigés sur les réseaux sociaux.

Présidentielle 2017 : les étudiants étrangers se sentent concernés Marie, Tabea, Vijay et Can ont des avis partagés sur ce qui les attend à l'issue de la présidentielle en France. // © Nawelle Beouche et Laura Hubert
Marie, Tabea, Vijay et Can ont des avis partagés sur ce qui les attend à l'issue de la présidentielle en France. // © Nawelle Beouche et Laura Hubert
Décryptage

Présidentielle 2017 : les étudiants étrangers se sentent concernés

Aujourd'hui, les étudiants étrangers en France payent les mêmes frais de scolarité que les étudiants français et ils peuvent bénéficier de cours dispensés en anglais. Qu'en sera-t-il à l'issue de l'élection présidentielle ? Les principaux concernés s'expriment.

À Assas et la Sorbonne, avec les déçus de Fillon et Mélenchon Le Pen ou Macron ? Les étudiants d'Assas et de la Sorbonne donnent leur avis. // © Laurent Cerino/REA
Le Pen ou Macron ? Les étudiants d'Assas et de la Sorbonne donnent leur avis. // © Laurent Cerino/REA
Reportage

À Assas et la Sorbonne, avec les déçus de Fillon et Mélenchon

Au lendemain du 23 avril 2017, les étudiants parisiens oscillent entre colère et déception. À Paris-Sorbonne, ancrée à gauche, ils digèrent mal "l'énorme gâchis" que constitue l'exclusion de Jean-Luc Mélenchon du second tour de la présidentielle. À Panthéon-Assas, plutôt à droite, une vague de "déception et colère" déferle face à la défaite de François Fillon.

Présidentielle : Alexandre se voit "patron d’une petite entreprise ou ministre FN" Alexandre milite pour la candidate FN Marine Le Pen lors de la campagne présidentielle 2017. // © Photo fournie par le témoin
Alexandre milite pour la candidate FN Marine Le Pen lors de la campagne présidentielle 2017. // © Photo fournie par le témoin
Témoignage

Présidentielle : Alexandre se voit "patron d’une petite entreprise ou ministre FN"

IL S'ENGAGE POUR... Marine Le Pen. Alexandre, un Breton de 24 ans, distribue des tracts, colle des affiches, organise des réunions avec les jeunes adhérents du FN. Il est l'un des étudiants, bénévoles ou salariés, engagés dans la campagne présidentielle 2017 que nous avons rencontrés.